Les citations nier

Ce dictionnaire contient 32 pensées et citations nier :

On ne peut nier l'évidence de la vérité et des faits.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)
L'accusé qui s'obstine à nier lasse la patience des juges, surtout s'il est innocent.
Claude Roy ; La dérobée (1968)
Être un homme, c'est toujours dominer les contradictions de la vie, et les résoudre sans les nier.
Claude Roy ; Suite française (1943)
Il n'est pas grave de ne pas comprendre les mystères de la vie. Ce qui est grave, c'est de les nier parce qu'on est trop con pour les comprendre.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Il est encore plus absurde de nier ce que l'on entend pas que de le croire.
Mademoiselle de Sommery ; Les doutes sur différentes opinions reçues (1782)
Coupable d'un écart, ne mens jamais pour le nier ou pour l'amoindrir, c'est faiblesse honteuse.
Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)
Tout croire est d'un imbécile, tout nier est d'un sot.
Charles Nodier ; Inès de Las Sierras (1837)
Se souvenir, c'est nier la présence.
Alain ; Les propos de littérature (1932)
Réfléchir, c'est nier ce que l'on croit.
Alain ; Les propos sur la religion (1938)
Quelque chose embarrasse l'incrédule qui cherche à nier Dieu, c'est l'idée de la mort qui ne laisse à son orgueil d'autre issue que le néant.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Je ne connais personne de plus sceptique qu'un sot, car il ne manque guère de nier ce qu'il ne peut comprendre.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
Le besoin de nier Dieu précède toujours cette négation.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
Affirmer est hasardeux, gardez-vous donc de nier.
Louis Scutenaire ; Mes inscriptions (1943-1944)
L'amour c'est aussi cette façon d'être deux à ne pas être ensemble, distance qu'il ne faut pas nier, mais savoir reconnaître.
Claude Roy ; Les rencontres des jours (1992)
Par désespoir on affirme, par désespoir on nie, par désespoir on s'abstient d'affirmer et de nier.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Nier un fait est, en soi, une chose bien innocente, elle ne devient périlleuse que dans la mesure où l'on désavoue celui qui en protège l'authenticité. C'est ainsi que bien des choses insignifiantes deviennent critiques à cause de ceux qui en acceptent l'autorité, leur accordent de l'importance sans trop savoir pourquoi. Il faut contempler de loin les miracles pour y croire, un peu comme les nuages, quand on les veut considérer comme des choses solides.
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)
La voie qui consiste à tout nier pour voir si l'on peut ensuite réaffirmer quelque chose, à tout défaire, pour regarder ensuite tout se refaire sur un autre plan ou à notre guise.
Marguerite Yourcenar ; L'Œuvre au noir, le 8 mai 1968.
Une des sottises de notre temps consiste à nier la violence, à ne pas l'admettre officiellement comme quelque chose d'inhérent à l'homme. Les gouvernements d'autrefois avaient très bien saisi cela, et ils pratiquaient la violence d'État, se disant avec sagesse que la violence légale, soigneusement dosée, entourée de l'appareil de la loi, est moins coûteuse que la violence anarchique des particuliers, lorsque leurs instincts se libèrent.
Jean Dutourd ; Le spectre de la rose (1986)
Les myopes ne mettent pas en doute les objets trop éloignés pour leurs yeux, les esprits courts nient ce que leur vue ne peut atteindre.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
L'amour est comme Dieu : c'est une plus grande impiété de le nier que de le maudire.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Nier l'existence de Dieu, c'est nier l'évidence.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)
On admet souvent comme une vérité ce que l'on ne peut nier.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)
On ne peut affirmer et nier une même proposition en même temps.
Frédéric Ozanam ; Les mélanges et réflexions (1831)
Une faute, une fois niée, est deux fois commise.
Thomas Fuller ; Gnomologia, adagies and proverbs (1732)
Face à l'événement qui n'aurait pas dû se produire, la société réagit toujours en essayant de nier son existence, de faire comme s'il n'avait jamais existé.
Francesco Alberoni ; Le choc amoureux (1979)
Nie, mais si tu vois, crois.
Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)
Dans bien des cas, nier c'est ne pas comprendre.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
Ceux qui ont la hardiesse de commettre un crime n'ont pas toujours celle de le nier.
Tite-Live ; Les maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.
Qui nie les liens du sang foule aux pieds les valeurs les plus sacrées.
Simone de Beauvoir ; La longue marche (1957)
Une liberté qui ne s'emploie qu'à nier la liberté doit être niée.
Simone de Beauvoir ; Pour une morale de l'ambiguïté (1947)
C'est surtout quand elle nie qu'une personnalité s'affirme.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)
Nier, croire et douter sont à l'homme ce que le courir est au cheval.
Blaise Pascal ; Les pensées (1670)

Autres dictionnaires à consulter :