Mon poeme.fr
Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur pédantisme.

2 — Les 29 citations et pensées sur pédantisme :

Le pédantisme dans le langage est un défaut qui appartient à l'extrême vanité.

Diane de Beausacq - La civilité non puérile, mais honnête (1863)

L'orgueil vient de Satan, le pédantisme de l'ignorant.

Citation orientale - Les maximes et sentences orientales (1811)

Une juste mesure dans les efforts qui tendent au bien et au vrai est extrêmement rare ; nous voyons d'ordinaire le pédantisme et la témérité, essayant de mettre, celui-là du retard, celui-ci de la précipitation.

Johann Wolfgang von Goethe - Les maximes et réflexions (1749-1832)

Le pédantisme s'allie toujours à une instruction très superficielle ; l'homme réellement instruit ne sera jamais un pédant, et rien n'est plus aimable et plus simple qu'un véritable savant.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Le pédantisme est ridicule, même dans les choses graves ; mais quand il se révèle à propos de futilités, il devient grotesque.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Le pédantisme de la futilité m'exaspère. Bafouons le chic !

Gustave Flaubert - Lettre à Guy de Maupassant, le 3 mai 1880.

Le pédantisme consiste à parler aux autres de ce qu'on sait et de ce qu'ils ne savent pas, pour leur imposer par là et en faire parade.

Joseph Joubert - Les pensées et maximes (1866)

Le plus grand défaut de l'ignorance, c'est le pédantisme.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Il n'y a pas de mot plus insupportable que le Moi, c'est le mot le plus usité par le pédantisme.

Louis-Philippe de Ségur - Le pédantisme (1816)

Tout conseil déplacé, toute rature gratuite, sont de la pédanterie, c'est-à-dire quelque chose d'arrogant, d'impertinent et de ridicule. Un dévot n'est qu'un pédant de piété ; un pédant n'est qu'un dévot à la règle scolaire, à la minutie professionnelle.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 29 août 1879.

La pédanterie, c'est de châtier le prochain au lieu de soi-même, et d'entrer dans le monde avec une férule au lieu de la laisser au vestiaire.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 29 août 1879.

Le pédantisme, ce travers est insupportable aux gens du monde parce qu'il affiche une prétention de supériorité. Or la supériorité, fût-elle réelle, doit se cacher, pour ne pas se faire fustiger par tous les amours-propres qu'elle ennuie.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 29 août 1879.

La pédanterie est la fatuité de la science.

Adrien Destailleur - Les observations morales, critiques et politiques (1830)

Le pédantisme fait entrer en première ligne dans ses calculs l'infériorité d'autrui.

Diane de Beausacq - La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Je n'aime pas beaucoup les pédants sérieux, mais j'ai la sainte horreur de la pédanterie appliquée à la babiole.

Victor Cherbuliez - Les amours fragiles (1880)

Il n'y a pas que le pédantisme des savants. Il y a aussi celui des ignorants, chez les gens sans instruction, qui n'ont lu que deux ou trois livres d'école communale, et qui ne ratent pas une occasion de s'en souvenir, au sujet de n'importe quoi.

Paul Léautaud - Le journal littéraire (1968)

L'humilité ne se laisse jamais choir dans l'abime ridicule de la pédanterie.

Diane de Beausacq - La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Le pédantisme procède de la vanité et aboutit au ridicule ; il est la conséquence d'un jugement faussé par l'égoïsme, et peut métamorphoser un homme intelligent en un sot, insupportable par l'estime qu'il fait de lui-même et le dédain qu'il professe pour les autres.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Le pédantisme métamorphose un homme intelligent en un sot, insupportable par l'estime qu'il fait de lui-même.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Le sublime du pédantisme est de faire d'un sot un petit savant.

Nicolas Massias - Les pensées et réflexions morales (1848)

L'esprit de pruderie est le pédantisme des vieilles coquettes.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Le pédantisme contribue beaucoup à faire naître la fatuité.

Charles Pinot Duclos - Les pensées, maximes et anecdotes (1810)

Le pédantisme s'allie toujours à une instruction très superficielle ; l'homme instruit ne sera jamais un pédant.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Le pédantisme est la conséquence d'un jugement faussé par l'égoïsme.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Pour bien écrire, sans pédantisme, le sûr instinct de la langue vaut mieux que la connaissance.

Paul Léautaud - Les propos d'un jour (1947)

La paresse des hommes a encouragé le pédantisme.

Jean de La Bruyère - Les Caractères, De quelques usages (1688)

Le plus grand des défauts, c'est la pédanterie.

Destouches - Les philosophes amoureux (1730)

L'orgueil vient de Satan, et le pédantisme vient de l'ignorance.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

La légèreté d'esprit et le pédantisme viennent de l'absence d'esprit philosophique.

Ernest Renan - L'avenir de la science (1848)

3 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les pédants » Les arrogants » Les vaniteux » Les orgueilleux » Les fats » Fierté »
Top