Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur la médisance (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

La médisance et la calomnie nuisent même à ceux qui les écoutent.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur la médisance (1652)
L'encre de la médisance est indélébile.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les traits de la médisance, acérés par les deux bouts, blessent aussi celui qui les enfonce.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La médisance et la calomnie sont les passe-temps de l'oisiveté.
Marcel Jouhandeau ; Ces messieurs (1951)
L'impuissance de faire mieux se venge par la médisance.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La plus atroce des médisances est celle qui tend à ternir l'innocence.
Citation orientale ; Les maximes et sentences orientales (1811)
La médisance naît souvent de la méchanceté, mais plus souvent encore du vide de l'esprit.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
On se rend complice de la médisance en prenant plaisir à l'écouter.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Tout le talent de la méchanceté consiste à débiter d'absurdes médisances.
William Shakespeare ; Beaucoup de bruit pour rien (1600)
Si l'homme est tel qu'il doit être, la médisance ne peut l'abattre, l'éloge ne peut l'enorgueillir.
François-Rodolphe Weiss ; Les principes philosophiques et moraux (1785)
La médisance est le mauvais assaisonnement d'un bon repas.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
La médisance est une petitesse dans l'esprit, ou une noirceur dans le cœur.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Il est plus aisé de prévenir la médisance que d'y remédier.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)
La sottise est la nourriture de la médisance.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)
La médisance s'efforce d'alléger le poids du mérite en le mordant.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La médisance est la fille immortelle de l'amour-propre et de l'oisiveté.
Voltaire ; Épîtres (1733)
Il n'est pas toujours permis de mépriser la médisance, mais on doit toujours mépriser la flatterie.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
La médisance est le soulagement de la malignité.
Joseph Joubert ; De la politesse, LXXXIV (1866)
La médisance parle du mal dont elle n'est pas sûre, elle se tait prudemment sur le bien qu'elle sait.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)
Il circule dans le monde une envie au pied léger qui vit de conversations, on l'appelle médisance.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)
La médisance est une espèce de meurtre car nous avons trois vies : La vie spirituelle, qui consiste dans la grâce de Dieu ; la vie corporelle, qui consiste dans l'union de l'âme avec le corps ; et la vie civile qui consiste dans une bonne réputation. Le péché nous ôte la première, la mort nous ôte la seconde, et la médisance nous ôte la troisième.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Le jugement téméraire produit le mépris du prochain, l'orgueil et la complaisance de soi-même, et cent autres effets pernicieux entre lesquels la médisance tient des premiers rangs comme la vraie peste des conversations.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Le mépris est la meilleure réponse à la médisance.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La haine impuissante se soulage lâchement par la médisance.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La plus haute vengeance face à la médisance est le mépris ou l'oubli.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
On serait tenté de croire que le dénigrement, la médisance et la calomnie disparaitraient avec les passions ; point du tout : la légèreté de l'esprit mondain s'emparerait du champ abandonné, et la moisson y pousserait aussi abondante.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
La médisance et la flatterie du sot ont un point commun, elles sont toutes les deux dignes du mépris.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur la fausseté (1652)
La médisance est un serpent qui mord sans faire de bruit.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
L'oisiveté enfante la médisance.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)
Le secret de profiter de la médisance et de la flatterie, c'est de les mépriser.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
La médisance est la comédie des dévots.
Mademoiselle de Sommery ; Les doutes sur différentes opinions reçues (1782)
Les personnes ignorantes ont seules recours à la médisance.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)
La médisance rompt l'amitié.
Citation danoise ; Le dictionnaire des proverbes danois (1757)
La médisance, cette pente secrète de l'âme à penser mal de tous les hommes.
Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)
On ne croit pas toujours la médisance, mais on croit toujours la calomnie qui est plus belle.
Anatole France ; La vie en fleur (1922)
Les femmes font plus souvent que les hommes un mauvais usage de leur esprit ; il est rare d'en trouver qui en soient bien pourvues et qui se fassent conscience de l'employer à la médisance et à la malignité.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions et pensées (1645)
Si une femme vous reproche de penser mal des femmes, faites-la causer sur les femmes de sa connaissance, vous verrez qu'elle pense des autres femmes bien plus de mal que vous.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
« On dit » et « peut-être » sont les deux huissiers de la médisance.
Honoré de Balzac ; Les mémoires de Balzac (1799-1850)
La médisance qui crache sur notre honneur ne mérite que le dédain.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Dans l'opinion d'un vulgaire ignorant, la médisance finit par l'emporter.
Carlo Goldoni ; Molière, III, 6 (1751)
La fécondité de l'imagination fournit presque autant à la médisance que la vanité.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Thèmes de rubriques en rapport :