Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur désir

Ce dictionnaire contient 95 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot désir. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur désir issus des quatre coins du monde :

Rien n'est plus triste qu'un désir assouvi. Il faut bien constater que, maintenant que nous avons la lune, nous ne savons pas quoi en faire.
Jean Dutourd ; Le septennat des vaches maigres (1984)
Le désir, c'est l'infini dans un battement de cœur et plus l'objet se dispute et se dérobe, plus il grandit et s'auréole de lumière, plus il vous brûle aux entrailles.
Marcel Jouhandeau ; Le gourdin d'Elise (1967)
Toute beauté est offrande et appel au désir.
Henri Petit ; La route des hommes (1968)
Le désir et l'aversion sont les passions mères d'où dérivent toutes les autres, et soit que notre âme éprouve des mouvements d'approche ou de recul, elle ne peut trouver son repos que dans l'anéantissement de ce qu'elle cherche ou de ce qu'elle fuit.
Victor Cherbuliez ; L'art et la nature (1892)
Le renoncement est la plus belle conquête du désir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Supprimez le besoin, il n'y a plus de désir.
Jean Dutourd ; Les œuvres romanesques (1979)
Le désir est comme le brocanteur, il sait faire l'article.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il y a des époques où l'on est repris violemment du mal de son mal, du désir de son désir, du regret de son regret.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
On a toujours un désir malicieux embusqué dans quelque coin.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
En amour, les boutades sont comme les mouches du visage, elles aiguisent le désir ; en amitié, ce sont des maladresses.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Le bon désir qui ne décuple pas nos forces est comme le fruit qui sèche au lieu de mûrir.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Le désir de ce qu'on n'a pas détruit la jouissance de ce qu'on a.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le désir qui précède la jouissance, aiguise et affine le ressentiment d'icelle.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Plus le désir a été pressant et puissant, plus la possession de la chose désirée est délicieuse.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
La satisfaction tue le désir.
Paul Léautaud ; Les aphorismes (1872-1956)
Le désir s'entretient par la distance, la tension et la conquête.
Paule Salomon ; Gourmande sérénité (2007)
Celle que j'aime incarne mon désir de vivre.
Paul Éluard ; Les souvenirs et le présent (1949)
L'espoir est le désir mais ouvert à la peur.
Georges Bataille ; L'au-delà du sérieux (1955)
Le désir n'a jamais fait la preuve de l'existence de l'objet du désir.
Françoise Giroud ; Ce que je crois (1978)
Il y a deux manières de se délivrer de son désir : En y renonçant ou bien on le réalise.
Marcel Jouhandeau ; De l'abjection (1939)
Un désir naît d'abord petit, modeste, peureux, puis, comme à l'oiseau, les plumes lui poussent.
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Le désir est une joie anticipée.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
L'obstacle donne l'élan au désir, comme le canon dans lequel elle est forcée donne la vitesse à la balle.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Plaignons l'homme qui ne porte pas de désir au-delà du jour où il vit, ni de prétentions en dehors du cercle étroit d'une existence inutile.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Le désir sage est celui qui tend à l'acquisition de biens permis, à la satisfaction modérée des besoins de notre double nature ; mais l'homme ayant le sentiment de l'infini, la conscience de l'éternité, et ne pouvant jamais atteindre que des objets bornés et périssables, n'est jamais satisfait ; il cherche toujours plus et mieux que le bien trouvé.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
La volupté est faite de désir, de perversité, de curiosité allègre, d'insistance libertine.
Colette ; Claudine en ménage (1902)
Le bonheur, c'est quand le désir ne s'épuise jamais.
Jacques Salomé ; Je viens de toutes mes enfances (2009)
Mon désir du bonheur s'engourdit sous un ciel brumeux, comme le serpent dans une cage ; mais quelle imprudence de le porter au soleil ! Il s'y dégourdit et rampe jusqu'à mon cœur pour le mordre encore.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 31 janvier 1869.
Le désir est un câble avant d'être satisfait, ce n'est plus qu'un fil quand il est satisfait.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
Le contentement est l'appoint du bonheur, et le désir en est le déficit.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
La pudeur a beau s'affubler d'un voile, le désir trouve toujours moyen de le rendre transparent.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Le désir et la crainte sont des verres grossissants, la nature en a fait les yeux de l'homme.
Charles Dollfus ; La nature humaine (1868)
Tout vrai regard est un désir, mais le désir n'est rien si l'on n'espère.
Alfred de Musset ; Impromptu (posthume 1860)
Le désir crée le désirable, et le projet pose la fin.
Simone de Beauvoir ; Pour une morale de l'ambiguïté (1947)
Le désir est une passion dans la jeunesse et un vice dans la vieillesse : quand il sollicite, il est pardonnable ; quand on le sollicite, il est vil.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)
Quand on s'abandonne passivement à la manipulation du désir, le réveil peut être dur.
Paule Salomon ; La sainte folie du couple (1994)
Le temps, plus habile que bien des philosophes, affaiblit le désir avant de toucher au plaisir.
Louis-Philippe de Ségur ; Le dernier âge (1816)
L'amour ne va jamais sans le désir de plaire.
Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)
Le désir de ce qui nous manque nous prive de la jouissance de ce que nous possédons.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)
Tout désir implique la prévoyance de ce qui peut le satisfaire.
Emmanuel Kant ; Anthropologie (1798)