Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur guerre.

1 — Notre citation favorite sur les guerres :

La citation favorite La vie est une guerre sans trêve, il faut mourir les armes à la main, disait Arthur Schopenhauer. Un écrivain français, Alphonse Karr, a écrit : Il y a deux sortes de guerre : L'une est sainte, c'est celle qui se fait pour l'indépendance, pour la liberté, pour la défense de la patrie, du pays, du foyer, de la famille. À cette guerre, les femmes envoient leurs maris, les mères envoient leurs fils, les jeunes filles envoient leurs frères et leurs fiancés, et, de leurs mains délicates, elles effilent de la charpie pour leurs glorieuses blessures, en n'adressant que tout bas leurs prières à la Vierge Marie et à Dieu ; tandis que les petits enfants retiennent leurs larmes pour ne pas amollir le cœur de leurs pères, et que les vieilles femmes font bouillir l'huile pour jeter sur la tête des assiégeants. Il est une autre guerre, la plus odieuse, la plus grotesque, la plus criminelle des guerres, la plus ridicule des folies humaines. Celle-là a pour mobile une vanité bête et féroce qu'on est convenu d'appeler « l'amour de la gloire ». Les fous furieux qui la font se décorent du litre de héros et de conquérants ; les fous idiots qui la laissent faire, se laissent appeler « braves compagnons » ; en réalité, ils ne sont compagnons que pour les coups. On donne à ces actes de rage insensée des noms gracieux et bucoliques : ces gens vont « cueillir des lauriers, moissonner des palmes », comme les filles vont aux champs cueillir des pâquerettes et des bleuets.
Thèmes en rapport : #la vie #guerre #mourir #armes #liberté #défense

2 — Les 108 citations et pensées sur les thèmes : Guerre / Guerrier / Guerrière.

Toute guerre, si légitime qu'elle soit, enfante les iniquités et mutile les âmes aussi bien que les corps.

Maxime Du Camp - Le crépuscule, propos du soir (1893)

Honte à la guerre : J'aime mieux vivre à genoux que mourir debout.

Jean Dutourd - La fin des Peaux-Rouges (1964)

La guerre est un crime quand on la fait par des motifs d'avarice ou d'ambition ; si cette grandeur d'âme que l'on fait paraître à soutenir de longs travaux, et à s'exposer aux plus affreux périls, n'est accompagnée d'un grand fonds de justice, si on l'emploie pour soi-même et pour ses avantages particuliers, au lieu de l'employer pour le bien commun, loin que ce soit une vertu, c'est un vice des plus condamnables, c'est un attentat à la morale des nations, c'est une pure férocité.

Jean-Louis Alibert - La physiologie des passions (1825)

Peut-on bien se figurer ce qu'un soldat des tranchées a dû souffrir pendant quatre ans de guerre ! Les maladies et les mutilations qui en sont résultées en sont le navrant témoignage et la honte de l'humanité.

Albert Duruz - Les pensées et maximes (1937)

Il est douloureux de penser que les efforts réunis de toutes les religions ne soient pas encore parvenus à supprimer la guerre chez les peuples civilisés.

Albert Duruz - Les pensées et maximes (1937)

Les inondations, les cyclones, la famine, les épidémies sont d'ordre naturel ; la guerre, la misère, le vice sont d'ordre social : épouvantable concurrence !

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Qu'est-ce que la guerre ? Un métier de barbares où tout l'art consiste à être le plus fort sur un point donné.

Napoléon Bonaparte - Les maximes et pensées (1769-1821)

La guerre entre deux peuples cultivés est un crime de lèse-civilisation.

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

Les hommes politiques qui poussent à la guerre sont les picadors ; le peuple est le taureau.

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

On n'a qu'à entrer dans un hôpital de guerre, et le mot ennemi vous fait sourire comme un non-sens.

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

Deux chiens mangeant au même plat : voilà la veille de la guerre.

