Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur se noyer

Ce dictionnaire contient 25 citations et proverbes noyer :

Toutes les eaux sont couleur de noyade.
Emil Michel Cioran ; Les syllogismes de l'amertume (1952)
Lorsqu'un étang est plein, une taupe, perçant sa digue, cause une inondation. Dans un État plein d'abus et de vices, un factieux joue souvent le rôle de cette taupe, et, comme elle, n'ayant pas d'yeux, il s'y noie.
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
La bénédiction d'un père ne peut être ni noyée dans l'eau ni consumée dans le feu.
Citation russe ; Les proverbes et locutions russes (1954)
Les hommes qui s'enlisent dans la lâcheté finissent en général par s'y noyer complètement, parce que chez un homme lâche la lâcheté est constitutive, congénitale.
Jean Dutourd ; Horreurs de l'amour (1963)
Il se noie plus de gens dans les verres que dans les rivières.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)
Un homme injustement frappé goûte parfois une joie féroce à aggraver son cas, à noyer sa dernière espérance et à prouver à la justice humaine qu'elle est la souveraine injustice.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
On ne se noie pas à la même profondeur de l'eau, on ne se blase pas à la même hauteur de la coupe.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
L'amour-propre, avide et timide, craint toujours de manquer ; il s'accroche à tout comme une personne qui se noie, se prend à tout ce qu'il trouve, même à des ronces et à des épines, pour se sauver.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Les réflexions et pensées (1720)
Qu'on me laisse noyer mes chagrins dans mon verre sans y noyer aussi mes espérances !
Victor Cherbuliez ; Miss Rovel (1875)
Il est difficile de faire un bon tableau ; pourtant, quand on s'y applique, on y parvient quelquefois. Il n'est pas moins difficile de sauver une femme qui se noie ; on s'en tire quand on est bon nageur. On apprend à nager comme on apprend à peindre, mais il est un art qui ne se laisse ni apprendre, ni enseigner, parce qu'il n'a point de règles certaines : on l'appelle l'art de vivre.
Victor Cherbuliez ; Meta Holdenis (1873)
J'imite la colombe, souvent je jette un brin d'herbe à la fourmi qui se noie.
Joseph Joubert ; Les carnets et textes recueillis (1938)
J'aime à noyer mes chagrins dans le vin, et à reposer ma tête sur un lit de roses.
Properce ; Livre III, élégie 5 (vers 23 av. J.-C.)
Je suis comme un chien qu'on veut noyer : Toutes les fois que j'essaye de grimper sur la berge et de sortir de la rivière, on m'y rejette à coups de pied.
Maxime Du Camp ; Les forces perdues (1867)
Un homme qui se noie s'attachera à une paille.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)
L'homme se noie bien souvent par la peur de se noyer.
François de Reynaud de Montlosier ; Les mystères de la vie humaine (1829)
Le temps est d'une essence insaisissable, je m'y noie.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 9 octobre 1862.
Tant va la vie au désespoir qu'à la fin elle s'y noie.
Raoul Vaneigem ; Le traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations (1967)
Les hommes s'accrochent à tout pour se donner du plaisir ; comme les gens qui se noient saisissent tout ce qu'ils trouvent pour fuir la mort.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
C'est au moment où un homme se noie qu'il se rend compte qu'il a parfois eu tort de méconnaître les bienfaits de la sécheresse.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Dans une rivière de diamants, j'ai vu se noyer l'honneur de bien des femmes.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Combattre vaut mieux que naufrager : J'aime mieux être mitraillé que noyé.
Victor Hugo ; Quatre-vingt-treize (1874)
Les grandes promesses sont comme certains beaux yeux, on s'y noie.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il faut noyer les beaux messieurs crétins avec les belles dames catins.
Guy de Maupassant ; Lettre à Gustave Flaubert, le 10 décembre 1877.
Bacchus a noyé plus de marins que Neptune.
Thomas Fuller ; Gnomologia, adagies and proverbs (1732)
Un homme qui se noie s'accroche à toutes les branches.
Napoléon Bonaparte ; Le souper de Beaucaire, le 29 juillet 1793.

Thèmes de rubriques en rapport :