Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur les êtres (2).

Les citations, pensées et mots de célébrités :

La poignée d'êtres que j'aime, que j'aime farouchement, sont ma femme et mes gosses, et quelques amis. Et ça c'est mon îlot, c'est mon île, je suis bien... C'est eux qui me regonflent, c'est avec eux que je respire... pas le vent du large mais celui de la Suisse.
Frédéric Dard - Œuvre : Les pensées de San-Antonio (1996)

Il y a des êtres qui vous causent un choc. Des êtres qui forcent le respect et l'admiration. Des êtres qui vous donnent une sorte de prolongement humain.
Frédéric Dard - Œuvre : J'suis comme ça (1974)

C'est curieux comme certains êtres sont délibérément hargneux. À peine au monde, ils sont prêts à mordre, à meurtrir, n'importe qui, n'importe quand, comme ça, d'instinct. Ils se sentent constamment agressés, alors leurs ongles deviennent des griffes, leur salive de la bile, leur voix de l'acide et leurs yeux des fers à marquer le bétail.
Frédéric Dard - Œuvre : Un os dans la noce (1987)

Deux êtres qui s'aiment, seuls, isolés du monde, c'est très beau.
Milan Kundera - Œuvre : L'identité (1998)

L'important, c'est d'aimer, de se sentir vivre et de donner la vie à d'autres êtres.
Alexandre Dumas, fils - Œuvre : L'affaire Clémenceau (1866)

Un être qui a compté compte toujours.
Amélie Nothomb - Œuvre : Ni d'Ève ni d'Adam (2007)

Il y a des êtres très purs qui meurent comme un cristal se brise.
Henri de Régnier - Œuvre : Donc (1927)

Il arrive que deux êtres se comprennent, qu'ils s'aiment, exception qui ressemble au miracle.
Marcel Jouhandeau - Œuvre : La Malmaison (1965)

Il y a des êtres qu'avant d'avoir vus on a déjà oubliés.
Henri de Régnier - Œuvre : Donc (1927)

Quand il y a de l'amour entre deux êtres, les différences cessent d'exister.
Jiddu Krishnamurti - Œuvre : Le vol de l'aigle (2009)

Consacre-toi à un être, de telle sorte que tu ne vives, ne penses que pour son bonheur.
Honoré de Balzac - Œuvre : Le centenaire ou les deux Beringheld (1824)

Il existe pour tout être un être complémentaire.
Marcel Aymé - Œuvre : Les jumeaux du diable (1928)

On ne peut pas mentir aux êtres qui vous plaisent !
Sacha Guitry - Œuvre : Beaumarchais (1950)

C'est l'amour et la faculté d'aimer qui distinguent entre eux les êtres humains.
Oscar Wilde - Œuvre : De Profundis (1897)

À peine conçu, un être est un mort en puissance. On nous appelle des « êtres » alors que nous ne sommes rien ! C'est la plus vaste vantardise que ces animaux à deux pattes ont trouvée !
Frédéric Dard - Œuvre : Les pensées de San-Antonio (1996)

Heureux les êtres qui peuvent vivre l'un dans l'autre ! Ils s'aiment et n'aiment rien qu'en eux. Qu'une femme livre toute son âme à un homme, elle aimera les enfants qu'il lui donnera, mais ne les aimera qu'en lui. Chaque rayon d'amour qui descend sur eux part du seul foyer qui les contient tous. L'amour se subdivise en se partageant, mais chaque don que l'affection maternelle fait à l'enfant est pris dans le riche trésor du père.
Charles Dollfus - Œuvre : Le calvaire (1855)

Pauvre être, frotté aux barbelés de l'existence !
Frédéric Dard - Œuvre : Les pensées de San-Antonio (1996)

Il y a en chacun de nous deux ou trois êtres qui cheminent sans se faire de confidences.
Marcel Jouhandeau - Œuvre : Du pur amour (1970)

La haine entre deux êtres : Cela finit toujours par un enterrement !
Charles Régismanset - Œuvre : Les nouvelles contradictions (1939)

Il est des êtres qu'il faut traiter comme l'oiseau de passage : te voilà, bonjour ; tu t'en vas, bonsoir ; tu reviens, tant mieux !
Anne Barratin - Œuvre : De vous à moi (1892)

Quand l'homme veut se rendre compte des choses et des êtres qui l'entourent, il réfléchit ; quand il aspire à leur possession, il désire ; quand il veut s'identifier à eux, il aime.
Louis-Auguste Martin - Œuvre : L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Quand deux êtres convolent en justes noces pour voler vers l'amour conjugal, le ministre du culte qu'ils ont embrassé à effet de bénir leur union convolante est désigné par le ministère de l'air.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

