Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur la patrie (2).

Les citations, pensées et mots de célébrités :

J'aime ma patrie, mais j'aime aussi et j'aime tout autant mon siècle. Je me fais de mon siècle une patrie dans le temps comme mon pays en est une dans l'espace, et j'ai besoin de rêver pour l'un et l'autre un vaste avenir.
Adolphe Thiers - Œuvre : L'histoire de la Révolution Française (1841)

Si mourir pour la patrie est le sort le plus beau, vivre pour soi est le plus digne d'envie.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

Hélas ! le cœur est-il donc maître de renoncer aux lieux où le ciel nous fit naître ? La nature a ses droits ; ses bienfaisantes mains ont mis ce sentiment dans les faibles humains. On souffre en sa patrie ; elle peut nous déplaire ; mais quand on l'a perdue, alors elle est bien chère.
Voltaire - Œuvre : Les Scythes (1767)

Un bon citoyen ne distingue pas ses intérêts de ceux de la patrie.
Tite-Live - Œuvre : Les maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.

Que l'amour de la patrie soit au-dessus de l'amour de la gloire.
Virgile - Œuvre : Fragments - env. 19 av. J.-C.

La patrie est le bien le plus précieux et le plus cher aux mortels.
Euripide - Œuvre : Les fragments - Ve s. av. J.-C.

L'amour de la patrie est le plus généreux des sentiments, c'est celui gui a produit le plus de grands hommes, et qui a fait naître ces héros antiques, dont l'histoire étonne tous les jours notre imagination et accuse notre faiblesse.
Henri François d'Aguesseau - Œuvre : Les maximes et pensées (1751)

On n'aime point sa patrie comme grande, mais comme patrie.
Sénèque - Œuvre : Lettre à Lucilius - env. 64 ap. J.-C.

Il n'est jamais permis de prendre les armes contre sa patrie.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Œuvre : Les réflexions et pensées (1720)

Il faut aimer sa famille plus que soi-même, et sa patrie plus que sa famille.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Œuvre : Les réflexions et pensées (1720)

Tous les hommes, quoi qu'ils fassent, aiment et désirent la patrie. Celui qui dit autrement n'est heureux qu'en paroles, son âme habite ailleurs.
Euripide - Œuvre : La Thébaïde - Ve s. av. J.-C.

La patrie est là où l'on se sent bien.
Quintus Ennius - Œuvre : Les fragments - IIIe s. av. J.-C.

La patrie est aux lieux où l'on se trouve bien.
Aristophane - Œuvre : Plutus - Ve siècle av. J.-C.

Tu émigres avec la femme que tu aimes, et tu appelles cela t'expatrier ? Dis plutôt que tu emportes ta patrie avec toi, vois-tu, la patrie c'est la femme.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

L'homme à qui la terre sa patrie ne suffit pas est bien digne du sort le plus malheureux !
Properce - Œuvre : Livre III, élégie 7 (vers 23 av. J.-C.)

Nous devons rendre justice à tous, même aux implacables ennemis de notre patrie.
Adolphe Thiers - Œuvre : L'histoire de la Révolution Française (1841)

L'Amour n'a point de patrie, il est cosmopolite.
Sylvain Maréchal - Œuvre : Le dictionnaire d'amour (1788)

L'amour de la patrie commence à la famille.
Francis Bacon - Œuvre : Dignitate et augmentis scientiarum (1605)

Qui porte les armes contre sa patrie est un monstre qui bat sa mère et tue ses frères.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

L'amour de la patrie est la force vitale d'un peuple : que ce sentiment s'affaiblisse en lui, et bientôt, comme un vieux tronc dont la sève est tarie, il se dessèche et meurt.
Félix Bogaerts - Œuvre : Les maximes, pensées et réflexions (1837)

Comme on voit facilement si les belles lettres sont une patrie, ou un pays où l'on passe !
Anne Barratin - Œuvre : De vous à moi (1892)

Le plus grand bien d'un homme est sa patrie.
Hiéron - Œuvre : Le tyran de Syracuse - Ve s. av. J.-C.

Où la patrie ne doit rien, on ne lui doit rien.
Mirabeau - Œuvre : L'essai sur le despotisme (1776)

L'amour de la pairie doit introduire l'esprit d'union parmi les citoyens.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

De sa patrie on doit prendre l'esprit ; qui s'en écarte, la trahit.
Charles-Simon Favart - Œuvre : L'Anglais à Bordeaux, 12 (1763)

Il vaut mieux périr en combattant pour la patrie que la vaincre et triompher d'elle.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Œuvre : Le connétable de Bourbon et Bayard (1712)

L'amour de la patrie prolonge l'amour de la famille ; l'amour de l'humanité prolonge l'amour de la patrie.
Édouard Herriot - Œuvre : Les notes, pensées et maximes (1961)

La vraie bravoure, ce sentiment sublime, qui élève l'homme au-dessus de la nature, et méprise le danger quand le devoir appelle, ne ressemble pas à la fureur, ni à cette délicatesse pointilleuse que l'ombre d'un outrage enflamme. Elle aime à venger avec éclat les injures de la patrie, et dissimule les offenses personnelles, ou les pardonne. Elle cherche à triompher des ennemis de l'État par sa valeur, et des siens par la gloire de ses actions.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'amour de la patrie comme l'amour de Dieu est fondé sur le don volontaire de soi.
Georges Bernanos - Œuvre : La liberté, pour quoi faire ? (1953)

Les drapeaux des partis sont des linceuls dans lesquels on ensevelit la patrie.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Un prince tout entier se doit à sa patrie.
Lucien Émile Arnault - Œuvre : Pierre de Portugal, I, 5 (1823)

Il existe des secrets de patrie comme des secrets de famille.
Alfred Capus - Œuvre : Les mœurs du temps (1912-1913)

Que d'âge en âge la patrie soit libre, puissante et chérie.
Marie-Joseph Chénier - Œuvre : Le chant du retour (1797)

L'amour de la patrie doit faire oublier à un bon citoyen les inimitiés particulières.
Nicolas Machiavel - Œuvre : Les discours sur Tite-Live (1512-1517)

La patrie est un arbre dont vous êtes les racines et les branches.
Laurent-Pierre de Jussieu - Œuvre : Simon de Nantua (1829)

Un grand homme partout rencontre une patrie.
Jean-François de La Harpe - Œuvre : Coriolan, IV, 5, le 2 mars 1784.

Un seul combat, pour une seule patrie.
Charles de Gaulle - Œuvre : Mémoires de guerre, L'unité, Tragédie.

Heureux ceux dont la vie s'écoule au milieu de leurs concitoyens, et qui, après avoir servi leur patrie avec gloire, meurent à côté du berceau qui les a vus naître.
Louis-Napoléon Bonaparte - Œuvre : Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Tous les cœurs bien nés chérissent la patrie.
Charles-Guillaume Étienne - Œuvre : L'Intrigante, I, 1, le 6 mars 1813.

La patrie, il n'en est point dans un pays esclave.
Mirabeau - Œuvre : Lettre à Sophie Ruffei, le 1er avril 1779.

Plus la patrie devient grande, moins on l'aime.
Voltaire - Œuvre : Le dictionnaire philosophique (1764)

À tous les coeurs bien nés que la patrie est chère !
Voltaire - Œuvre : Tancrède, le 9 mars 1760.

C'est souffrir l'exil que de se refuser à sa patrie.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :