Les citations célèbres sur vieillir (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

On n'avoue jamais : « Je vieillis » sans souhaiter secrètement une contradiction.
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
On ne vieillit pas pour les personnes qu'on ne quitte jamais.
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852)
Savoir vieillir, la science qu'on devrait acquérir tous les jours, et qui manque bien souvent à des presque centenaires.
Alexandre Dumas, fils ; Le docteur Servans (1849)
Vieillir, c'est souffrir de tout ce qui meurt autour de nous, de tout ce qui s'éteint en nous.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Le plus doux privilège que la nature ait accordé à l'homme qui vieillit, c'est celui de se ressaisir avec une extrême facilité des impressions de l'enfance.
Charles Nodier ; Séraphine (1832)
Le calendrier est une invention néfaste, c'est à cause de lui qu'on se voit vieillir.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
En vieillissant on voit mal, mais on voit mieux.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Se rajeunir quand on est jeune, c'est se vieillir un peu ; quand on est vieux, c'est se vieillir beaucoup.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Chuter, baisser, vieillir plus vite que les autres a je ne sais quoi de vexant qui aigrit encore la douleur que cause cette épreuve.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 mai 1874.
Une jolie femme doit en vieillissant éviter d'être comme le rosier qui en hiver n'a plus que des épines.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les hommes sont comme le vin : en vieillissant, les bons deviennent meilleurs, les mauvais aigrissent.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Quand on commence à aimer la femme pour sa bonté, c'est signe qu'on vieillit, mais c'est en même temps la consolation de vieillir.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 6 juillet 1868.
Les malheurs nous vieillissent plus que les années.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Semblable à un arbre dont les feuilles jaunissent et tombent et qui reste nu et noir, l'homme qui vieillit voit successivement tout mourir autour de lui.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
Aimer un être, c'est accepter de vieillir avec lui.
Albert Camus ; Caligula (1941)
Tout prend, à mesure qu'on vieillit, l'allure du souvenir, même le présent.
Marcel Jouhandeau ; Les réflexions sur la vieillesse et la mort (1956)
J'ai beau me dire que c'est comme ça, que sans vieillir on n'oublie pas.
Jean-Jacques Goldman ; Pas toi (1985)
Lorsque, vers son déclin, le soleil nous éclaire, l'éclat de ses rayons n'en est point affaibli : on est vieille à vingt ans si l'on cesse de plaire, mais qui plaît toujours à cent ans meurt sans avoir vieilli.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Plus les femmes vieillissent, et plus elles deviennent rêches et sévères.
Pierre Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses (1782)
Si vieillir, c'est se désintéresser et devenir indifférent, ce malheur là m'est épargné.
Françoise Giroud ; Arthur ou le bonheur de vivre (1997)
Avant de s'éteindre, il faut vieillir, c'est là une série de petites morts qu'il faut subir. Perdre ses moyens, c'est mourir un peu, et c'est révoltant. Voir un visage se faner, un corps se déformer, des mains se couvrir de taches, c'est mourir un peu, et c'est dégoûtant. Renoncer enfin à sa capacité de séduction, devenir transparente aux yeux des hommes, c'est mourir à toute une part de soi-même, et c'est dur à vivre.
Françoise Giroud ; Arthur ou le bonheur de vivre (1997)
Aux approches de mon vieillissement, je désire m'emparer toujours plus de la vie, qu'elle soit une partie formidable à jouer. Un jeu qui ne soit pas réduit à nos seules proportions et qui place ses participants un peu au-dessus des contingences, loin des peine-à-jouir.
Alexandre Jardin ; Mes trois zèbres (2013)
Ce qui console de vieillir, c'est de voir autour de soi les choses vieillir aussi.
Paul Léautaud ; Les propos d'un jour (1947)
Vieillir, ce n'est pas s'essouffler en montant un escalier, c'est s'apercevoir qu'on s'essouffle.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Vieillir est facile, mais savoir vieillir est difficile.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 8 juillet 1868.
Vieillir pour le plus heureux des mortels n'est que différer de mourir.
Mademoiselle de Sommery ; Les doutes sur différentes opinions reçues (1782)
Pour vieillir en paix, il faut être content de soi, en harmonie avec sa destinée, il faut se sentir à sa place, dans l'ordre. Il faut savoir ce qu'on peut, ce qu'on veut, être réconcilié avec les choses et avec les hommes.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 janvier 1869.
Vieillir, c'est mourir à feu lent.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 avril 1873.
En vieillissant, on comprend de moins en moins la vie et les hommes : cela s'appelle avoir de l'expérience.
Maurice Chapelan ; Amours amour (1967)
Plus vous vieillissez, et mieux vous raisonnez !
Benoît Lacroix ; Nous, les vieux (2006)
Les hommes vieillissent vite dans l'affliction.
Hésiode ; Les travaux et les jours - VIIIe s. av. J.-C.
La douleur vieillit le corps de l'homme, le désir de son âme le rajeunit.
Rina Lasnier ; Voir la nuit (1981)
Il faut s'efforcer d'être jeune comme un beaujolais et de vieillir comme un bourgogne.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Ce n'est peut-être que cela la jeunesse, de l'entrain à vieillir.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
On ne voit vieillir que les autres.
André Malraux ; Les chênes qu'on abat (1971)
Vieillir, c'est changer de peur.
Claude Roy ; Le permis de séjour (1977-1982)
C'est une tristesse noire que de vieillir toujours méconnu.
Edmond Rostand ; Les Musardises (1890)
Ne dis pas constamment que tu vieillis. Ça se voit !
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
Les hommes vieillissent, mais ne mûrissent pas.
Alphonse Daudet ; Les notes sur la vie (1899)
Qui se refuse de vieillir meurt de jeunesse.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)
Vieillir, c'est organiser sa jeunesse au cours des ans.
Paul Éluard ; Ailleurs, ici, partout (1953)
L'amour ne vieillit pas, il meurt enfant.
Arsène Houssaye ; Les femmes comme elles sont (1858)
Quand on vieillit, les colères deviennent des tristesses.
Henry de Montherlant ; La reine morte, le 8 décembre 1942.

Autres dictionnaires à consulter :