Les citations célèbres sur rêver (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Les rognons sautés, en brochette ou en madère, ainsi que les bananes, les oranges et les figues érotiquement disposées et astucieusement juxtaposées font rêver les nymphomanes et leur donnent à penser.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Certaines femmes rêveraient de faire plus souvent la lascive que la lessive.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Ce n'est que parce que l'on est fort que l'on s'adapte à la réalité qui est aussi savoureuse que rude, et parce qu'on est faible qu'on se replie sur soi pour la rêver telle que l'on désirerait qu'elle fût. Il y a, contre la vie réelle, un étroit amour de soi-même qui pousse à la combattre et nous la fait haïr.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
On se tue comme on rêve, quand la qualité du rêve le transforme en cauchemar.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
L'ambitieux tombé s'est rêvé, se rêve encore lui-même.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Jeune, on rêve la nuit ; vieux, on rêve le jour.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Une âme poétique n'a pas besoin d'avoir l'œil clos pour rêver.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)
Une femme qui nous donne à penser est sur le chemin de notre cœur. Si elle nous fait rêver, elle y a déjà un pied.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Le bonheur est quelque chose de si vague que nous sommes réduits à le rêver.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Il n'est pas de femme, si douce qu'on la veuille supposer, qui n'ait rêvé avec délices, à un moment donné, qu'il serait bien bon pourtant de pouvoir flanquer son mari par la fenêtre, ses amants à la porte, et de faire un petit massacre de ses meilleures amies.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Notre âme rêve le bonheur comme nos yeux cherchent les étoiles ; mais, hélas ! étoiles et bonheur sont inaccessibles.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
La lune rêve dans le ciel limpide, et laisse traîner sa robe d'argent sur le bleu tapis du lac.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 septembre 1869.
La lune rêve dans un ciel pensif. Allons dormir, et que le ciel protège tous ceux que j'aime.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 27 juillet 1874.
Rêver c'est agir en silence.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'existence serait intolérable si l'on ne rêvait jamais.
Anatole France ; Le jardin d'Épicure (1895)
Il n'est plus de ciel pour mes yeux où tu n'es pas, partout où tu vas, je rêve de toi.
Maxalexis ; J'aime tes yeux si bleus (2013)
Il m'arrive de rêver que l'on me tend la main pour traverser le peu de vie qui me reste à vivre.
Jacques Salomé ; La ferveur de vivre (2012)
Parler n'est rien, rêver n'est rien non plus ; ce qu'il faut, c'est agir et vivre.
Henry Becque ; Michel Pauper (1870)
Rêver, c'est espérer.
Georges Clemenceau ; Au soir de la pensée (1927)
On a beau rêver de boissons, mais quand on a réellement soif, il faut s'éveiller pour boire.
Sigmund Freud ; Introduction à la psychanalyse, XIV (1917)
Rêver qu'on pèche, c'est presque pécher.
Arsène Houssaye ; Les grandes dames (1868)
L'homme qui rêve n'est plus que le lieu de phénomènes variés dont il est le spectateur malgré lui, il est passif et impersonnel, il est le jouet des vibrations inconnues et des lutins invisibles.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 1er décembre 1872.
Ah ! quelle horreur ! nous rêvons d'avance la mort de ceux que nous aimons !
Milan Kundera ; L'insoutenable légèreté de l'être (1984)
Quand on n'a pas le temps de rêver éveillée, on n'a pas davantage le temps de rêver endormie.
Anatole France ; Le crime de Sylvestre Bonnard (1881)
Je ne rêve que de toi.
Henri Salvador ; Envie de toi, Monsieur Henri (1994)
L'homme ne rêve pas de la femme parce qu'il la trouve mystérieuse ; il décide qu'elle est mystérieuse, pour justifier son rêve d'elle.
Henry de Montherlant ; Textes sous une occupation (1940-1944)
Travaillez pour travailler, sans trop rêver du résultat.
Émile Zola ; Correspondance (1858-1871)
Ceux qui ne rêvent pas sont bien à plaindre.
Marie-Claire Blais ; Le loup (1972)
Rêver, c'est refuser de choisir entre ce qui est et ce qui n'est pas.
Jean Éthier-Blais ; Le manteau du Rubén Dario (1974)
La femme rêve toujours, elle rêve de ce qu'elle ignore, de ce qu'elle soupçonne.
Guy de Maupassant ; Le rosier de Madame Husson (1888)
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)
Rien n'est plus beau pour une femme que de faire rêver les hommes.
Virginie Despentes ; King Kong théorie (2006)
Rêver, c'est le bonheur ; attendre, c'est la vie.
Victor Hugo ; Les feuilles d'automne, A mes amis S.-B. et L.B. (1830)
Sache donc cette triste et rassurante chose que nul, Coq du matin ou Rossignol du soir, n'a tout à fait le chant qu'il rêverait d'avoir !
Edmond Rostand ; Chantecler, IV, 6 (1904)
Le bonheur est toute la sagesse, et rêver est tout le bonheur.
Charles Nodier ; Le fou du Pirée (1835)
À trop rêver ses rêves, on assassine sa vie.
Jacques Salomé ; Je m'appelle toi (1990)
Je rêve de vos rêves, je désire vos lointains.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.
Cœur léger cœur changeant cœur lourd, le temps de rêver est bien court.
Louis Aragon ; Bierstube Magie allemande (1956)
Que chacun rêve, rêve sans trêve, c'est son droit.
Charles Trenet ; paroles de Chacun son rêve (1945)
Rêvons, c'est l'heure.
Paul Verlaine ; L'heure exquise, La bonne chanson (1872)
Celui qui rêve se mélange à l'air.
Georges Schéhadé ; Monsieur Bob'le (1951)
Un jour, on ne rêve plus que d'ailleurs.
Georges Dor ; Après l'enfance (1975)
Chacun rêve l'inconnu et l'impossible selon sa nature.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
J'ai rêvé d'elle, et nous nous pardonnions, non pas nos torts, il n'en est en amour.
Paul Verlaine ; Ballade en rêve (1888)

Autres dictionnaires à consulter :