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

La guerre appelle la guerre. Enivré de ses succès, le vainqueur n'a qu'une pensée : les poursuivre. Humilié de ses revers, le vaincu tourne toutes ses pensées vers un but unique : les venger.

Fernand Durand-Désormeaux - Les réflexions et pensées (1884)

Toute guerre sérieuse est une guerre fratricide, car notre ennemi, c'est notre frère. Le premier crime du monde est le meurtre d'un frère par son frère.

Jean Dutourd - Les pensées et réflexions (1990)

Dans un pays que la guerre a ravagé, on rencontre des maisons qui n'ont plus d'occupants et dont le toit tombe en débris. Ceux qui ont habité longtemps dans ces demeures ont tous péri. Il n'y a plus personne pour les peupler de souvenirs, et pourtant elles racontaient à ses anciens hôtes toute l'histoire du passé. Nul n'est là pour entendre le doux et triste langage des temps évanouis.

Ximénès Doudan - Les pensées, essais et maximes (1880)

Le malheur de la guerre civile est qu'elle mange ses enfants, et les meilleurs.

Jacques Amyot - Le bréviaire (1580)

La guerre est un métier qui fait vivre une multitude de particuliers, en attendant que les peuples en meurent.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

N'oublier jamais que, sauf rarissimes exceptions, la guerre est faite par des imbéciles à d'autres imbéciles. Le philosophe devrait se tenir loin de ces empoignades, non par pacifisme ou humanitarisme, mais par dégoût.

Jean Dutourd - Les pensées et réflexions (1990)

La France toujours en retard d'une guerre. Ma foi, c'est tout à son honneur. Cela veut dire qu'elle est en retard d'une ruse, d'une fourberie ou d'un crime. Du reste, ce n'est pas si avantageux d'être en avance d'une guerre. Cela nous est arrivé avec Napoléon. Résultat : Waterloo et la suite. Le Kaiser et Hitler, eux aussi, étaient en avance d'une guerre.

Jean Dutourd - Les pensées et réflexions (1990)

Le temps historique est une succession irréversible d'événements imprévisibles et presque toujours catastrophiques dont le plus ordinaire est la guerre, mal absolu.

Michel Tournier - Le miroir des idées (1994)

Il y a aujourd'hui trop de guerres au pluriel pour qu'on ne regrette pas les combats singuliers.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

La guerre est le fruit de la faiblesse des peuples et de leur stupidité.

Romain Rolland - Au-dessus de la mêlée (1915)

Les conseils de la société se partagent en conseils de guerre et conseils de famille.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

La guerre et l'amour sont à peu près les dernières choses qu'on fasse sans permis, ce qui est évidemment un anachronisme.

Jean Dutourd - Les pensées et réflexions (1990)

Bien des gens considèrent la vie comme une guerre, et les ruses de guerre comme des moyens permis.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La race des polémistes, des batailleurs, a un goût passionné pour les guerres de l'esprit.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La guerre est la guerre, on ne la fait pas sans recevoir des coups.

Victor Cherbuliez - Olivier Maugant (1885)

Tuer : Se substituer à Dieu pour mettre un terme à une existence. Acte mal vu sauf durant les guerres.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

La guerre mondiale qu'on a décidé de faire à l'État islamique atteste que la lutte des bons contre les méchants n'est plus limitée aux jeux vidéo.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

On a tort d'aimer à guerroyer quand on n'a pas le génie de la guerre.

Victor Cherbuliez - Le prince Vitale (1864)

Après une guerre il ne doit rester au peuple que les yeux pour pleurer.

Victor Cherbuliez - Les hommes et les choses du temps présent (1883)

Il y a des menées excusables dans l'aveuglement des guerres civiles, mais qui ôtent à ceux qui se les permettent le droit de se plaindre des sévérités de leurs adversaires.

