Les citations sur calomnie

Ce dictionnaire contient 103 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot calomnie. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur calomnie issus des quatre coins du monde :

L'innocence est la martyre de la calomnie, mais elle cueille de ce vice même, malgré les épines dont il est tout hérissé, des roses dont se compose la couronne de vie, que Dieu veut donner pour prix à sa patience et à la constance dont il est lui-même l'exemple.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions et pensées (1645)
La calomnie s'attache toujours à noircir les vertus et les gens respectables.
François-Benoît Hoffmann ; Les pensées fugitives (1802)
Les serpents de la calomnie épuisant sur moi leurs poisons ont rendu mon âme inaccessible à la peur.
Pierre-Joseph Proudhon ; Mélanges (1868)
Le moyen de rembarrer les calomnies de ses ennemis, c'est de vivre d'autre façon qu'ils ne sauraient dire, et meilleure qu'ils ne sauraient penser.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)
Ceux qui font bien sont sujets à beaucoup de risées et calomnies de gens qui ne sauraient dire ni faire chose quelconque à propos.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)
Les rancunes de femme ressemblent aux rancunes de prêtre. Insaisissables et indestructibles, elles ne s'arrêtent pas même au tombeau. Terribles dans leurs effets, elles se cachent derrière les désaveux. Elles emploient le même venin, celui de la calomnie, dissimulé dans le sucre de l'hypocrite charité.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 mai 1878.
En fait de calomnies contre les hommes publics, ce sont les plus grosses qui font le plus vite leur chemin.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
La calomnie colle des étiquettes tout aussi bien que la clairvoyance.
Jean Dutourd ; Le septennat des vaches maigres (1984)
La médisance n'est qu'une étape sur le chemin de la vie qui conduit à la calomnie.
Diane de Beausacq ; Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)
Il vaut mieux, souvent, subir les inconvénients d'une calomnie que les nécessités d'une controverse.
Antonin Rondelet ; Les réflexions de littérature et de philosophie (1881)
Pour combattre la gloire qui l'offusque, la médiocrité manque rarement d'appeler la calomnie à son secours.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
Vil et lâche calomniateur ! comme le grillon, dont les morsures cachées font dessécher et mourir la jeune plante, c'est dans l'ombre aussi que tu attaques l'honneur et la vertu de tes frères : comme l'immonde insecte, tu n'oses paraître au grand jour, car tu sais que comme lui, on t'écraserait du pied.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Les meilleurs fruits sont ceux qui ont été becquetés par les oiseaux, et les plus honnêtes gens sont ceux que déchire la calomnie.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)
Le journalisme est un puissant aliment pour la calomnie, depuis que le parti intellectuel en France, et dans le monde, n'est mené que par la politique, c'est-à-dire la mauvaise foi.
Jean Dutourd ; Cinq ans chez les sauvages (1977)
Quand nous sommes arrivés à jouir de la calomnie qui nous concerne, nous sommes déjà loin.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
La calomnie est un art qui réclame une certaine connaissance des hommes.
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
Il n'est pas rare de voir la calomnie, comme l'adultère, punie dans plusieurs générations.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
La calomnie creuse sous nos pas comme la taupe, et nous fait trébucher.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le monde aime la calomnie ! Quel ingrat animal que ce sot genre humain !
Alfred de Musset ; Dupont et Durand (1838)
La calomnie tenace me dégoûte de toute défensive, qui d'ailleurs serait vaine.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 février 1873.
À chaque pas, dans la société, l'on rencontre de ces prétendus honnêtes gens qui se feraient scrupule de vous voler un centime et qui n'hésitent pas le moins du monde à vous ravir l'honneur par d'infâmes calomnies.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
On n'a jamais ouï dire qu'un malentendant répète des calomnies.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
La Calomnie et l'Envie sont les filles de la Nuit.
Louis Philipon de La Madelaine ; La mythologie illustrée (1813)
La basse calomnie cherche toujours des crimes à ceux qui sont opprimés.
Nicolas de Condorcet ; L'éloge de Blaise Pascal (1776)
La calomnie, c'est la dernière ressource de l'impuissance.
Hervé Bazin ; La mort du petit cheval (1950)
Il n'est pire calomnie que la calomnie sous le voile de l'anonyme.
William Duckett ; Le dictionnaire de la conversation et de la lecture (1851)
Les calomnies sont pour nous un motif de remercier Dieu et de nous réjouir quand nous n'avons pas donné occasion à ce que l'on dit contre nous ; nous sommes heureux si Dieu nous fait la grâce de souffrir pour la justice, d'aimer le mépris et la confusion, et de rendre le bien pour le mal.
Saint Vincent de Paul ; Les maximes spirituelles (posthume, 1576)
Les gens de bien réduisent la calomnie au silence.
Pindare ; Les jeux néméens - Ve s. av. J.-C.
Les calomnies et les méchancetés, même les moins vraisemblables, prennent aisément consistance, et l'impression qu'elles laissent s'efface difficilement.
Pierre Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses (1782)
L'ombre est propice à la calomnie, c'est dans la nuit qu'elle s'incruste.
Jacques Chardonne ; Lettre à Paul Morand, le 26 avril 1958.
La calomnie est comme la guêpe qui vous importune, et contre laquelle il ne faut faire aucun mouvement, à moins qu'on ne soit sûr de la tuer : sans quoi, elle revient à la charge plus furieuse que jamais.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Un conscience sans reproche se rit de la calomnie mensongère.
Félicité de Genlis ; Les maximes, pensées et textes recueillis (1830)
La médisance et la calomnie sont les vices des petits esprits, des gens oisifs et stériles en bonnes choses : c'est une bassesse d'âme, qui est toujours la marque d'un cœur lâche, et d'un esprit tordu.
Etienne François de Vernage ; Les maximes et réflexions (1690)
La calomnie est comme la fausse monnaie : bien des gens qui ne voudraient pas l'avoir émise la font circuler sans scrupule.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
L'incorrection appelle la calomnie.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La calomnie, comme la foudre, menace les sommets.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La calomnie ne produit pas la prévention, elle en féconde le germe.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Le vil et moqueur cynisme n'est que le génie de ce qui est bas : c'est Satan forgeant toujours des calomnies pour le genre humain, afin de l'entraîner à se rire de la vertu et la fouler aux pieds.
Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)
La calomnie vous attaque-t-elle dans ce que vous avez de plus cher, en répandant son venin sur votre réputation, et en s'efforçant d'en ternir l'éclat ? Recourez à la résignation ; armez-vous d'une patience courageuse. C'est le remède le plus sûr contre la calomnie. Le temps, tôt ou tard, découvrira la vérité.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
La calomnie diffère de la médisance en ce que celle-ci publie le mal d'autrui, et que l'autre l'invente.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)