Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur la conscience (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Une vie régulière est la meilleure philosophie ; une conscience pure est la meilleure loi.
Jean-Étienne-Judith Forestier ; Les leçons d'orthographe corrigées (1803)
La mauvaise conscience est toujours sophistique et deux torts de suite commencent une série qui menace de devenir avalanche. Toute faute enfante des petits, car elle a la passion de se cacher dans le nombre, afin de faire taire la voix accusatrice du dedans.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 2 mai 1879.
Est-il un seul homme de cœur qui n'ait pas au fond de sa conscience le remords de quelque omission monstrueuse ?
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)
L'homme de conscience et d'honneur n'a pas besoin de lois pour suivre le sentier de la vertu.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Un conscience sans reproche se rit de la calomnie mensongère.
Félicité de Genlis ; Les maximes, pensées et textes recueillis (1830)
La conscience court les plus grands dangers si, à la place d'un censeur, elle trouve un complice dans l'opinion ; n'ayant pas à capituler avec la conscience publique, elle capitule bien plus facilement avec elle-même.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
L'homme de conscience raffinée ne brisera point sans nécessité un caillou par crainte qu'il n'en puisse jaillir un éclair de souffrance.
Edmond Thiaudière ; La décevance du vrai (1892)
L'une des choses les plus troublantes pour la conscience humaine, c'est le manque si fréquent de parallélisme entre les qualités du cœur et celles de l'esprit ; cela doit bien compliquer l'œuvre hypothétique du grand blutoir des âmes.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
On croit toujours gagner, on perd toujours en somme, et quelle que soit la solution de l'être, quand on altère la pureté de sa conscience.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
La conscience n'est rien dans les âmes où elle n'est pas tout.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
La conscience balance, la prudence déconseille, le cœur conseille.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Qui veut avoir conscience de lui-même doit renoncer aux bénéfices de l'irréflexion téméraire.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 novembre 1873.
La conscience est l'unique miroir qui ne trompe ni ne flatte jamais. Je défie tous les flatteurs du monde de faire croire à un tyran qu'il est aimé, à un poltron qu'il est brave, à un sot qu'il est habile, à un ignorant qu'il sait, à une vieille qu'elle est jeune. Ils chercheront à faire illusion aux autres et peut-être à eux-mêmes ; mais au fond ils sauront toujours parfaitement à quoi s'en tenir.
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852)
Les rires sont les frères de la bonne conscience.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
L'orgueil, c'est la conscience exaltée par l'idée du Moi.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La conscience, c'est notre propre jugement ; l'honneur c'est le jugement des autres. Pour Robinson Crusoé il n'y avait plus d'honneur, il y avait encore une conscience.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La conscience est un roquet qui n'empêche point de passer, mais qu'on ne peut empêcher d'aboyer.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Quoiqu'invisibles, il est toujours deux témoins qui nous regardent : Dieu et la conscience.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Les pensées recueillies (1720)
La conscience est l'unique miroir qui ne flatte et ne trompe personne.
Christine de Suède ; Les maximes, sentences et pensées (1682)
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'État te le demande.
Albert Einstein ; Les discours et entretiens (1879-1955)
Il n'est point de conscience parfaitement pure comme il n'est pas de ciel toujours et complétement azuré.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
La conscience ne s'accommode pas facilement de la notion de liberté. Rien qui nous empêtre davantage, aussitôt qu'elle est engagée. N'en pas avoir est à peu près le seul moyen d'être libre, ou la faire taire avant même qu'elle ait parlé.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
La conscience est un juge et un punisseur inévitable.
Confucius ; Les entretiens - VIe s. av. J.-C.
La conscience est un juge qui accorde toujours des circonstances atténuantes.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la conscience (1892)
Une conscience trop fine est plutôt un mal qu'un bien, et nuit à la santé de l'âme.
Euripide ; Hippolyte couronné - Ve s. av. J.-C.
La conscience est pour le juste la voix de Dieu même.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
La conscience est un meilleur guide que l'opinion publique.
Abbé Antoine Prévost ; Les pensées et maximes (1697-1763)
Nous avons beau corrompre notre conscience, elle nous absout tout haut et nous condamne tout bas.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Quand on a la conscience tranquille, on se sent bien dans sa peau.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
La conscience nous avertit en ami avant que de nous punir en juge.
Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)
On aime avec sa conscience longtemps après qu'on a cessé d'aimer avec son cœur.
Jules Sandeau ; Fernand (1844)
Une conscience pure est la source unique des vrais plaisirs.
Jean-Baptiste Massillon ; Le bonheur des justes (1714)
L'indécision, quand la conscience parle, est le pire de tous les maux.
Marie-Jeanne Riccoboni ; Les pensées, réflexions et maximes (1792)
La liberté de la conscience est un droit que tous les hommes ont reçu de la nature avec la vie.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
La conscience est la lumière de la morale.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
La conscience d'un homme qui parle beaucoup ne saurait vivre en repos.
Citation turque ; La Turquie en proverbes (1905)
Il y a un juge plus éclairé, plus sévère et plus juste que les lois, c'est le sentiment intérieur qu'on appelle la conscience.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
La conscience est comme la neige : pure, toute empreinte s'y conserve ; une fois souillée, tout s'y confond et s'y perd.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Chaque défaillance de l'honneur expose à une capitulation de conscience.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
L'amour-propre est le plus subtil enjôleur de la conscience.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 31 août 1853.