Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur les solitaires (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

L'amour est l'utopie de deux égoïstes solitaires qui veulent s'entraider pour rendre leur condamnation supportable.
Frédéric Beigbeder ; Oona et Salinger (2014)
Au fond, voyez-vous, le chagrin, c'est comme le ver solitaire : Le tout, c'est de le faire sortir.
Marcel Pagnol ; Fanny (1931)
Je suis le dernier et le plus solitaire des humains privé d'amour et d'amitié.
Charles Baudelaire ; Les paradis artificiels (1860)
La vie solitaire est une vie anomale ; l'âme incomplète n'y peut donner qu'une vie incomplète.
George Sand ; Evenor et Leucippe (1846)
Ma vie, semblable à un iris solitaire poussé sur le bord du fleuve du temps, donne aujourd'hui sa fleur.
Alphonse de Châteaubriant ; Fragments d'une confession (2004)
Le solitaire, qui épouse la solitude, est le seul excentrique, le seul dandy suprême.
Louise de Vilmorin ; La lettre dans un taxi (1958)
Se sentir solidaire n'empêche pas de rester solitaire.
Louis Pauwels ; Les dernières chaînes (1997)
Le vrai bonheur est d'une nature solitaire, et l'ennemi de la pompe et du bruit.
Félicité de Genlis ; Les veillées de la chaumière (1823)
L'orgueil des solitaires est ombrageux : Fuyant les occasions d'être comparés, ils se croient vite incomparables.
Maurice Chapelan ; Amours amour (1967)
La tristesse est un murmure muet, une protestation contre l'épreuve, une mollesse condamnable de la volonté, une défiance de Dieu, c'est le fardeau du solitaire. Celui qui se sent aimé, surveillé, protégé, entouré, noiera sa tristesse dans sa joie, sa mélancolie mondaine dans son allégresse religieuse, ses peines de cœur dans sa félicité d'âme.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 2 juin 1854.
Les quelques portes d'amis ou de parents qui me restent ont été en vain frappées ce soir ; je retombe sur moi-même, solitaire dans une maison vide, mesurant avec effroi la profondeur de mon isolement.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 septembre 1852.
Si pour aimer il fallait connaître, si pour être aimé il fallait mériter l'amour, la vie s'écoulerait solitaire.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Chacun de nous vit en soi, cherche en soi l'unique béatitude digne d'un être ennemi de toute dépendance, qui, trop sage pour s'épandre au dehors, pour se donner bêtement comme une source dont la terre altérée boit les eaux, se concentre en lui-même, reçoit, attire, absorbe, sans jamais rien rendre, volontairement du moins, et jouit au dedans de soi d'une félicité d'autant plus pleine, plus inaltérable, qu'elle est plus solitaire. On ne craint point les tempêtes dans le vide.
Félicité Robert de Lamennais ; Amschaspands et Darvands (1843)
L'amoureux solitaire est le plus souvent un naufragé du cœur involontaire.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
J'aime ces promenades solitaires, par tous les temps, dans les méandres du souvenir.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
La vie d'un solitaire se passe naturellement, pour une grande part, en lectures. L'on ne peut donc s'étonner de retrouver beaucoup d'échos de ces lectures dans ce que ce solitaire écrit. Mais lui, ce qu'il regrette, c'est de ne point retrouver du tout, dans tout ce qu'il a dit, les seules choses qu'il eût précisément voulu dire et qui eussent tenu en si peu de mots. Il se proposait un retour, il n'a su faire que d'involontaires détours.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Sans la femme, l'homme serait rude, grossier, solitaire, et il ignorerait la grâce qui n'est que le sourire de l'amour. La femme suspend autour de lui les fleurs de la vie, comme ces lianes des forêts qui décorent le tronc des chênes de leurs guirlandes parfumées.
François-René de Chateaubriand ; Les pensées, réflexions et maximes (1848)
Les pas du vrai croyant ne sont jamais solitaires ; un bon ange veille à ses côtés, il lui donne des conseils dans ses songes.
François-René de Chateaubriand ; Le génie du christianisme (1802)
Solitaire dans une maison vide, je mesure avec effroi la profondeur de mon isolement.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)
Rien n'est plus lourd à porter que l'orgueil solitaire.
George Gordon Byron ; Don Juan (1819-1824)
Le génie est un coureur solitaire qui trace un parcours où ses successeurs se contenteront de marcher.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Un solitaire aimé d'un chien, ou d'un animal quelconque, n'est plus un solitaire.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
À force de vivre solitaire, on finit par acquérir un très mauvais caractère.
Robert Sabatier ; Le marchand de sable (1954)
Se trouver très solitaire et abandonné, cette impression est la misère du célibat.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 janvier 1864.
Je suis un solitaire, qui, vivant peu avec les hommes, à moins d'occasions de s'imboire de leurs préjugés, et plus de temps pour réfléchir sur ce qui le frappe quand il commerce avec eux.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)
L'aspiration à se suffire à soi-même contient toutes les mauvaises habitudes, c'est la malédiction des solitaires.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 20 juin 1859.
La faiblesse de l'homme en a fait un être sociable ; le lion naît vêtu et armé, et il est solitaire.
Nicolas Massias ; Le rapport de la nature à l'homme (1823)
La vie solitaire est triste ; aime pendant qu'il en est temps, plus tard il est trop tard.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 13 février 1851.
L'amoureux solitaire épris de narcissisme fait toujours bande à part.
Pierre Dac ; Les pensées - Ed. du Cherche Midi (1972)
Il faut se faire un bonheur solitaire, indépendant des autres.
Stendhal ; Lettre à sa sœur Pauline, le 30 avril 1807.
Enfin chez moi ! dans un asile agréable et solitaire, maître d'y couler mes jours dans une vie indépendante, égale et paisible, pour laquelle je me sens né.
Jean-Jacques Rousseau ; Les confessions (1765-1770)
La fidélité est facile aux époux solitaires qui s'en tiennent qu'à eux-mêmes !
Henri de Régnier ; La pécheresse, Histoire d'amour (1920)
Le solitaire est un diminutif du sauvage, accepté par la civilisation.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)
Un solitaire a des manies, il n'a pas de passions.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la société (1892)
Solitaires d'aujourd'hui, vous qui vivez séparés, vous serez un jour un peuple.
Friedrich Nietzsche ; Ainsi parlait Zarathoustra (1885)
La douleur veut être solitaire.
Marie-Joseph Chénier ; Jean Calas, III, 3 (1791)
Qui se sent solitaire, abandonné, ne sait à qui se confier.
Robert Sabatier ; David et Olivier (1986)
Je suis un solitaire désirant la société mais qui en compagnie désire la solitude.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Thèmes de rubriques en rapport :