Adolphe Thiers - L'histoire de la Révolution Française (1841)

La guerre n'est pas toujours pour un État un aussi grand mal qu'on le pense. Il est des circonstances où elle est le seul remède contre les factions qui le déchirent, surtout lorsque le fanatisme les met aux mains.

Philippe-Auguste de Sainte-Foy - Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)

Nous devons toujours nous défier de nous-même, marcher avec une sainte crainte, demander continuellement le secours du ciel. Les ennemis de notre âme peuvent être repoussés, mais non pas tués ; ils nous laissent quelquefois en paix, mais c'est pour nous faire une plus forte guerre.

Saint François de Sales - Une pensée pour chaque jour (1846)

Les hommes préfèrent la guerre au travail, ils aiment mieux s'entre-tuer que s'entraider.

Anatole France - Abeille (1883)

La guerre, comme un torrent, balaye tout, entraîne tout.

Plutarque - L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Le succès d'une grande guerre dépend quelquefois d'un petit évènement.

Tite-Live - Les maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.

La guerre déchire le cœur des mères, des épouses, des amantes ; elle dépeuple les provinces, ravage les campagnes, réduit les villes en poudre.

Pigault-Lebrun - La folie espagnole (1799)

On fait la guerre quand on veut, on la termine quand on peut.

Nicolas Machiavel - Le prince (1513)

Les angoisses que la guerre crée aux femmes sont peut-être compensées par la liberté qu'elle leur laisse.

Henri de Régnier - L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)

Tout homme politique, dont les votes en temps de paix ont prouvé l'inaptitude à prévoir et à préparer une guerre, ne devrait pas avoir le droit d'exprimer une opinion, dès que la guerre a éclaté.

Albert Guinon - Les remarques autour de la guerre (1914-1915)

Si les cons font la guerre, c'est parce que d'autres cons ont fait l'amour.

Frédéric Dard - Les pensées de San-Antonio (1996)

Rien ne meurt mieux à la guerre qu'un con.

Frédéric Dard - Les pensées de San-Antonio (1996)

Je voudrais voir les gens qui poussent à la guerre sur un champ de bataille.

François Ponsard - La guerre (1852)

À la guerre, un type qui peut mourir avec courage est un idiot. J'admire au contraire ceux qui s'en vont lâchement, parce qu'ils n'ont pas eu le temps de connaître la vie et ses bonheurs.

Henri Salvador - La joie de vivre (2011)

En temps de guerre, on fait des choses qu'on ne ferait pas dans un autre contexte. Quand ils sont au bord du précipice, au bord du gouffre, les individus ont des courages incroyables.

Claude Lelouch - Le dictionnaire de ma vie (2016)

L'histoire prouve que la guerre est l'état habituel du genre humain, c'est-à-dire que le sang humain doit couler sans interruption sur le globe.

Joseph de Maistre - Les soirées de Saint-Pétersbourg (1821)

La guerre est le recours aux armes pour vider un différend, c'est un sanglant démêlé où le courage, la tactique, et souvent le nombre fait triompher un intérêt de parti ou de nationalité ; meurtres et pillages à ciel découvert, où le plus de morts et de ruines parmi les uns rapportent aux autres plus de salut, de gloire et de joie.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Pendant une guerre, aménager les caves en cas d'attaque aérienne n'empêche pas de faire de même pour les toits en cas de bombardement souterrain.

Pierre Dac - Les pensées (1972)

Une guerre, au milieu des nations commerçantes, est un incendie qui les ravage toutes.

Guillaume-Thomas Raynal - L'histoire philosophique et politique (1770)

La guerre s'étudie sur les champs de bataille.

Luís Vaz de Camões - Les lusiades, X (1572)
Les citations suivantes »

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quel pays provient le proverbe La paix acquiert, la guerre ruine ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations paix / guerre » Se quereller » Batailles » Disputes » Querelles » Discordes » Conflits » Affrontements » Combats »
Top