Les citations sur empire

Ce dictionnaire contient 35 pensées et citations empire :

J'appartiens à la race des navigateurs et des fondateurs d'empires. Si je parle tel que je suis, je ne serai pas compris, parce que je ne dispose pas de Portugais qui m'écoutent. Mes compatriotes et moi, nous ne parlons pas la même langue.
Fernando Pessoa ; Un singulier regard (posthume, 2005)
Aujourd'hui les Français font tout un plat de leur république ; la mode est de cracher sur l'empire.
Jean Dutourd ; Les mémoires de Mary Watson (1980)
Toutes les femmes ne savent pas combien la douceur leur donnerait d'empire.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'avantage d'être maître d'un grand empire ne consiste pas à pouvoir faire le mal qu'on veut, mais tout le bien qu'on peut.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le prince chéri (1756)
L'empire que nous voulons prendre sur les femmes nous coûte presque toujours celui que nous avions sur nous-mêmes.
Philippe-Auguste de Sainte-Foy ; Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)
Amour, sur ma vertu prends un peu moins d'empire !
Pierre Corneille ; Suréna, I, 2, le 14 décembre 1674.
La vraie politique est l'art de faire servir à la gloire et au bonheur des Empires l'industrie, les talents, les vertus et même jusqu'aux vices des peuples.
Jean-Étienne-Judith Forestier ; Les leçons d'orthographe corrigées (1803)
Plus l'homme d'action prend d'empire sur les autres, plus il apprend à les mépriser.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Celui qui règne par la sagesse a un empire plus solide que le plus puissant monarque du monde.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le salut d'une âme vaut mieux que la conquête d'un empire.
Laure Conan ; À l'œuvre et à l'épreuve (1891)
Rien n'a d'empire sur l'amour, l'amour en a sur toutes choses.
Jean de La Fontaine ; Daphné, Prologue (1674)
Au saint empire des firmaments, l'amour n'attire que les aimants !
Johann Wolfgang von Goethe ; Faust I (1808)
Tout empire absolu est une proie promise à l'anarchie.
Pierre-Édouard Lémontey ; Les pensées et réflexions (1826)
Il faut avoir un grand empire sur son cœur pour conserver au milieu des plaisirs le goût de la retraite.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
L'empire le plus grand est celui qu'on a sur soi-même.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Il est d'un roi de savoir supporter son malheur. Plus sa position est fâcheuse, plus son empire est chancelant, plus il doit montrer de constance et de fermeté.
Sénèque ; Œdipe - env. 60 ap. J.-C.
C'est posséder un vaste empire que de savoir s'en passer.
Sénèque ; Thyeste - Ier siècle.
Quand les dieux protègent un empire, la fortune fait tourner tous les événements à son avantage.
Euripide ; Rhésos - Ve s. av. J.-C.
L'amour sur tout ce qui respire étend, n'en doutons pas, son redoutable empire.
Quintus Ennius ; Les fragments - IIIe s. av. J.-C.
L'empire des femmes est beaucoup trop grand en France, l'empire de la femme beaucoup trop restreint.
Stendhal ; De l'amour (1822)
Les hommes ont occupé l'empire sur les femmes par la force, mais elles le reprennent par la beauté, et surtout par la manière de s'en servir.
Alphonse Karr ; Les femmes (1853)
Si l'empire de la justice n'est pas inébranlable, rien ne l'est sur la terre.
Jean-François Marmontel ; Bélisaire (1767)
En politique une indiscrétion peut faire perdre un empire.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'expérience des siècles prouve que le luxe annonce la décadence des empires.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Les femmes nous tiennent sous leur empire, j'y consens ; mais que de peines, que de ruses, que d'efforts pour en arriver à faire de leur prétendu maître un esclave ; quel métier que ce métier de tyran ainsi exercé, et que la plupart aimeraient bien mieux être assez fortes pour pouvoir se passer d'être adroites !
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Le plus grand empire se perd en commandant mal.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Les rivières qui divisent les empires sont devenues les bornes du juste et de l'injuste.
Henri François d'Aguesseau ; Les maximes et pensées (1751)
L'empire du plaisir est le plus absolu, vouloir s'y soustraire absolument, c'est une chimère.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Dès que nous sommes malheureux, tous ceux qui nous environnent prennent de l'empire sur nous.
Claudine Guérin de Tencin ; Les maximes et pensées inédites (1749)
Ce n'est pas en exerçant l'empire sur les autres, c'est en dominant sur soi-même qu'on peut uniquement se flatter de parvenir au bonheur.
Jean-Jacques Rousseau ; Les pensées d'un esprit droit (1826)
Attribuer à des événements secondaires la chute des empires, c'est prendre pour la cause du péril ce qui n'a servi qu'à le déclarer.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)
Un empire est chancelant quand les lois sont en oubli.
Pierre Larousse ; La lexicologie des écoles (1857)
L'empire le plus beau, le triomphe suprême, c'est l'ascendant vainqueur que l'on prend sur soi-même.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
L'empire de l'homme est intérieur.
Antoine de Saint-Exupéry ; La terre des hommes (1939)
Il n'y a d'empire certain et durable que celui de la vertu.
La marquise de Lambert ; La femme ermite (1735)

Autres dictionnaires à consulter :