Les citations célèbres sur les sentiments (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Nous comprenons mal les sentiments qui sont trop au-dessus ou trop au-dessous des nôtres.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Les sentiments mènent les hommes, les idées mènent l'humanité.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Nous obéissons à nos sentiments plus qu'à notre raison.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
L'amour maternel rend aux femmes tous les autres sentiments trompés.
Honoré de Balzac ; Les femmes (1857)
L'homme est un thermomètre surtout sensible à la température des sentiments.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Les sentiments naissent peut-être dans le cœur, mais leur température efficace s'établit toujours dans la tête.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Un homme qui s'est nourri le cœur de grands sentiments, et qui n'agit que d'après les idées pures et sublimes qu'ils lui inspirent, doit s'attendre à beaucoup souffrir dans les sociétés de nos jours : sa délicatesse y sera mise à de bien rudes épreuves ; il y trouvera très peu de gens qui lui ressemblent, et avec qui il puisse former une douce liaison ; et si on y respecte encore ses vertus et ses bonnes qualités, la jalousie empêchera toujours qu'on ne le prenne pour exemple.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Il n'est jamais trop tard pour dire ses sentiments.
Jean-Claude Brinette ; J'ai rêvé de toi (1997)
Il vaut mieux retenir les enfants par l'honneur et les sentiments que par la crainte.
Térence ; Les Adelphes - IIe s. av. J.-C.
Il est facile d'exprimer des sentiments vulgaires ; les grandes et profondes affections sont muettes.
Sénèque ; Hippolyte - env. 60 ap. J.-C.
La nature inspire aux enfants des sentiments divers. Une mère n'a pas toujours la première place dans leur affection.
Euripide ; Les Atrides - Ve s. av. J.-C.
L'amour est un creuset où tous les autres sentiments s'épurent.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Jouis des sentiments des personnes que tu aimeras, mais surtout jouis des tiens. Occupe-toi de leur bonheur, et le tien en sera la récompense. Cette espèce d'oubli de soi-même, dans toutes les affections tendres, en augmente la personnalité, on est trop souvent mécontent des autres. L'âme se dessèche, se flétrit, s'aigrit même. On perd le plaisir d'aimer, celui d'être aimé est corrompu par l'inquiétude, par les douleurs sécrètes, que trop de facilité à se blesser reproduit sans cesse.
Nicolas de Condorcet ; Les conseils à sa fille (1794)
Le plus juste et le plus doux des sentiments est la reconnaissance.
Jean-Pierre Claris de Florian ; Myrtil et Chloé (1786)
Il y a des hommes qui, par leurs sentiments, appartiennent au temps passé, et par leurs pensées à l'avenir. Ceux-là trouvent difficilement leur place dans le présent.
Louis de Bonald ; Les pensées sur divers sujets (1817)
La désuétude finit par rouiller les sentiments.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 septembre 1878.
Les sentiments sont des étoiles qui ne brillent que sur un ciel serein, mais la raison est la boussole qui dirige la marche du navire, lorsque celles-ci sont cachées et ne brillent plus.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Il y a des sentiments qu'on ne peut exprimer avec des mots.
Alice Parizeau ; L'amour de Jeanne (1986)
II n'y a que ceux qui ont les sentiments élevés qui puissent être véritablement polis.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Il s'élève comme une vapeur légère, dans notre monde intérieur, des sentiments si tendres et si purs qui, semblables aux anges, ne peuvent revêtir des formes corporelles, ni passer dans nos actes extérieurs ; il croît spontanément en nous des fleurs si belles qui ne contiennent aucune semence, qu'il est heureux que l'on ait inventé la poésie pour réchauffer tous ces fœtus dans son sein et pour y conserver leurs parfums.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Plus on a de sentiments, plus on s'aperçoit qu'on n'en trouve que très rarement ailleurs. La comparaison qu'on fait de soi aux autres est un amour-propre raisonnable et nécessaire, qui dédommage du peu de retour qu'on éprouve dans l'amitié; et c'est une espèce de consolation, lorsqu'on est affligé, de ne trouver que de l'indifférence de la part de ceux sur le cœur de qui on avait des droits bien fondés.
Jean-Jacques Rousseau ; Les pensées d'un esprit droit (1826)
Les pleurs, qui viennent au secours d'une âme, donnent une libre issue aux sentiments étouffés.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er avril 1779.
Le caractère fait vivre les sentiments que le cœur fait naître.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Il est facile pour un cœur aimant de se faire des illusions sur les sentiments de l'être aimé.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)
Quand les sentiments s'étiolent, le difficile est de passer de l'amour à l'humour.
Jacques Salomé ; Bonjour tendresse (1992)
On ne récolte jamais que les sentiments que l'on sème.
Charles Aznavour ; Il te suffisait que je t'aime (1964)
Les sentiments simulés finissent quelquefois par devenir des sentiments éprouvés.
Gustave Le Bon ; Les aphorismes du temps présent (1913)
II est des sentiments secrets qui nous portent à aimer ou à haïr, auxquels on ne saurait résister.
Madeleine de Scudéry ; Les choix de pensées, De l'amour (1766)
Il n'y a de durable dans l'ordre des sentiments que ce qui est volontaire.
