Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur sacrifice

Ce dictionnaire contient 88 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot sacrifice :

On a sanctifié le mariage par l'autel, ce n'est pas étonnant ; c'est un sacrifice, et très souvent les bêtes immolées ont des cornes dorées.
Alexandre Weill ; L'esprit de l'esprit (1874)
Il n'est pas une opinion politique, philosophique ou religieuse, qui vaille le sacrifice d'une amitié.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Nous faisons gaiment le sacrifice des plaisirs dont nous sommes las.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Il y a des douceurs infinies dans le sacrifice, mais lorsqu'il s'agit d'une personne aimée, le sacrifice n'existe plus. Il devient une forme de l'amour.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Un sacrifice joyeusement fait à quelqu'un qui ne s'en doute pas remplit le cœur d'une joie secrète et intime.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Il y a beaucoup de bonne grâce à faire joyeusement le sacrifice auquel on se décide.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Faites vos sacrifices à Dieu et non pas au monde. - Dieu vous en récompensera au centuple et le monde ne vous en donnera jamais l'équivalent.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Nous sommes trop exigeants quand nous demandons à nos amis les sacrifices que nous nous croirions capables de faire pour eux ; ils peuvent avoir la même affection, mais ils n'ont pas la même nature, et c'est assez de leur demander de faire pour nous ce qu'ils feraient pour eux-mêmes.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Sacrifice : Échange d'une peine certaine contre un plaisir virtuel.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)
L'amour exige des sacrifices ; l'amitié s'en offense et les prévient.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Aimer n'est pas un art, c'est une passion engendrée par l'innocence même ; elle se nourrit de sacrifices, au lieu de s'éteindre dans les voluptés.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'esprit et le génie de M. l'abbé Reynal (1782)
Le sacrifice est à la circonférence de tous les devoirs.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Que de fervents chrétiens dans le succès seraient des âmes tièdes dans le sacrifice !
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Nos sacrifices sont comme nos folies, ils nous entraînent.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Le sacrifice, c'est comme le sinapisme, on en parle à son aise quand on ne le sent pas.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Le propre de la religion n'est pas tant la liberté que l'obéissance, sa valeur se mesure aux sacrifices qu'elle peut obtenir de l'individu.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 septembre 1874.
Les voluptés amères du sacrifice sont les seules joies qui ne trompent jamais.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)
Les grands sacrifices sont apparents et orgueilleux ; les petits sacrifices sont intérieurs et doux.
Antonin Rondelet ; Les réflexions de littérature et de philosophie (1881)
L'homme qui vient d'imposer à sa volonté un coûteux sacrifice croit découvrir au fond de son être quelque chose qui le dépasse ; il y avait en lui un divin prisonnier dont il ne soupçonnait pas la présence, et tout à coup son prisonnier est devenu son maître.
Victor Cherbuliez ; Le fiancé de Mademoiselle Saint-Maur (1876)
Il est puéril d'aspirer aux grands profits en se refusant aux grands sacrifices.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
On ne sait jamais prévoir les sacrifices nécessaires, et en diminuer l'étendue en les faisant d'avance. Cette prévoyance et ce courage ont toujours manqué aux nations dans les crises financières.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
L'épreuve a pour but de reconnaître la quantité de sacrifice qui est dans une âme ; la connaissez-vous, messieurs, votre quantité de sacrifice ?
Henri Lacordaire ; Les pensées et réflexions choisies (1897)
L'amour a droit à tous les sacrifices. C'est du moins ce qui est entendu avec les dames, qui sont, en somme, les juges naturels de notre dignité.
Tristan Bernard ; Les mémoires d'un jeune homme rangé (1899)
J'ai pour toi un grand amour, tu sais, et je me sens capable des plus grands sacrifices.
Tristan Bernard ; Sa sœur, le 7 février 1907.
Le choix entre deux partis à prendre nécessite un sacrifice.
Raymond Brucker ; Maria de Valréas (1841)
Curieux comme les femmes aiment le sacrifice à leur égard — de leur part, il ne faut guère leur en demander.
Paul Léautaud ; Paul Léautaud en verve (1970)
Reculer devant les sacrifices qu'impose l'exercice de l'hospitalité, c'est se refuser à prendre la peine nécessaire pour acquérir et conserver les biens de la fortune.
Pierre-Eugène Lamairesse ; L'hospitalité (1867)
Souvenez-vous toujours que les petits sacrifices exigés, répétés, ébranlent les affections même les plus solides.
Diane de Beausacq ; Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)
L'amour pleure souvent ses propres sacrifices.
Germaine de Staël ; L'influence des passions (1796)
Le devoir de mon voisin, c'est le sacrifice que j'attends de lui pour me servir. Mon devoir, c'est le sacrifice que je consens à faire, parce qu'il me servira.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La femme veut par-dessus tout être aimée. Si parfois elle désire dans l'homme qu'elle aime une passion plus haute que l'amour, c'est pour en obtenir le sacrifice.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
De tous les témoignages de notre gratitude, celui que le bienfaiteur apprécierait le plus serait encore notre refus d'accepter le sacrifice qu'il nous offre.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Devoir implique sacrifice : le devoir accompli, c'est le sacrifice consommé.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Il ne faut que du cœur pour s'élancer au sacrifice ; il faut de la volonté pour ne pas s'arrêter en chemin.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
L'amour vrai vit des sacrifices qu'il s'impose ; l'amour faux, de ceux qu'il exige.
Emile de Girardin ; Supplice d'une femme (1865)
En tout temps, le dévouement qui brilla par les grandes phrases ne fut jamais celui qui brilla par les grands sacrifices. Le véritable dévouement attend pour s'exalter les jours d'épreuves. Ce qui le distingue du faux zèle, c'est le soin avec lequel il évite de tomber dans aucune exagération. La Révolution a péri par les tribuns, l'Empire par les flatteurs, la Restauration par les courtisans. Tous les régimes, pour leur malheur ou pour leur châtiment, ont leurs ultras.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Quand on fait le mal, c'est en vain que l'on brûle de l'encens et qu'on offre des sacrifices.
Kao-Tong-Kia ; Les pensées choisies (XIIIe s.)
La loi générale de l'amour se résout dans la loi de sacrifice, dans la préférence des autres à soi, de tout vivant à chacun de ses membres, de la société à l'individu.
Félicité Robert de Lamennais ; Esquisse d'une philosophie (1840)
C'est une attraction perpétuelle qui rend les hommes solidaires, les pousse à des efforts collectifs dont chacun récolte les fruits, et à des sacrifices mutuels qui font sortir des avantages généraux de sacrifices individuels.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Le véritable amour se mesure à sa puissance de sacrifice.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 janvier 1869.