Le plus solide et le plus durable trait d'union entre les êtres, c'est la barrière.
Pierre Reverdy - Œuvre : Le livre de mon bord (1948)

Chaque année de plus à vivre nous expose à perdre les êtres les plus chers.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : La vieillesse (1816)

Si l'homme n'est pas éternel par sa substance, immortel dans sa personnalité, infini dans sa destinée, quand il l'est dans ses désirs, alors, il n'y a ni Être des êtres, ni bonté toute puissante, ni amour infini, ni justice éternelle : Dieu n'existe pas.
Auguste Guyard - Œuvre : Quintessences (1847)

C'est faire injure à l'être que de se croire un être d'exception.
Robert Sabatier - Œuvre : Le livre de la déraison souriante (1991)

Certains êtres semblent avoir tracé un cercle autour d'eux ; en quelque lieu qu'ils se transportent, l'étendue de ce cercle est leur univers, et ils rapportent tout à leur petite personne, qui en est le point central.
Cécile Fée - Œuvre : Les maximes et pensées (1832)

Il est peu d'hommes qui ne se croient des êtres très importants.
François-Rodolphe Weiss - Œuvre : Les principes philosophiques et moraux (1785)

Les êtres ne sont que des passages d'une forme à l'autre pour arriver de la matière à l'intelligence.
Jean-Napoléon Vernier - Œuvre : Les fables, pensées et poésies (1865)

Il est des êtres pour lesquels l'amour est un dieu, mais un dieu en plusieurs personnes.
Jean-Napoléon Vernier - Œuvre : Les fables, pensées et poésies (1865)

Il y a des êtres en qui l'on peut avoir une foi entière qui donnent tout sans jamais rien demander.
André Maurois - Œuvre : Sentiments et coutumes (1934)

Hélas ! il y a des êtres d'une inconcevable abjection.
Hypolite de Livry - Œuvre : Les pensées et réflexions (1808)

Il existe en ce monde des êtres privilégiés, comme certains climats où règne un éternel printemps ; et leur heureuse vieillesse ressemble aux îles fortunées, dont les arbres, toujours beaux et verts, portent en tout temps, à la fois, des feuilles, des fleurs et des fruits.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : La vieillesse (1816)

Chaque être doit vivre à sa manière et se faire sa destinée selon sa nature.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 28 avril 1871.

Deux êtres qui s'aiment, assis à côté l'un de l'autre, sont encore deux êtres solitaires.
Simone de Beauvoir - Œuvre : Quand prime le spirituel (1979)

Les êtres les plus proches sont nos meilleurs ennemis, et chacun offre souvent une vue imprenable sur l'autre.
Pascal Garnier - Œuvre : Vue imprenable sur l'autre (2002)

Il y a ainsi des êtres d'essence supérieure qui ne peuvent vivre qu'en beauté.
Jean Anouilh - Œuvre : L'invitation au château (1947)

Les êtres humains ne sont pas tous dignes d'être aimés.
Sigmund Freud - Œuvre : Malaise dans la civilisation, IV (1929)

L'être insatiable mûrit lentement, ni joie ni souffrance ne le comblent jamais.
Martine Le Coz - Œuvre : Céleste, Prix Renaudot en 2001.

Des êtres tout semblables les uns aux autres feraient un monde mort et une société inféconde.
George Sand - Œuvre : Jean de la Roche (1859)

L'absurde est le caractère de la vie ; les êtres réels sont des contre-sens en action, des paralogismes animés et ambulants. L'accord avec soi-même serait la paix, le repos et peut-être l'immobilité.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 15 novembre 1876.

Un Être poli est un Être respecté dans la vie.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 17 novembre 1848.

Tous les êtres vulgaires de cœur et grossiers de sens prennent la passion pour de l'amour.
Jules Barbey d'Aurevilly - Œuvre : Une vieille maîtresse (1851)

Tout être, quel qu'il soit, ne saurait agir et vivre que pour lui.
Henri Lacordaire - Œuvre : Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)

Dieu ne juge pas : par lui les êtres se jugent.
Simone Weil - Œuvre : La pesanteur et la grâce (1940-1942)

Le jour où deux êtres abdiquent et se regardent dans le blanc de l'oeil, l'amour meurt.
Alice Parizeau - Œuvre : Fuir (1963)

Les êtres nous deviennent supportables dès que nous sommes sûrs de pouvoir les quitter.
François Mauriac - Œuvre : Thérèse Desqueyroux (1927)

Le jour, c'est la vie des êtres, mais la nuit, c'est la vie des choses.
Alphonse Daudet - Œuvre : Les lettres de mon moulin (1870)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :