Les citations célèbres sur la grâce (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Il n'est rien de plus séduisant que la grâce unie à la force.
Madame de Girardin ; Les maximes et pensées (1855)
À tous mes sentiments ton image se mêle, elle inspire mes vers les plus harmonieux, me donne le désir de te paraître belle, et d'avoir chaque jour quelque grâce nouvelle, pour que tu m'aimes mieux.
Louise Colet ; Corinne à Oswald (1839)
Les grâces de l'esprit, du cœur et du caractère, n'assistent pas toujours à la naissance de l'amour ; mais si, par un coup du ciel, elles sont appelées à fêter sa bienvenue, jamais les Fées n'auront mis pareille magie au service d'une destinée. Riches de trésors inépuisables, elles s'enferment avec lui dans son bonheur, l'animent, le renouvellent, elles enchantent ses habitudes, ajoutent à sa vie une vie qui n'est pas la sienne, et lui communiquent, avec leurs séductions, quelque chose de leur éternelle jeunesse.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Les grâces et les faveurs que Dieu nous fait ne se conservent que dans l'humilité et le silence.
Saint Vincent de Paul ; Les maximes spirituelles (posthume, 1576)
La force s'enveloppe quelquefois de grâce.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Pour trouver grâce à tous les yeux, le savoir a la modestie, l'ignorance a la candeur.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Une femme qui a des grâces n'a point besoin d'ornements.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
Il est des moments d'amitié qui ont la grâce de la rose sans épines.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 12 août 1862.
Une grâce injuste ou difficilement obtenue est trop payée.
Pythagore ; Les fragments - VIe s. av. J.-C.
Les grâces sans mérite ne plaisent pas longtemps.
La marquise de Lambert ; L'avis d'une mère à sa fille (1728)
Chez les vieillards, les plaisirs sont remplacés par les bonnes grâces.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Tel est l'ordre du ciel, dont la fureur se lasse ; comme il veut, aux mortels il fait justice ou grâce.
Voltaire ; Œdipe (1718)
En fait de grâce comme en tout, il n'y a que le cœur qui ne vieillisse pas.
Honoré de Balzac ; Modeste Mignon (1844)
L'instruction pour les femmes, c'est le luxe ; le nécessaire, c'est la grâce, la gentillesse, la séduction.
Madame de Girardin ; Les lettres parisiennes, le 8 février 1837.
La grâce imite la pudeur, comme la politesse imite la bonté.
Joseph Joubert ; De la politesse, CXVI (1866)
La grâce entoure l'élégance, et la revêt.
Joseph Joubert ; De la politesse, CXVIII (1866)
II faut suivre de bonne grâce son destin de peur qu'il ne nous entraîne.
Sénèque ; Les fragments - Ier siècle.
L'amour met l'âme dans le regard, de la grâce dans le corps, de la douceur dans la voix.
Alphonse Karr ; Hortense (1841)
Les grâces, séduisantes dans la jeunesse, deviennent des minauderies dans l'arrière saison.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le temps qu'on sacrifie aux grâces n'est jamais perdu.
Henry Becque ; Michel Pauper (1870)
La rose a son éclat, le printemps sa fraîcheur, l'aube du jour sa chaste flamme, le lis sa grâce et sa blancheur, la femme sa pudeur, ce doux parfum de l'âme.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Obliger de bonne grâce, c'est obliger doublement.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
La nature, en donnant tant de grâce et de finesse aux femmes, a voulu leur donner une indemnité pour le génie, qu'elle a exclusivement réservé à l'homme.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les réflexions sur les femmes (1808)
Tel est l'empire de notre sexe : la femme est comme la grâce, à laquelle on peut résister, mais à laquelle on ne résiste jamais.
Sophie Arnould ; Les pensées, maximes et anecdotes (1740-1802)
Quand on bénéficie de la grâce d'un salaud, il faut en profiter et ne pas lui laisser le regretter.
Henri Salvador ; La joie de vivre (2011)
La modestie est la grâce du mérite.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
Vivre sans avoir rien à se pardonner est une grâce dont il faut tirer de la consolation et non de la vanité.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
Sortir avec bonne grâce et politesse, c'est sortir par la bonne porte.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 7 janvier 1879.
La politesse, quand elle est bien placée, est le plus bel ornement des paroles et des actions. Les moindres choses, guidées par elle, sont toujours accompagnées de grâce ; elle embellit le mérite même.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
La gourmandise est une grâce chez les femmes.