Diane de Beausacq ; Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)
À tous mes sentiments ton image se mêle, elle inspire mes vers les plus harmonieux, me donne le désir de te paraître belle, et d'avoir chaque jour quelque grâce nouvelle, pour que tu m'aimes mieux.
Louise Colet ; Corinne à Oswald (1839)
La fluidité de nos pensées et de nos sentiments fait de notre âme le tonneau des Danaïdes.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Il est assez naturel que les hommes reprochent aux femmes de prendre leurs sentiments pour des idées, ils font l'inverse.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Entraîné sans cesse par le tourbillon des préjugés, des goûts, des opinions, de toutes les vaines disputes de la société, je cherche à retrouver le guide naturel de mes sentiments.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)
Tous les sentiments profonds ont besoin de mystère : Les âmes sensibles n'affichent pas plus ce qu'elles éprouvent que ce qu'elles inspirent.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
En amitié on peut supporter la différence des opinions, mais jamais celle des sentiments.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Voulez-vous faire le bien ? Etendez vos sentiments ; voulez-vous être heureux ? Restreignez vos affections.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Il est des sentiments qui, comme les armures de l'ancienne chevalerie, paraissent incompréhensibles à certaines gens, parce qu'ils dépassent et leur force et leur taille.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Le plus respectable des sentiments est celui de la fidélité.
Émile de Girardin ; Questions politiques (1858)
Les pensées ou les sentiments qui ont traversé mon âme se sont évaporés sans y laisser de trace.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 novembre 1851.
Les premiers sentiments sont toujours les plus naturels.
Madame de Sévigné ; Lettre à M. de Pomponne, le 1er décembre 1664.
Abandonnez aux céladons les propos sublimes et les beaux sentiments : laissez-leur filer le parfait amour. Je vous le dis de la part des femmes : il est des instants où elles aiment mieux être un peu brusquées que trop ménagées ; les hommes manquent plus de cœurs par leur maladresse, que la vertu n'en sauve.
Ninon de Lenclos ; Lettre au marquis de Sévigné (date inconnue)
Il y a des sentiments cachés dans le fond du cœur d'une femme, qui attendent une seule personne, pour recevoir, une fois, un épanchement.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Rien de plus dangereux que de prendre ses bons sentiments pour de bonnes pensées.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Les sentiments que l'on éprouve ne peuvent longtemps se déguiser.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les femmes sont toujours promptes à sacrifier leurs intérêts, mais jamais leurs sentiments.
Claire Élisabeth de Vergennes ; L'essai sur l'éducation des femmes (1824)
Les grands sentiments font les grands hommes, nulle élévation sans grandeur d'âme et sans probité.
La marquise de Lambert ; L'avis d'une mère à sa fille (1728)
Les sentiments légers ont souvent une longue durée ; rien ne les brise, parce que rien ne les resserre ; ils suivent les circonstances, disparaissent et reviennent avec elles, tandis que les affections profondes se déchirent sans retour, et ne laissent à leur place qu'une douloureuse blessure.
Germaine de Staël ; Corinne ou l'Italie (1807)
Lorsque l'on n'examine point ses sentiments, on ne se donne pas le tourment de les combattre.
Claudine Guérin de Tencin ; Les malheurs de l'amour (1747)
Il y a bien loin entre les sentiments qu'on se commande et les sentiments qui nous commandent.
Julie de Lespinasse ; Les maximes, réflexions et pensées (1776)
La plupart des femmes prennent l'amour comme un amusement, elles s'y prêtent, et ne s'y donnent pas. Elles ne connaissent point ces sentiments profonds qui occupent l'âme d'une tendre amante.
La marquise de Lambert ; Les réflexions nouvelles sur les femmes (1727)
Le cœur d'une femme est la plus grande des contradictions ; rien n'est plus indéchiffrable que ses sentiments, et la pénétration la plus vive s'égare dans le labyrinthe de ses passions.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Tous les sentiments ont cela de particulier que l'on croit les éprouver seul ; c'est ainsi que le jeune homme regarde l'amour qu'il ressent comme un météore qui ne brille que pour lui. Mais l'on rencontre en tous lieux de belles âmes qui se reposent dans le sein de la nature, qui respectent les rêves de l'amour, même lorsqu'elles sont réveillées des leurs ; qui, environnées d'hommes grossiers devant lesquels elles doivent cacher leurs rêveries sur la seconde vie ou leurs larmes sur la première, répandent plus de bonheur autour d'elles qu'elles n'en reçoivent.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Des plus chers sentiments, mon cœur sait les vaincre, et non les étouffer.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, III, 3 (1822)
Qui peut dominer les sentiments de son cœur reste maître de ses actions.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La noblesse de sentiments est aussi rare que la pureté de principes.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Le mépris est le plus impitoyable des sentiments.
Henry de Montherlant ; Le Cardinal d'Espagne (1960)
Les sentiments affectent le cœur bien plus vivement que le plaisir des sens.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 septembre 1877.
La beauté véritable est dans les sentiments.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)
Les sentiments que le désir allume sont mêlés d'amour ou de haine.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes (1746)
J'ai dans le cœur trois sentiments avec lesquels on ne s'ennuie jamais : De la tristesse, de l'amour et de la reconnaissance.
Alexandre Dumas ; Le comte de Monte-Cristo (1846)
Le mépris doit être le plus mystérieux de nos sentiments.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Autres dictionnaires à consulter :