Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur déplaire.

Les 56 citations et pensées sur déplaire. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur déplaire des quatre coins du monde :

Il me déplaît autant de voir un homme se rapetisser que se grandir outre mesure.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Un éloge, même à faux, déplaît rarement à un auteur ; une critique, même juste, déplaît presque toujours.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

La vulgarité des détails, du langage et des habitudes, la mesquinerie déplaisante me blessent beaucoup. J'aime la vie libre, générale, aux larges horizons, et dans notre existence ordinaire, mille liens lilliputiens rabaissent l'âme.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Vouloir plaire et ne pas craindre de déplaire, voilà la source de tous les ridicules.
François Guizot - Œuvre : Le dictionnaire universel des synonymes (1809)

Il est plus facile de supporter ce qui afflige que ce qui déplaît.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Il y a toujours une manière de déplaire, mais elle est assez difficile à trouver : c'est d'être soi.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Nous sommes tous forcés de faire ce qui nous déplaît sans obtenir ce que nous désirons.
Auguste-Louis Petiet - Œuvre : Les pensées, maximes et réflexions (1851)

L'égoïsme ne profite ni aux individus ni aux peuples, et c'est une mauvaise politique que celle qui fait abandonner ses amis de peur de déplaire à ses ennemis.
Louis-Napoléon Bonaparte - Œuvre : Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Toute ma vie il y a eu des gens qui me plaisaient, et des gens qui me déplaisaient. L'âge n'entrait pas en ligne de compte dans le goût ou le dégoût que je pouvais avoir pour eux.
Jean Dutourd - Œuvre : Les choses comme elles sont (1978)

Souvent ce qui nous déplaît nous fait oublier ce qui nous plaît.
Victor Cherbuliez - Œuvre : L'art et la nature (1892)

On peut facilement tirer l'horoscope d'un pédant : déplaire partout.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

La sympathie n'est qu'un sentiment, et c'est peu de chose qu'un sentiment. Elle peut bien me pousser quelquefois à me rendre agréable aux gens qui me plaisent, la sympathie ne me décidera jamais à être juste envers un homme qui me déplaît.
Victor Cherbuliez - Œuvre : La bête (1887)

Les fourbes aiment mieux tromper que déplaire.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Le ton trop absolu déplaît, révolte, excède.
François de Neufchâteau - Œuvre : Les pensées et maximes (1750-1828)

Un homme fort désagréable est celui qui a l'humeur rêche et déplaisante.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Rien n'est plus déplaisant dans la vie que les faux frais.
Victor Cherbuliez - Œuvre : La ferme du Choquard (1883)

Mon désir de déplaire dissimule un insensé désir de plaire.
Michel Houellebecq - Œuvre : Ennemis publics (2008)

À dix-sept ans, on n'admet pas que l'on puisse déplaire à quelqu'un sans avoir rien fait pour cela, que l'amour et la haine dépendent seulement d'un coup d'œil ; on se révolte contre une chose aussi illogique.
Jean Dutourd - Œuvre : Henri ou l'éducation nationale (1983)

Vouloir plaire à la multitude, c'est déplaire aux gens éclairés.
Plutarque - Œuvre : L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

N'en déplaise aux moralistes : les poses les plus licencieuses sont un plaisir non seulement pour les sens, mais encore pour l'esprit.
Paul Léautaud - Œuvre : Les propos d'un jour (1947)

Nul n'est plus déplaisant que celui qui a toujours raison, si ce n'est celui qui n'a jamais tort.
Louis-Philippe Robidoux - Œuvre : Lueurs (1951)

Plaire vous dilate, déplaire vous contracte.
Maurice Chapelan - Œuvre : Lire et écrire (1960)

Vouloir m'obliger à aimer un type qui me déplaît, me révolte.
Erik Satie - Œuvre : Correspondances (1866-1925)

Chaque homme ne plaît ni ne déplaît à chacun.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Relevez les talents, les qualités, le mérite ; mettez dans un beau jour les vertus obscures ; approuvez les sentiments, excusez les défauts ; ne faites pas semblant d'apercevoir les vices : vous serez le meilleur ami. Touchez aux imperfections, aux penchants favoris, aux fautes qu'on aime à se pardonner ou qu'on craint de reconnaître : vous déplairez.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Lorsque vous rencontrez des personnes qui vous déplaisent, cachez soigneusement votre aversion : la faire sentir, ce serait manquer de bonté et de politesse. Aimez les gens d'esprit, les sages et les personnes aimables, mais souffrez les sots, les fous et les fâcheux, puisqu'ils sont si communs.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Mieux vaut déplaire à son ami que lui dissimuler ce qu'on a sur le cœur.
Jean-François Marmontel - Œuvre : Les leçons d'un père à ses enfants (1806)

Le caractère le plus ordinaire de ceux qui déplaisent aux autres est de se plaire trop à eux-mêmes.
Henri François d'Aguesseau - Œuvre : Les maximes et pensées (1751)

À force de parler, qu'on plaise ou déplaise, on force le silence le plus résolu.
Sophocle - Œuvre : Œdipe à Colone - Ve s. av. J.-C.

