Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur les sacrifices.

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Les femmes qui sont exclusivement mères s'attachent plus par les sacrifices que par les plaisirs.
Honoré de Balzac ; Les femmes (1857)
En général ceux qui aiment vivre au milieu de beaucoup de monde sont ceux qui savent s'y mouvoir sans plus de gêne ou de sacrifices que s'ils étaient seuls.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Le mariage est un état de soins et de sacrifices, et sans le sentiment qui rend tout aisé, il est bien difficile d'en remplir les devoirs, même avec de la vertu. Les obligations sont sans doute réciproques, mais les femmes sont appelées à des soins particuliers. La nature, en leur donnant plus de grâces, plus d'aménité, plus de délicatesse, nous apprend que c'est à elles à mettre les attentions, les complaisances, les égards dans cette union, d'où, elles retirent en échange les fruits de la protection et des travaux plus importants des hommes.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
À force de vous vaincre, vous viendrez à bout de la bizarrerie de votre humeur, ou du moins vous la diminuerez beaucoup, et vous en rendrez les accès moins forts et moins fréquents. Quelques amers que soient de tels sacrifices, rien ne peut vous en dispenser. En cette manière, de même qu'en toute autre, il n'y a d'excusable que ce qui n'est pas libre.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
L'esprit de sacrifice est estimable s'il n'inclut pas le sacrifice d'autrui.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il n'y a d'amour véritable qu'avec le sacrifice volontaire.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 octobre 1860.
La religion exerce l'homme au malheur par les sacrifices, c'est la plus utile leçon qu'elle puisse lui donner. Ainsi, dans les camps de paix, le soldat se forme aux fatigues de la guerre.
Louis de Bonald ; Les pensées sur divers sujets (1817)
Faites le sacrifice d'une petite somme pour soulager une famille réduite à la mendicité.
Jean-Baptiste Massillon ; Les maximes et pensées (1742)
Le vrai critique sait tout comprendre, mais il ne consent à être la dupe de rien, et ne fait à aucune convention le sacrifice de son devoir, qui est de trouver et de dire le vrai.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 mai 1878.
Aimer, c'est la liberté dans les chaînes, c'est l'apothéose dans le sacrifice.
Marcel Jouhandeau ; Le gourdin d'Elise (1967)
On ne refuse pas un cadeau, cela attriste le donateur, car les cadeaux sont aussi des sacrifices.
Jean Dutourd ; Les mémoires de Mary Watson (1980)
Pour satisfaire une passion, il en coûte quelquefois plus de sacrifices pénibles, plus d'efforts sur soi-même qu'il n'en eût fallu pour la remplacer par une vertu.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Laisser entrevoir ce qu'un sacrifice a pu coûter c'est en ôter tout le prix.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
La seule preuve des affections humaines ce sont les sacrifices qu'elles imposent.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
La vie serait bien simple s'il n'y avait jamais qu'à choisir entre le bien et le mal, et si tout sacrifice n'était nuisible qu'à celui qui se dévoue.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
La vraie modestie est celle qui connaît le prix de ses sacrifices.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Il est des gens qui, au milieu de toutes les jouissances, se disent malheureux, afin de pouvoir à la fois goûter les plaisirs et s'honorer du sacrifice.
Madame Necker ; Les mélanges et pensées (1798)
Le pur sacrifice au devoir est admirable, mais c'est un sacrifice, et l'aspiration indestructible de l'être c'est d'être, c'est de vivre et non de s'anéantir.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 juillet 1876.
La véritable amitié ne veut se feindre, elle veut le sacrifice du moi tout entier.
Mademoiselle de Sommery ; Les réflexions et pensées (1794)
Quiconque joue imprudemment son bonheur s'expose à en faire le sacrifice.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Conserve la modération, même dans les sacrifices que tu offres aux dieux.
Phocylide de Milet ; Les sentences et adages - VIe s. av. J.-C.
L'amour vit de sacrifices.
