Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur perdre.

Les 80 pensées et citations sur perdre. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur perdre des quatre coins du monde :

Il y a des gens qui, non-seulement par fractions d'un quart d'heure, mais par fractions plus petites, perdent ainsi deux ou trois heures chaque jour.
Alphonse Karr - Œuvre : L'emploi du temps (1854)

L'homme qui n'a rien à perdre est le plus redoutable des hommes.
Johann Wolfgang von Goethe - Œuvre : Les maximes et réflexions (1749-1832)

Quiconque ne troque pas sa vie contre l'immortalité est sûr de la perdre.
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

Ne laissez tomber dans l'oreille d'un confident que ce que vous voulez bien perdre.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Mieux vaut perdre en essayant de faire quelque chose que de demeurer oisif.
Jacques Amyot - Œuvre : La vie de Caius Marius (1572)

Est-il plus dur de perdre l'amour lui-même ou l'optique qu'il nous crée ?
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Même quand on croit avoir conquis le bonheur, il faut savoir le perdre.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Les consciences qui ont beaucoup roulé perdent en roulant leurs angles, leur raideur et leur virginité.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Il ne manque pas d'imbéciles pour nous répéter que la vie file à toute allure, qu'on n'en a qu'une et que, par conséquent, il ne faut pas en perdre une miette. Conclusion : amusez-vous, mangez, buvez, dépensez, forniquez, ne pensez pas à demain, jouissez à fond du présent ; bref, l'idéal du porc.
Jean Dutourd - Œuvre : Le vieil homme et la France (1994)

La foule produit à Paris le même effet que la nuit : on s'y perd et on s'y sauve.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Jouez pour le plaisir et perdez noblement ; ne soyez point ingrat, ce vice est infâmant.
François de Neufchâteau - Œuvre : Les pensées et maximes (1750-1828)

Tel homme se sauve par ce qui devait le perdre, tel autre se perd par ce qui devait le sauver.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Meta Holdenis (1873)

Dans le monde des idées, rien ne se perd.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Le plus sûr moyen de ne pas perdre le bien que l'on fait, c'est de l'oublier.
Jean Chrysostome - Œuvre : Les homélies, discours et lettres choisies (1785)

Il est humiliant de perdre toujours au jeu, disent quelques joueurs. Il est bien plus humiliant de jouer toujours, répondent les gens sensés.
Philippe-Auguste de Sainte-Foy - Œuvre : Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)

Perdre un ami, un fils, un père, une épouse chérie, sont des coups violents qui attaquent, qui froissent, qui brisent le cœur, ce foyer de notre sensibilité. C'est contre ces coups qu'il faut rassembler toutes les forces de son âme.
Pigault-Lebrun - Œuvre : La folie espagnole (1799)

L'amour est souvent une partie où chacun des deux joueurs, tour à tour, croit qu'il va perdre et se hâte de corriger son jeu.
Paul Léautaud - Œuvre : Les aphorismes (1872-1956)

Il n'y a rien d'aussi cher que le temps, ceux qui le perdent sont les plus blâmables de tous les prodigues.
Jean-Étienne-Judith Forestier - Œuvre : Les leçons d'orthographe corrigées (1803)

La crainte de perdre jette l'avare dans des frayeurs incroyables, et lui fait faire des convulsions involontaires.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

On n'a rien à gagner à emmerder les gens qui n'ont rien à perdre.
Frédéric Dard - Œuvre : Les pensées de San-Antonio (1996)

Une gaucherie initiale peut faire perdre des années, gare au premier faux-pas !
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 16 octobre 1872.

Laisser manger son temps par les fâcheux, c'est la pire manière de le perdre.
Gustave Flaubert - Œuvre : Lettre à sa nièce Caroline, le 9 septembre 1873.

Si vous ne donnez pas à une femme aimée la crainte de vous perdre, vous ne lui donnez pas le désir de vous conserver.
Arsène Houssaye - Œuvre : Les femmes comme elles sont (1858)

Les bons perdants fabriquent les gagnants de demain.
Claude Lelouch - Œuvre : Le dictionnaire de ma vie (2016)

Dans l'espérance d'accroître sa fortune, on perd souvent ce que l'on possédait déjà.
Nicolas Massias - Œuvre : Les pensées et réflexions morales (1848)

Si vous aimez la vie, ne perdez pas le temps, car la vie en est faite.
Jean-Baptiste Say - Œuvre : Olbie (1800)

Quand on n'a rien à perdre et tout à gagner, on s'arrange toujours pour y perdre quand même quelque chose.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

Quand on perd la tête pour une histoire de cœur, c'est qu'on manque d'estomac.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

Perdre une somme énorme d'argent peut laisser tout à fait ou presque indifférent si cette perte ne modifie en rien le mouvement immédiat de notre vie. Mais manquer de la plus modique somme peut jeter dans le désespoir si ce manque vous cloue au sol au moment où l'on voudrait précisément le quitter.
Pierre Reverdy - Œuvre : Le livre de mon bord (1948)

Une simple négligence, une faute nous fait perdre quelquefois sans retour tour le fruit de plusieurs années de prudence et de travaux.
David Augustin de Brueys - Œuvre : Les amusements de la raison (1721)

D'ajournements en ajournements la vie à différer s'écoule, on perd à différer le jour, le mois, l'année, et l'enfant se réveille avec des cheveux blancs !
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 29 août 1872.

C'est perdre son temps que de prier qui ne peut se laisser fléchir.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

On gagne quelquefois beaucoup à savoir perdre à propos.
Térence - Œuvre : Les Adelphes - IIe s. av. J.-C.

C'est perdre son temps que d'aimer un ingrat.
Plaute - Œuvre : Le Persan - IIe s. av. J.-C.

Il est des occasions où il vaut mieux perdre que gagner.
Plaute - Œuvre : Les captifs - IIe s. av. J.-C.

La raison n'est pas toujours de saison, il faut quelquefois la perdre avec les fous.
Ménandre - Œuvre : Les fragments - IVe s. av. J.-C.

Il faut oser perdre la jeunesse pour mieux la retrouver.
Robert Sabatier - Œuvre : Le livre de la déraison souriante (1991)

Il est plus facile de perdre que de retrouver.
Charles Péguy - Œuvre : De Jean Coste (1902)

Le bonheur ressemble aux vagues de la mer, ce qu'on gagne d'un côté, on le perd de l'autre.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

À un beau chien tu mets un collier pour le retrouver, à une belle femme tu en mets un pour la perdre.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

La vie est un long procès que l'on plaide chaque jour et qu'on ne saurait gagner qu'en le perdant.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Ma solitude ne me perd pas, ma solitude est un abri.
Marie-Claire Blais - Œuvre : Tête blanche (1960)

Il est dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse, jamais je n'aurais imaginé cela avant.
Marc Lévy - Œuvre : Le voleur d'ombres (2010)

La peur de perdre l'autre, c'est un manque de confiance en soi.
Pierre Bourgault - Œuvre : Le plaisir de la liberté (1987)

À quoi bon ruminer ses chagrins, on apprend à se passer de tout ce qu'on perd.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 9 juin 1877.

Il y a cent mille manières de perdre l'amour d'une femme, et la seule qu'on n'ait pas prévue est précisément celle qui se réalise.
George Sand - Œuvre : Jacques (1834)

Préparons-nous par la méditation à voir, sans regret, nous échapper les choses dont nous sommes heureux, car l'homme ne jouit véritablement et complètement que de ce qu'il sait perdre.
Auguste Guyard - Œuvre : Quintessences (1847)

Si les femmes n'avaient pas les hommes pour se perdre, elles auraient les romans.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Il faut dédaigner ce qu'on peut perdre.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Le plus dur, quand on vient de perdre un être qui vous était cher, c'est de devoir continuer à vivre... sans lui.
André Gide - Œuvre : Robert ou l'Intérêt général (1949)