Les citations sur ennuyeux

Ce dictionnaire contient 47 pensées et citations ennuyeux :

Les hommes sont si ennuyeux quand ils sont de bons maris, si prétentieux quand ils ne le sont pas !
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Il est difficile de parler de l'ennui sans être ennuyeux !
Rémy de Gourmont ; Les lettres intimes à l'Amazone (1926)
Je crains les ennuyeux et les sots. Il me semble que leurs défauts se gagnent.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Il y a des gens si ennuyeux qu'on a toujours envie de les plaindre de s'entendre eux-mêmes.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Je plains, plutôt que je ne blâme, ceux qui ne vivent que pour la vanité. C'est assez innocent, mais c'est très ennuyeux.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Que les bêtes sont heureuses ! Pour elles il n'existe aucun de nos usages factices. Elles ignorent le monde, la vanité, le qu'en-dira-t-on, le paraître et les ennuyeux.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Pour chasser rapidement les personnes ennuyeuses, ennuyez-les.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Il y a deux recettes pour qu'une besogne ennuyeuse ne le soit plus. Premièrement : la faire en perfection ; deuxièmement : la faire avec qui vous plaît.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Rien n'est plus ennuyeux qu'un gueux arrogant.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Un homme qui s'écoute parler écoute toujours un sot. Comme il est ennuyeux d'attendre qu'il ait fini ses pauses, son jeu de physionomie, et ce choix lent de mots trop sonores peut-être, qui vient affadir les oreilles !
Charles-Joseph de Ligne ; Mes écarts ou ma tête en liberté (1796)
Si tu savais comme tu ennuies le monde que tu trouves ennuyeux !
Félix Leclerc ; Le calepin d'un flâneur (1961)
Un ennuyeux s'ennuie chez les clowns, un joyeux s'amuse aux enterrements.
Félix Leclerc ; Carcajou ou le diable des bois (1973)
L'ennui ne s'empare que des ennuyeux.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Un ennuyeux ou un esprit malveillant suffit à empoisonner les plaisirs de l'âme sensible.
Jean Dutourd ; L'âme sensible (1959)
Les devoirs ennuyeux et les choses désagréables sont un élément essentiel et salutaire de notre existence. Le sel qui empêche la vie de se gâter, le camphre qui préserve du rongement des mites les étoffes et les fourrures.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)
Dès que je suis assis à table, je suis saisi d'impatience. Je voudrais tout engloutir en deux minutes, en avoir fini tout de suite. Je mange trop vite, mais je n'ai nulle envie de m'en corriger. C'est très ennuyeux de manger. Plus tôt on en a terminé, mieux cela vaut.
Jean Dutourd ; Henri ou l'éducation nationale (1983)
Il est ennuyeux de n'avoir dans la société ni écho, ni succès, ni considération, ni distraction, ni conversation intime. On se rouille, et on finit par devenir paresseux.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 31 janvier 1850.
La société est ennuyeuse, on se retourne vers l'étude lorsqu'on l'a quittée pour le monde.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 31 janvier 1850.
Les jours se suivent et se ressemblent, ils sont uniformément ennuyeux et pesants.
Maxime Du Camp ; Une histoire d'amour (1889)
Il nous faut refaire notre éducation au moyen de la réflexion, ou si l'on veut, ruminer dans l'âge mûr ce que nous avons brouté dans la jeunesse, afin de n'avoir pas une vieillesse inutile, ennuyée et ennuyeuse.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le plus ennuyeux dans le quotidien, c'est qu'il y en a tous les jours.
Grégoire Lacroix ; Les nouveaux euphorismes de Grégoire (2009)
Supprimez les fripons, les intrigants et les ennuyeux, et il reste peu de gens dans la société.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
Très ennuyeux puceaux, sachez ! que si je devais répondre à toutes les conneries, les billevesées des gazettes, et les lettres, tout ce qui me reste de vie y passerait !
Louis-Ferdinand Céline ; Rigodon, Gallimard (1969)
Un monstre gai vaut mieux qu'un sentimental ennuyeux.
Ferdinando Galiani ; Lettre à M. Suard, le 30 juin 1770.
Un sage est quelqu'un d'ennuyeux, tous les enfants vous le diront.
Christian Bobin ; La grande vie (2014)
Il n'est rien de plus désagréable et d'ennuyeux qu'une personne indécise.
Gabriel Girard ; Les synonymes français (1736)
Ne fréquentez pas l'ignorant qui se croit savant, c'est le plus ennuyeux des hommes.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
C'est toujours la femme qui fait les besognes les plus humbles et les plus ennuyeuses.
Simone de Beauvoir ; Nouvel Observateur, 14 février 1972.
Les ennuyeux en ce monde sont légion.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)
Un ennuyeux t'assiège de ses visites ; prête-lui de l'argent, c'est moins poli sans doute que de lui faire défendre ta porte, aussi t'en voudra-t-il davantage ; mais tu en seras plus sûrement débarrassé.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Je ne connais d'hommes ou de livres véritablement ennuyeux que ceux avec lesquels il n'y a rien à apprendre.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Il y a une énorme différence entre un livre ennuyeux et un bavard importun ; on met l'un de côté sans inconvénient, et l'on ne peut se débarrasser de l'autre sans risquer de s'en faire un ennemi.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
L'ennuyeux est la torpille qui engourdit, et l'homme d'imagination est la flamme qui se communique.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)
Celui qui s'ennuie étant seul n'est souvent qu'un ennuyeux auprès des autres.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Ingrat, vaniteux, suffisant, c'est la crème des pédants ennuyeux et des sots érudits.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 avril 1878.
Qui n'a qu'un ton est monotone, et qui est monotone devient ennuyeux.
Joseph Joubert ; De l'éducation, LIII (1866)
Il ânonne sa pensée dans une langue abondante, il se perd dans de fades histoires, il cite des mots sans sel, il endort son monde sur ce qui lui est indifférent, et le réveille au bruit de tout ce qui peut lui être le plus désagréable. Est-ce tout ? Il faut encore que, dans la chaleur d'une conversation pleine de vie, il vienne jeter le froid de ses banalités, et la glace. Voilà ce que fait l'ennuyeux, et voilà ce qui le fait.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Mieux vaut être un homme ennuyé qu'un homme ennuyeux.
Louis-Philippe de Ségur ; L'ennui (1816)
Que les filles sont donc ennuyeuses !
Pierre-Jules Stahl ; Les patins d'argent (1865)
Mieux vaut être ennuyeux que téméraire.
Bernard Werber ; Paradis sur mesure (2008)
Un homme ennuyeux est un homme incapable de s'ennuyer.
Emil Michel Cioran ; Le crépuscule des pensées (1940)
Tout homme trop sérieux finit par devenir trop ennuyeux.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)
Un ami doit savoir être ouvert, débordant de vie, drôle ; il ne doit être ennuyeux ou importun.
Francesco Alberoni ; L'amitié (1984)
Mieux vaut entendre un dialogue bien récité que souffrir la monotonie d'un récitatif ennuyeux.
Carlo Goldoni ; Mes mémoires pour servir à l'histoire (1787)
Je ne connais rien de plus ennuyeux que de devoir supporter la présence d'un ennuyeux.
Eugène Sue ; Arthur (1839)
Il n'y a point de conversation plus ennuyeuse que celle d'un amant qui n'a rien à désirer.
Madeleine de Scudéry ; Les choix de pensées, De l'amour (1766)
Tous les genres sont bons, hors le genre ennuyeux.
Voltaire ; L'enfant prodigue, Préface de 1738.

Autres dictionnaires à consulter :