Les citations sot

Ce dictionnaire contient 111 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot sot. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur sot issus des quatre coins du monde :

Pour les femmes, un homme d'esprit est un homme de jour, et un sot un homme de nuit.
Alexandre Weill ; Les glanes d'esprit (1874)
Un homme plein d'esprit raisonne. Un sot vide résonne.
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
L'esprit jaillit souvent de la rencontre d'un sot.
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
L'esprit, a-t-on dit, comme la santé, qui ne s'apprécie qu'en présence des maladies, ne s'aperçoit de soi-même qu'en face des sottises d'autrui. Mais le malade ne nie pas la santé, tandis que le sot, l'esprit de son semblable lui crevât-il les yeux, le nie ou prétend en avoir autant et plus ! C'est que le malade peut devenir sain, tandis que le sot, sa vie durant, restera sot, mourra sot et ressuscitera sot !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
La chose la plus burlesque du monde, c'est la solennité d'un sot parvenu.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Si seulement je connaissais quelqu'un qui voudrait bien apprendre à ce brave homme qu'il est un sot.
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)
Un sot sans prétentions est moitié moins sot qu'un autre.
Jean-Baptiste Say ; Les pensées détachées (1818)
Un sot est un imbécile dont on voit l'orgueil à travers les trous de son intelligence.
Victor Hugo ; Faits et croyances (1840)
Celui qui nous loue n'est jamais un sot à nos yeux.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Règle générale : il ne faut jamais prendre le contrepied d'un sot. C'est courir le risque de faire symétrie.
Victor Cherbuliez ; Le comte Kostia (1863)
Quand on est plat avec de l'esprit, à coup sûr on est un sot.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Les pensées et réflexions morales (1760)
Quelquefois le savoir rend très impertinent ; Un sot savant est sot, bien plus qu'un sot ignorant.
François de Neufchâteau ; Les pensées et maximes (1750-1828)
Un sot nous semble comique quand nous découvrons qu'il se croit un homme et qu'il n'est, en vérité, qu'un abruti.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Mieux vaut un fou d'esprit qu'un sot bel esprit.
William Shakespeare ; La nuit des rois (1600)
Le bavard est toujours un sot ; le grand parleur peut avoir de l'esprit.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Le sot est celui qui croit fermement et qui prétend même avoir tout l'esprit et le jugement qu'il n'a pas, ou du moins qui croit et prétend être doué d'esprit et de jugement autant qu'il en est dépourvu.
Abbé Roubaud ; Les nouveaux synonymes français (1786)
Il n'y a que les sots qui voient le bonheur dans l'absence des peines.
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
II faut qu'un importun soit ou sot ou méchant pour ne pas sentir combien il importune.
Philippe-Auguste de Sainte-Foy ; Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)
On ne tient pas à savoir ce qu'a dit quelqu'un qu'on juge un sot.
Paul Léautaud ; Le journal littéraire (1968)
Un sot savant est sot plus qu'un sot ignorant.
Molière ; Les femmes savantes, IV, 3, le 11 mars 1672.
Celui qui se fait le plaisant d'une société a juste ce qu'il faut d'esprit pour être un sot.
Jean-Étienne-Judith Forestier ; Les leçons d'orthographe corrigées (1803)
Si l'on veut obtenir quelque chose d'un sot, qu'on ne lui envoie jamais un homme d'esprit pour négocier. C'est tout ce qu'il y a de plus repoussant pour lui, et il le sent d'aussi loin que le meilleur chien en Angleterre sent le renard. Envoyez-lui plutôt un autre sot, c'est plus sûr.
Charles-Joseph de Ligne ; Mes écarts ou ma tête en liberté (1796)
Un sot du grand monde voit mieux sur tout plein d'objets qu'un homme de lettres : son imprimeur, un journaliste qu'il ménage, un financier qui lui donne à souper, une fille de Paris qui, voulant faire la savante, partage avec lui un poulet étique ; et toutes les académies dont il peut être, ne lui apprendront jamais à connaître les hommes.
Charles-Joseph de Ligne ; Mes écarts ou ma tête en liberté (1796)
Le sot qui s'est une fois mis une chose dans la tête ne revient jamais en arrière, la raison n'est point à son usage.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le sot qui se croit de l'esprit est surabondamment sot, et celui qui dit avoir de l'esprit est insupportablement sot.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le sot méchant fait, selon les circonstances, des menaces, croyant par-là parvenir à ses fins ; le sage est toujours égal.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le sot, au lieu de se borner à n'être rien, veut être quelque chose.
Gabriel Girard ; Les synonymes français (1736)
L'amitié d'un sot est cent fois plus dangereuse que la haine d'un homme d'esprit. Un sot ami vous nuit toujours, et vous le verrez, tôt ou tard, devenir un de vos plus chauds ennemis.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Un homme intelligent à pied va moins vite qu'un sot en voiture.
Madame de Girardin ; Les lettres parisiennes, le 28 mai 1840.
Il n'y a pas au monde d'animal plus sot ni plus orgueilleux qu'un pédant.
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852)
L'homme d'esprit dit du mal des femmes dans ses moments d'humeur, tout en s'avouant à lui-même qu'alors il fait le sot ; le sot en dit dans ses moments de gaieté en se persuadant qu'il fait l'homme d'esprit.
Charles Lemesle ; Misophilanthropopanutopies (1844)
Un sot fait quelquefois plus de mal qu'un méchant.
Jean-Baptiste Gresset ; Les pensées diverses (1777)
L'aigle d'une maison n'est qu'un sot dans une autre.
Jean-Baptiste Gresset ; Le méchant (1745)
Un sot dit autant de mal en un mois qu'un homme d'esprit dans une année.
Gabriel Sénac de Meilhan ; Des mœurs et des conditions en France (1795)
Rien n'est plus insupportable qu'un sot qui se croit avoir de l'esprit.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
Un parvenu est doublé d'un sot, comme le sot est doublé d'une bête.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le sot qui ne dit rien n'en pense pas davantage.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Le plus grand service qu'un sot puisse nous rendre, c'est d'aller se pendre.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
On reconnaît aisément le sage à sa modestie, et le sot à son orgueil.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Les plus jolies choses dans la bouche d'un sot paraissent toujours ridicules : s'il y a un bon mot à dire, il le place ordinairement de travers.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)