Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur souffler.

1 — Notre citation favorite sur souffler :

La citation favorite Mêlons nos souffles, échangeons nos baisers ! que notre amour déborde, disait Johann Wolfgang von Goethe. Un célèbre écrivain et philosophe suisse romand, Henri-Frédéric Amiel, a écrit : Les hommes sans caractère ni autorité ne sont que des plumes sur lesquelles tout le monde souffle et avec lesquelles on ne compte pas.

2 — Les 36 citations et pensées sur souffler / souffle. Si vous recherchez un proverbe, consultez notre dico sur souffler :

L'ambitieux souffle dans la ruche pour mettre les mouches en furie.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

La bonne parole est empreinte de douceur et de paix ; elle console le cœur affligé. C'est dans la parole que réside tout le bien ; aussi a-t-on dit d'elle qu'elle est la vie de l'âme, c'est avec son souffle vivifiant que le Messie ressuscitait les morts.

Citation orientale - Les apologues et contes orientaux (1784)

Les naïfs soufflent dans le vent pour le pousser ; les habiles, pour qu'il les pousse.

Lucien Arréat - Les réflexions et maximes (1911)

Il n'y a rien de plus doux que le souffle de la femme qu'on aime, les battements de ce cœur qui s'est donné à vous, ce cœur qui frémit d'amour sous le contact de votre main.

Raymond Brucker - Daniel le lapidaire, ou Les contes de l'atelier (1832)

Mêlons nos souffles, échangeons nos baisers ! que notre amour déborde !

Johann Wolfgang von Goethe - La fiancée de Corinthe (1797)

Quand le souffle de la crainte agite l'âme, elle ressemble à la surface de l'onde. Chez le lâche c'est l'ouragan, et chez le sage c'est à peine un léger zéphyr.

Félix Bogaerts - Les maximes, pensées et réflexions (1837)

L'homme ne rend jamais son dernier souffle sans avoir préalablement gonflé des ballons de foot, des dirigeables et des pneus.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Je suis comme une harpe éolienne, qui rend, quelques beaux sons, mais qui n'exécute aucun air. Aucun vent constant n'a soufflé sur moi.

Joseph Joubert - Les pensées et maximes (1866)

Les songes sont de jolies bulles de savon que le moindre souffle dissipe.

Jean-Baptiste Sébastien Krantz - Les préceptes et proverbes (1895)

Quoique l'amour-propre sache merveilleusement sa leçon, il est toujours plein de reconnaissance pour qui le souffle.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

Que d'hommes sont morts sans avoir vécu ! Le drame n'est pas de rendre son dernier souffle, c'est de ne pas savoir à qui on l'a rendu et donc à qui on pourra le réclamer pour faire bonne figure le jour du Jugement dernier.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Dieu a inventé le vent pour que le souffle de l'homme paraisse dérisoire.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Si l'on vous donne un soufflet, rendez-en quatre, n'importe la joue.

François-René de Chateaubriand - Les pensées, réflexions et maximes (1848)

L'unisson de deux vies, cadençant leurs pulsations sur le même rythme, confondant leurs souffles en un souffle, et entrant dans le même cercle magique, par l'identification des magnétismes, des températures et des volontés, crée inévitablement un état nouveau pour les deux êtres, l'état d'équilibre, d'harmonie et de santé, évidemment voulu par la nature, qui a fait l'homme et la femme l'un pour l'autre et ne les a voulus séparés que pendant la période de formation de chacun d'eux.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 12 octobre 1864.

Toute vie individuelle est l'ombre d'une fumée, un geste dans le vide, un éclair plus ou moins paresseux, un hiéroglyphe tracé un moment sur le sable et qu'un souffle efface le moment d'ensuite, la bulle d'air qui vient s'ouvrir et crépiter à la surface du grand fleuve de l'être, une apparence, une vanité, un néant.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 2 avril 1864.

Apprends à te conformer aux circonstances, et ne souffle jamais contre le vent.

Phocylide de Milet - Les sentences et adages - VIe s. av. J.-C.

