Les citations éteindre

Ce dictionnaire contient 46 pensées et citations éteindre :

La femme n'éteint le désir que pour donner l'amour. Ainsi la mort éteint la vie pour donner l'immortalité !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Le cœur de la femme est un foyer qui étincelle quand on le remue. Dès qu'on ne le tisonne plus, le feu s'éteint.
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Ce n'est qu'après l'extinction du feu qu'on ramone la cheminée. Les passions éteintes, l'homme purifie son cœur !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Chose curieuse ! L'esprit ne vient qu'avant ou qu'après l'amour. L'amour est muet, parce qu'il crée ou tend à créer. On n'est guère heureux, quand on peut dire combien on l'est. Quant à son esprit, c'est une lumière qui s'éteint dans un incendie.
Alexandre Weill ; L'esprit de l'esprit (1874)
Devant des incendies qu'on ne peut éteindre, faire la part du feu est toute la tâche des pompiers et du législateur.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les enthousiasmes s'éteignent plus vite que les haines.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Le passé est bien le passé quand l'amour est éteint. Le passé est toujours le présent pour ceux qui s'aiment toujours.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Le mariage est un phare sur un écueil ; si le phare s'éteint, l'écueil vous brise.
Marc Monnier ; Et si femme voulait (1849)
L'argent et le pouvoir sont des passions qui s'éteignent lentement.
Michel Houellebecq ; La possibilité d'une île (2005)
La jalousie qui ne s'éteint pas avec l'amour est de l'amour-propre.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Les bons instincts de l'âme on peut les pervertir, mais jamais les éteindre et les anéantir.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Rien ne peut tout d'un coup tuer en nous l'amour, mais il peut lentement s'éteindre quelque jour.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Une femme amoureuse croit n'avoir plus rien à faire que d'être affectueuse, caressante, douce, égale et fidèle. Elle a raison dans un sens, ces qualités doivent faire le fond de son caractère ; elles ne manqueront pas de la faire estimer ; mais ces mêmes qualités, toutes estimables qu'elles sont, si elles ne sont pas relevées par une nuance d'inégalité, ne manqueront pas aussi d'éteindre l'amour, et d'amener la langueur et l'ennui : Poisons mortels pour les cœurs les mieux constitués !
Ninon de Lenclos ; Les lettres au marquis de Sévigné (1750)
Le cœur a des tisons que la raison n'éteint pas.
Louis-Philippe Robidoux ; Les feuilles volantes (1949)
La vérité est comme le soleil, qu'une éclipse peut obscurcir, mais qu'elle ne saurait éteindre.
Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)
Entre femmes il est de ces petites amitiés qui prennent comme la poudre et s'éteignent avec la même rapidité : ce sont les fusées du cœur.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
Se désabuser de soi-même, lorsqu'on est déjà désabusé de toutes choses, c'est le meilleur moyen de faire revivre en soi mille flammes qu'on croyait éteintes.
Mary Alsop King Waddington ; Jeanne de Vaudreuil (1850)
Vieillir, c'est souffrir de tout ce qui meurt autour de nous, de tout ce qui s'éteint en nous.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Il ne faut pas plaisanter avec les femmes, dont la tête s'enflamme facilement, dont la pensée incessamment travaille. Un mot soudain les refroidit, et ce que l'on a médité pour entraîner leur amour est quelquefois précisément ce qui l'éteint.
Madame de Girardin ; Monsieur le marquis de Pontanges (1856)
Une étincelle suffit pour allumer l'enthousiasme, mais pour l'entretenir et l'empêcher de s'éteindre, il faut un aliment.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
La lampe qui s'éteint ne souffre pas.
François-René de Chateaubriand ; Les pensées, réflexions et maximes (1848)
L'amour vit de désirs et d'illusions. Quand le désir est apaisé, l'amour se lasse. Quand l'illusion s'évanouit, il s'éteint.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
L'amour, c'est un réflecteur qui s'allume en nous, et transfigure l'objet sur lequel il projette ses rayons, rehaussant formes et couleurs, bouleversant toutes proportions et mesures. Puis, la lampe s'éteint et tout rentre dans l'ordre, dans les modestes et ternes vérités de la nature.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
La pudeur ne sait plus revenir une fois qu'elle est éteinte.
Sénèque ; Agamemnon - env. 60 ap. J.-C.
La soif du bonheur ne s'éteint pas dans le cœur de l'homme.
Jean-Jacques Rousseau ; Les confessions (1765-1770)
Le vent éteint facilement le feu quand il commence à s'allumer.
Plutarque ; Les symposiaques, II, 1 - Ier s. ap. J.-C.
Toutes femmes sont une quand la chandelle est éteinte.
Plutarque ; Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.
La vie est peu de chose, un rien éteint sa flamme.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 octobre 1872.
Un amour usé se consume ; un amour éteint se rallume.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
L'envieux mourant éteindrait volontiers le soleil afin que personne n'en jouisse après lui.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
L'avare est tourmenté d'une soif qu'il ne peut éteindre.
Jean-François Marmontel ; Les leçons d'un père à ses enfants (1806)
L'amour ne s'éteint jamais quand il lui reste un rayon d'espoir.
François-Benoît Hoffmann ; Ariodant, le 11 octobre 1799.
La discorde est une horloge qui crée le temps ; le temps cesserait d'exister si l'on éteignait la discorde.
Adam Mickiewicz ; Les maximes et sentences (1798-1855)
Un mariage raté est un mariage où l'amour s'est éteint.
Simone de Beauvoir ; Questions féministes (1978)
C'est par degrés, et non pas tout à coup, qu'on parvient réellement à éteindre sa flamme.
Ovide ; Les remèdes à l'amour - env. 10 ap. J.-C.
La nuit est égoïste, elle éteint tout pour régner.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
S'il n'y avait pas quelqu'un qui aime, le soleil s'éteindrait.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
L'eau et le sel ne peuvent éteindre l'ardeur de la jeunesse.
Johann Wolfgang von Goethe ; La fiancée de Corinthe (1797)
L'eau éteint le feu, et l'aumône expie les péchés.
La Bible ; L'Ecclésiastique, III, 28 - IIe s. av. J.-C.
Si le cœur s'éteint, le souvenir reste.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)
Le vent, qui éteint une lumière, allume un brasier.
Beaumarchais ; Le Barbier de Séville, II, 2 (1775)
Il est bien plus aisé d'éteindre un premier désir que de satisfaire tous ceux qui le suivent.
La Rochefoucauld ; Les réflexions ou sentences et maximes morales (1665)
Rien ne s'éteint plus vite que l'incendie de l'irréel.
Christian Bobin ; La grande vie (2014)
Un petit feu est éteint par un plus grand feu.
Aristote ; Problèmes, III, 23 - IVe s. av. J.-C.
Le besoin d'aimer, qui est l'apanage de la femme, ne s'éteint jamais en elle.
Emile Mathieu ; Lettre XLVIII, L'esprit de famille (1863)
L'amour qui s'éteint tombe rapidement, et rarement se ranime.
André le Chapelain ; De Amore, XIX - XIIe siècle.

Autres dictionnaires à consulter :