Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur poli.

Les 58 pensées et citations sur poli. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur poli des quatre coins du monde :

Il faut de l'esprit pour être réellement poli.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

On dit : « Trop poli pour être honnête ». La vérité c'est que, quand on est poli, on n'a pas besoin d'être honnête. D'ailleurs cela ne se voit pas.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

La modestie est une concession polie faite par le mérite à l'infériorité.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

Pour être poli, soyez bon. Celui qui est parfaitement bon évite d'humilier, de désobliger, de blesser ses semblables, et il recherche en même temps toutes les occasions qui pourront lui permettre de manifester sa bienveillance.
Diane de Beausacq - Œuvre : La civilité non puérile, mais honnête (1863)

La politesse est, pour un grand nombre d'individus, seulement un masque pris en certaines circonstances. Il y a peu de personnes réellement polies de nos jours.
Diane de Beausacq - Œuvre : La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Le jeune homme, de nos jours, parfaitement poli est un phénomène charmant !
Diane de Beausacq - Œuvre : La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Rendez le pauvre vertueux et poli afin qu'il soit également agréable aux yeux des hommes et aux yeux de Dieu.
Joseph Joubert - Œuvre : Les pensées et maximes (1866)

La politesse est la fleur de l'humanité ; qui n'est pas assez poli n'est pas assez humain.
Joseph Joubert - Œuvre : Les pensées et maximes (1866)

Le devoir n'est pas toujours très poli. Il dit : Je veux ! à pleine bouche, et : J'entends ! à pleine menace. Ce qui est gentiment demandé est pourtant déjà accordé, monseigneur le Devoir !
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

L'importance des débuts, des premiers mots dans une conversation est extrême ; ils donnent le ton à tout ce qui suit. Si le début est poli, dégagé, la conversation peut être agréable.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 24 mai 1851.

Si vous voulez garder longtemps vos amis, soyez toujours poli avec eux. La familiarité que permet l'amitié, ne dispense jamais de la politesse ; et la liberté permise entre amis, doit toujours être accompagnée d'égards, surtout en présence des autres.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Il est des êtres en ce monde qui restent toujours polis, même dans leurs emportements.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La tartuferie de patriotisme, l'habileté rusée, la rouerie goguenarde m'irritent toujours sourdement, et faire un visage poli à une amitié vipérine me coûte beaucoup d'effort.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 6 novembre 1855.

Les personnes les plus polies ont ordinairement de la douceur dans les mœurs, et des qualités liantes. C'est la ceinture de Vénus ; elle embellit et donne des grâces à tous ceux qui la portent ; avec elle, vous ne pouvez manquer de plaire.
La marquise de Lambert - Œuvre : L'avis d'une mère à sa fille (1728)

On dément du regard, de l'attitude, c'est plus poli que de la parole.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

Les jeunes gens de nos jours sont vraiment peu indulgents pour les femmes, peu galants et même peu polis envers elles. L'éducation se perd, et le respect n'est déjà plus de ce monde.
Mary Sarah Newton - Œuvre : Essais divers, lettres et pensées (1852)

Il n'est pas toujours poli d'avoir raison.
Mary Sarah Newton - Œuvre : Essais divers, lettres et pensées (1852)

Quand on est de mauvaise humeur, il vaut mieux s'appliquer à être poli : ça lisse, ça calme.
Claude Roy - Œuvre : Nous, Gallimard (1972)

La politesse nous commande d'offrir à un autre ce que nous aimerions à garder pour nous. L'usage du monde nous enseigne l'art difficile de rester poli sans trop nous sacrifier.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

Il ne faut jamais hasarder la plaisanterie qu'avec des gens polis et qui ont de l'esprit.
Réflexion populaire - Œuvre : Les Échos de la pensée, 7 (1855)

Les manières polies donnent cours au mérite et le rendent agréable, car il faut avoir de bien éminentes qualités pour se soutenir dans la politesse.
Réflexion populaire - Œuvre : Les Échos de la pensée, 11 (1855)

L'âge de la pierre polie a succédé à celui de la pierre grossière et mal élevée.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

On acquiert des mœurs avec les personnes qui en ont ; on prend des manières polies et gracieuses avec les gens aimables et bien élevés ; on étend son esprit et ses connaissances avec les hommes spirituels et savants.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'homme sage, bien élevé et poli, sent les impolitesses, mais il ne s'en fâche pas ; il n'y répond même quelquefois que par une grande politesse, qui le venge noblement.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'homme vraiment poli est facile à pardonner les fautes qu'on pourrait commettre à son égard, et ingénieux à les excuser.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Il est difficile d'être poli avec ceux qui ne nous plaisent pas.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'homme poli s'étudie à rendre les autres contents de lui et d'eux-mêmes, car la plus forte passion des hommes étant d'être estimés et considérés, la vraie politesse consiste surtout à leur témoigner de la considération et de l'estime, à ménager, à flatter même finement leur amour-propre.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Soyez poli dans vos manières et affable dans vos discours : la politesse demande qu'on salue le premier ceux qu'on rencontre ; l'affabilité veut qu'on leur tienne des propos honnêtes.
Isocrate - Œuvre : Les conseils à Démonicos - IVe s. av. J.-C.

Il n'est pas poli d'avoir plus d'esprit que celui dont c'est le métier.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

On salue les uns pour leur faire une politesse, les autres pour leur montrer qu'on est poli.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)