Fiez-vous à tout le monde, et vous aurez bientôt à la maison une bonne femme pour vous tromper, de bons amis pour vous la souffler et de bons valets pour les y aider.

Beaumarchais - Le Barbier de Séville, II, 4 (1775)

Il est dur de se voir souffler à la fois son entreprise et ses idées par des amis.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 27 décembre 1852.

Le souffle du printemps, la chaleur des affections, redonne à mon sang la circulation, à mon âme l'espérance, à mon imagination la verve, et à tout mon être l'élan.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 12 février 1853.

Les hommes sans caractère ni autorité ne sont que des plumes sur lesquelles tout le monde souffle et avec lesquelles on ne compte pas.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 15 juillet 1853.

L'homme n'est qu'un souffle qui passe, et qui ne revient plus.

Saint Bernard de Clairvaux - La considération (1149-1152)

Le vent souffle où il lui plaît de souffler.

Robert Louis Stevenson - Saint-Yves (1897)

Ma vision ne plonge plus dans tes yeux si ton souffle m'effleure.

Pascal Quignard - Sordidissimes (2005)

Il faut savoir profiter du vent arrière tant qu'il souffle dans la voile.

Gustave Flaubert - Les lettres à Louise Colet, le 17 janvier 1852.

L'homme qui s'abandonne au souffle des vents, et traverse les flots orageux de l'Atlantique, se penche sur la vague qui bientôt peut-être sera son tombeau ; une larme brille sur la verte surface.

George Gordon Byron - La larme, le 26 octobre 1806.

Le malheur se lasse, le souffle des vents orageux n'a pas toujours même violence.

Euripide - Hercule furieux - Ve s. av. J.-C.

Amis, quiconque a fait l'expérience du malheur sait que lorsqu'une vague de maux s'est abattue sur eux les hommes s'effrayent de tout, tandis que si le destin les favorise, ils se persuadent que le vent de la prospérité ne cessera jamais de souffler pour eux.

Eschyle - Les Perses - Ve s. av. J.-C.

L'homme est un souffle vain, une ombre, et rien de plus.

Sophocle - Ajax Locrien - Ve s. av. J.-C.

Le vice, le bonheur, l'infortune, tiennent à un souffle. Vous mourez, deux heures après on ne pense plus à vous ! Vous vivez, on n'y pense pas davantage ! Qu'importent vos joies, vos peines, votre existence, non seulement à votre voisin qui ne vous a jamais vu, mais encore à cette tourbe qu'on appelle vos amis ? Pourquoi donc se faire une affaire de la vie ? Elle ne mérite pas la moindre attention.

François-René de Chateaubriand - Les pensées, réflexions et maximes (1848)

Les choses les plus belles sont celles que souffle la folie et qu'écrit la raison. Il faut demeurer entre les deux, tout près de la folie quand on rêve, tout près de la raison quand on écrit.

André Gide - Journal (1889-1939)

Le diable a toujours sa part, et sa manière la plus rusée de la tirer est de prendre la voix du bon ange, et de vous souffler un parti qui serait bon dans une foule de cas, sauf dans le cas donné.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 5 novembre 1852.

L'envie réussit trop souvent à flétrir de son souffle impur les lauriers de la gloire.

Goswin de Stassart - Les pensées et maximes (1780-1854)

Il faut souffler plus d'une fois sur un désir pour l'éteindre.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On ne peut pas avaler ni souffler en même temps.

Samuel Richardson - Clarissa Harlowe (1748)

Qui s'est brûlé avec du lait chaud souffle sur l'eau froide.

Ivan Tourgueniev - Pères et enfants, Proverbe russe (1862)

Souffler n'est pas jouer de la flûte ; il faut encore remuer les doigts.

Johann Wolfgang von Goethe - Les maximes et réflexions (1749-1832)

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quel pays provient le proverbe La même bouche souffle le chaud et le froid ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations soupirs » Les plaintes » Soupirer » Respirer » Suggérer » Conseiller » Soumettre » Se plaindre »
Top