J'aime mieux vous déplaire que de vous tromper.
Jean-François Marmontel - Œuvre : Les leçons d'un père à ses enfants (1806)

Quand chacun fait ce qui lui plaît, on fait souvent ce qui déplaît à d'autres.
Jean-Jacques Rousseau - Œuvre : Lettre écrite de la montagne, VIII (1764)

On n'est pas digne de plaire à ses amis lorsqu'on ne s'expose jamais à leur déplaire.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

On déplaît encore plus par ce qu'on affecte d'être que par ce qu'on est en effet.
Cécile Fée - Œuvre : Les maximes et pensées (1832)

II est aussi aisé de déplaire quand on n'est pas aimé qu'il est aisé de plaire quand on est aimé.
Sylvain Maréchal - Œuvre : Le dictionnaire d'amour (1788)

On peut beaucoup déplaire avec beaucoup d'esprit, lorsqu'on ne s'applique qu'à chercher les défauts d'autrui et à les exposer au grand jour.
La marquise de Lambert - Œuvre : L'avis d'une mère à sa fille (1728)

L'ambitieux craint toujours de déplaire, il veut toujours tout concilier, tout accommoder.
Jean-Baptiste Massillon - Œuvre : Les maximes et pensées (1742)

Les femmes aiment cent fois mieux souffrir que déplaire.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Soit timidité, soit préoccupation de faire leur cour, beaucoup de diplomates ne disent à leur gouvernement que ce qui lui peut être agréable ; ils aiment mieux tromper que déplaire.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Meta Holdenis (1873)

Une crainte excessive de déplaire rend un peu faux les caractères timides.
Simon de Bignicourt - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

On ne plaît pas longtemps à ses amis lorsqu'on ne s'expose jamais à leur déplaire.
Simon de Bignicourt - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

On déplaît dès qu'on veut trop plaire.
Antoine Houdar de La Motte - Œuvre : Les grâces (1719)

Plaire n'est jamais si doux que déplaire à certaines gens.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

On peut bien déplaire avec beaucoup d'esprit, lorsqu'on ne s'applique qu'à le faire briller aux dépens des autres.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

La beauté ne déplaît jamais ; elle attire et remplit l'âme d'un sentiment doux.
Voltaire - Œuvre : Le dictionnaire philosophique (1764)

Ne sois pas trop crédule à tout ce que déclame contre tes serviteurs une épouse en courroux : On déplaît souvent à la femme pour avoir le malheur de trop plaire à l'époux.
Denys Caton - Œuvre : Les distiques, Livre 1, VIII - IIIe s.

Chacun de nous a sa lunette qu'il retourne suivant l'objet ; on voit là bas ce qui déplaît, on voit ici ce qu'on souhaite.
Jean-Pierre Claris de Florian - Œuvre : Le chat et la lunette (1792)

Rien ne déplaît tant que de faire sentir qu'on se préfère à tout, et qu'on se fait le centre de tout.
La marquise de Lambert - Œuvre : La femme ermite (1735)

C'est l'époux, non l'hymen, qui plaît ou qui déplaît ; quand on hait le mari, le mariage est laid.
Barthélemy Imbert - Œuvre : Le jaloux sans amour, II, 5 (1781)

Lorsqu'un jaloux déplaît, c'est qu'on est sans tendresse ; mais un jaloux qu'on aime afflige rarement.
Barthélemy Imbert - Œuvre : Le jaloux sans amour, II, 1 (1781)

Il est pénible de déplaire ; il est délicieux de plaire.
Émile-Auguste Chartier, dit Alain - Œuvre : Les éléments de philosophie (1916)

Ce qui nous déplaît au premier coup d'œil a rarement le charme de la nouveauté.
Simon de Bignicourt - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Ne fais pas toi-même ce qui te déplaît dans les autres.
Thalès de Milet - Œuvre : Les sentences et adages - VIe s. av. J.-C.

La foi stupide ne peut que déplaire à Dieu.
Jules Renard - Œuvre : Journal du 1er août 1898.

Rien ne déplaît tant que de montrer un amour-propre trop dominant.
La marquise de Lambert - Œuvre : La femme ermite (1735)

Par l'humeur l'on plaît ou l'on déplaît.
La marquise de Lambert - Œuvre : La femme ermite (1735)

À Dieu ne plaise que je vous déplaise.
Alfred de Musset - Œuvre : Les comédies et proverbes (1849)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :