Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur connaître (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Le plus difficile, mais le plus utile, est de se connaître soi-même.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Se connaître est chose difficile pour tout homme, mais se comprendre est le lot de peu de mortels privilégiés.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 juillet 1853.
On aime d'autant mieux une chose qu'on la connaît mal. On cesse de l'aimer à mesure que l'on apprend à la connaître.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
L'homme vivrait des milliers d'années qu'il ne parviendrait jamais à se connaître.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Mieux connaître et mieux être connu, tel doit être le résultat de toute conversation sérieuse.
Henri-Frédéric Amiel ; Grains de mil (1854)
Connaître, c'est comprendre toute chose au mieux de nos intérêts.
Friedrich Nietzsche ; La volonté de puissance (1888)
On ne connaît jamais un être, mais on cesse parfois de sentir qu'on l'ignore.
André Malraux ; La condition humaine (1933)
Penser est un métier ; se connaitre est un talent. Il n'est pas donné à tous les hommes de lire dans leurs propres cœurs.
Françoise de Graffigny ; Les lettres d'une Péruvienne (1747)
Celui qui sait ce qu'il doit faire et qui ne le fait pas est un fou qui se prépare des tourments sans nombre ; celui qui l'ignore, et qui croit le savoir est un imbécile ; celui qui s'avoue son ignorance est dans le chemin des connaissances : Le grand point est de commencer par se connaître soi-même.
Étienne Bonnot de Condillac ; Cours d'études (1775)
Plus je connais les hommes, plus j'admire les chiens.
Erik Satie ; Les raisonnements d'un têtu (1977)
À trop bien se connaître, on finit par ne plus se connaître.
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
Apprendre à se connaître, c'est ajouter une épaisseur à une énigme.
Jean Éthier-Blais ; Signets III (1967)
Nous faire connaître est un de nos plus grands plaisirs, voilà l'attrait des nouvelles amitiés.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
C'est une étude difficile, mais bien profitable, que d'apprendre à connaître ce qui est ou ce qui n'est pas à ta portée ; que d'examiner jour et nuit de point en point ce que tu as fait, ce que tu feras. Nos devoirs, la pureté, l'honneur, la constance, tout est là.
Ausone ; Le jeu des sept sages (Env. 390 ap. J.-C.)
On connaît bien la figure d'un homme, mais son cœur on ne peut le connaître.
Kao-Tong-Kia ; Les pensées choisies (XIIIe s.)
Les hommes connaissent la vie trop tôt ; les femmes connaissent la vie trop tard – c'est là toute la différence entre les hommes et les femmes.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Je suis passionné, fasciné même, par tout ce que je ne connais pas. Dès que j'ai expérimenté un truc, c'est fini, cela ne m'intéresse plus.
Claude Lelouch ; Le dictionnaire de ma vie (2016)
L'essence de toute intelligence est de connaître et d'aimer.
Joseph de Maistre ; Les soirées de Saint-Pétersbourg (1821)
Dans le mariage, rien n'est plus utile que les discussions, puisque c'est par elles que l'on apprend à mieux se connaître.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les affinités électives (1809)
On ne s'estime que dans la mesure où l'on ne se connaît pas. Ne te connais donc pas toi-même. Ne ruine pas cette précieuse barrière que la nature a mise entre le jugement et l'estime de soi.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Pour bien connaître et comprendre la vie, il faut avoir appris beaucoup de désillusion de la vie.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
On ne se connaît pas, on se déchiffre et on se découvre, au jour le jour et au gré des événements. On se fait vaguement confiance bien plus qu'on ne compte réellement sur soi. La preuve en est dans certaines attitudes que nous avons eues dans le passé et où nous ne nous reconnaissons pas du tout.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Quand on s'étudie bien, et qu'on s'applique à se connaître, on se trouve si rempli de défauts, qu'on n'a pas de peine à excuser dans autrui ceux qui paraissent le moins excusables ; à moins que par devoir on ne soit obligé de les corriger et de les punir. Encore l'homme sage et compatissant aux faiblesses de l'humanité, le fait-il avec beaucoup de modération et de douceur ; et il pardonne d'autant plus facilement, qu'il n'ignore pas qu'il a souvent lui-même besoin de pardon.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Parler de ce qu'on ne connaît pas est une présomption ridicule.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 novembre 1848.
Les richesses font connaître l'homme ; si dans une grande fortune on commet une infamie, que ne ferait-on pas dans la misère ?
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Connaître le temps et saisir l'occasion, c'est ce qui fait prospérer les hommes.
Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.
Si l'on veut connaître le cœur d'un homme, il faut connaître ses environs.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Je te connais si bien qu'à peine te connais-tu toi-même pareillement.
Stefan Zweig ; La lettre d'une inconnue (1922)
Pour être aimé des femmes, il faut les laisser croire qu'on ne les connaît pas. Les femmes ne peuvent se persuader qu'un homme puisse les connaître et les aimer en même temps.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Connais-toi toi-même, condition indispensable pour connaître les autres ; premier principe de morale.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
On ne se connaît jamais, même quand on croit s'aimer, l'homme reste rentré en lui-même.
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à sa mère (Paris, 1920)
Le plus grand défaut des femmes, c'est qu'elles nous aiment, alors même qu'elles nous connaissent.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Pour bien connaître un homme, il est plus important de savoir ce qu'il pense que de savoir ce qu'il dit.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Il est des personnes qui ne cherchent pas à se connaître pour éviter les mauvaises connaissances.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Apprendre à se connaître, c'est s'ouvrir au monde des personnes que l'on aime.
Maxalexis ; La vie est une science (2007)
J'ai oublié ton nom vaut mieux que je ne te connais pas.
Citation africaine ; Les pensées et proverbes wolofs (1963)
Pour apprendre à se bien connaître, le malheur est le plus grand des maîtres.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Qui se connaît se méprise, et qui se méprise est libre, car il est affranchi de l'opinion : le plus pesant joug est celui que l'orgueil nous impose.
Félicité Robert de Lamennais ; Les pensées diverses (1854)
Le plus ignorant des hommes est celui qui ne se connaît pas lui-même.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
La science la plus nécessaire à la vie humaine, c'est de se connaître soi-même.
Jacques-Bénigne Bossuet ; La charité fraternelle (1666)