Théodore Leclercq ; Les proverbes dramatiques (1826)
Tel est l'effet assuré des sacrifices qu'on fait à la vertu ; s'ils coûtent souvent à faire, il est toujours doux de les avoir faits, et l'on n'a jamais vu personne se repentir d'une bonne action.
Jean-Jacques Rousseau ; Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)
La liberté est le plus grand des biens, le seul bien, aucun sacrifice n'est trop lourd pour elle, pas même celui de passer pour un pédezouille aux yeux de l'opinion.
Jean Dutourd ; Pluche ou l'amour de l'art (1967)
La docilité de la victime, parfois, simplifie singulièrement le rôle du sacrificateur.
Jules Sandeau ; Marianna (1839)
Les serments sont la fausse monnaie avec laquelle on paie les sacrifices de l'amour.
Ninon de Lenclos ; Lettre au marquis de Sévigné (date inconnue)
La générosité demande un sacrifice comme la vertu exige un combat.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les pensées détachées (1808)
La générosité d'argent est facile, il n'y a qu'à être riche pour en avoir : mais c'est celle qui ne coûte pas un sou, celle de l'âme, qui est estimable. C'est une belle chose qu'un homme vraiment généreux, car il n'y a de grandeur sur la terre que dans le sacrifice de soi.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)
On ne fait jamais le sacrifice de son caractère, qu'on ne s'en applaudisse ensuite.
Madame Necker ; Les maximes et pensées inédites (1794)
La vertu ne se conserve que par des sacrifices perpétuels.
Jean-Baptiste Massillon ; Mystères (1834)
Les jouissances laissent des appétits, les sacrifices, des baumes.
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Ce qui importe dans le sacrifice, c'est le sacrifice même.
Anatole France ; Le livre de mon ami (1885)
La vertu sur la terre est une divinité qui vit des sacrifices qui la rendent immortelle.
André Grétry ; Les maximes détachées (1801)
Le bonheur est une chose assez rare pour qu'on lui fasse quelques sacrifices.
Paul de Kock ; Le cocu (1832)
Un sacrifice n'est vraiment un sacrifice qu'autant qu'il est volontaire.
Jules Michelet ; L'amour (1858)
Apprendre Dieu et ses Statuts, c'est apprendre à faire des sacrifices.
Alphonse de Châteaubriant ; Lettre à la chrétienté mourante (1951)
Sacrifice de soi : Principe ! tout amoindrissement de soi est mauvais.
Simone Weil ; Leçons de philosophie (1933-1934)
Le sacrifice s'apparente au suicide.
Simone Weil ; Leçons de philosophie (1933-1934)
L'amour ce n'est pas le sacrifice, c'est le don de soi-même.
Christian Bobin ; La merveille et l'obscur (1991)
Les sacrifices inutiles s'accomplissent dans un silence généreux.
Madame de Girardin ; Les lettres parisiennes, le 17 mai 1841.
Il convient de distinguer le sacrifice par amour, lequel est noble, du suicide par désespoir, lequel est bas ou vulgaire.
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)
Le sacrifice paraît une condition nécessaire à la vie.
Alexis Carrel ; L'homme, cet inconnu (1935)
La générosité, c'est toujours le sacrifice de soi ; il en est l'essence.
Henry de Montherlant ; Le maître de Santiago (1947)
Un ménage uni ne va jamais sans de petits sacrifices réciproques, qui grandissent et embellissent celui qui les fait.
André Gide ; L'école des femmes (1929)
Le sacrifice de soi permet de sacrifier les autres sans rougir.
George Bernard Shaw ; Les maximes pour révolutionnaires (1905)
L'amitié se nourrit de services ; l'amour veut des sacrifices.
Charles Dollfus ; La nature humaine, V (1868)
Se sacrifier au service de la vie équivaut à une grâce.
Albert Einstein ; Comment je vois le monde (1934)
Dieu ne parvient que par sa pitié à distinguer le sacrifice du suicide.
Jean Giraudoux ; Sodome et Gomorrhe (1943)

Thèmes de rubriques en rapport :