Honoré de Balzac ; Sarrasine (1831)
Ce qu'on fait contre la grâce de la nature, on le fait toujours très mal.
Emmanuel Kant ; L'essai sur les maladies de l'esprit (1764)
La première des grâces est une langue qui se modère.
Hésiode ; Les travaux et les jours - VIIIe s. av. J.-C.
Les mots que l'on me dit, moins l'esprit et la grâce, me rappellent les tiens que je redis tout bas, l'air qui vient m'effleurer c'est ton souffle qui passe, et pour moi, chaque bruit qui glisse dans l'espace, c'est le bruit de tes pas.
Louise Colet ; Corinne à Oswald (1839)
Quand la grâce se mêle aux rides, elle est adorable : il y a on ne sait quelle aurore dans de la vieillesse épanouie.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Tout le monde peut obéir, mais il n'appartient qu'aux belles âmes d'obéir de bonne grâce.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
L'Amour ne va point sans les Grâces.
Jean-Baptiste Rousseau ; Adonis, Cantate II (1729)
La grâce est la sœur du goût et sa compagne fidèle, jamais on ne les rencontre l'un sans l'autre ; ce sont deux enfants jumeaux qui diffèrent d'attributions, mais dont les traits sont semblables.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
La grâce dans la force, c'est l'égard.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
La grâce est dans le mouvement d'un bras ; la loi du monde est dans l'expression d'un regard.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
La grâce de la persévérance est la plus importante de toutes, elle couronne toutes les grâces.
Saint Vincent de Paul ; Les maximes spirituelles (posthume, 1576)
Faire un enfant, c'est dire à Dieu : Seigneur, je vous rends grâce d'avoir fait l'univers.
Jean-Paul Sartre ; Bariona, ou le fils du tonnerre (1940)
Seigneur, accordez-moi la grâce de toujours désirer plus que je ne peux accomplir.
Michel-Ange ; Les lettres familières (1475-1564)
C'est peu de demander la grâce qu'on souhaite, il faut courir après, si l'on veut l'attraper.
Barthélemy Imbert ; Le jaloux sans amour, III, 8 (1781)
C'est une grâce qui passe toute grâce qu'une femme pudique.
La Bible ; L'Ecclésiastique, XXVI, 15 - IIe s. av. J.-C.
Qui reçoit sa grâce aux remords s'abandonne.
Jean-François de La Harpe ; Coriolan, V, 3, le 2 mars 1784.
Dans le doute mieux vaut faire grâce que justice.
Mirabeau ; Suite de la dénonciation de l'agiotage (1787)
La grâce et le charme sont le partage exclusif de la jeunesse.
George Sand ; Les sept cordes de la lyre (1840)
La réalisation de l'amour parfait n'est pas un fruit de la nature mais de la grâce.
Jacques Lacan ; Écrits (1966)
Le mariage est une religion : il promet le salut, mais il faut la grâce.
Jacques Chardonne ; Le ciel dans la fenêtre (1959)
La délicatesse est à l'esprit ce que la bonne grâce est au corps.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
La grâce, les talents, ni l'amour le plus tendre, d'un douloureux affront ne peuvent nous défendre.
André Chénier ; Fragments d'Élégies, Ovide, VI.
L'amour, cet état de grâce, cet acte de foi : aimer, c'est prendre le voile.
Natalie Clifford Barney ; Les souvenirs indiscrets (1960)
Les premiers jours du printemps ont moins de grâce que la vertu naissante d'un jeune homme.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes (1746)
Avec de la grâce on a tout, et sous un si beau jour l'amour nous fait paraître.
Jean Frain du Tremblay ; La poulette (1703)
La certitude d'être aimé donne beaucoup de grâce à un esprit timide en lui rendant le naturel.
André Maurois ; La conversation (1964)
Se sacrifier au service de la vie équivaut à une grâce.
Albert Einstein ; Comment je vois le monde (1934)
La politesse est à l'esprit ce que la grâce est au visage.
Voltaire ; Stances, XXXVIII (1764)
Méfiez-vous : le péché entre dans l'amour avec une grâce infinie.
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
La grâce est ce charme qui attire, qui remplit l'âme d'un sentiment doux.
Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)
Toutes les mères ont cette grâce à rendre jaloux Dieu même.
Christian Bobin ; Le Très-Bas (1992)
Les grâces se trouvent plus ordinairement dans l'esprit que dans le visage.
Montesquieu ; La délicatesse (1728)

Autres dictionnaires à consulter :