Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur politesse.

Les 101 pensées et citations sur politesse. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur politesse des quatre coins du monde :

La véritable grande dame a les mêmes manières dans son cabinet de toilette que dans son salon, et la même politesse pour ses serviteurs que pour ses hôtes.
Élisabeth de Wied - Œuvre : Les pensées d'une reine (1882)

Ni un Merci ni un Bonjour ! Il n'est pas une de mes politesses qui ne me vaille une grossièreté. Faut-il supprimer absolument toute gracieuseté facultative ? Non, il n'y a qu'à se dire : fais aux autres ce que tu voudrais qu'ils fissent pour toi, mais n'attends jamais ni gratitude ni justice ni amabilité ni retour ; tu serais déçu neuf fois sur dix.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 6 mars 1879.

Il n'y a pas d'impertinence plus offensante que celle qui se couvre des dehors de la politesse.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Sous les dehors de la politesse le monde sait toujours faire sentir à un homme qu'il n'a pas d'estime pour lui.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Le premier pas vers la politesse n'est que trop souvent contre l'innocence.
Charles Pinot Duclos - Œuvre : Les pensées, maximes et anecdotes (1810)

La galanterie des hommes n'est que le libertinage sous le masque de la politesse.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Politesse mondaine : échange de petits mensonges qui ne trompent personne et font plaisir à chacun.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Il y a une politesse supérieure à celle du monde : la politesse du cœur.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

La politesse n'est autre chose que la manifestation, la preuve visible, et, pour ainsi dire, palpable de la bonté. La politesse c'est la monnaie faite avec le métal précieux composé des vertus contenues dans les cœurs généreux ; c'est l'affirmation des sentiments élevés, des instincts de dévouement ; c'est, en un mot, la qualité qui révèle toutes les autres qualités.
Diane de Beausacq - Œuvre : La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Si je vois venir la mort, j'aurai la politesse d'être assez odieux pour qu'on ne me regrette pas trop.
Guy Bedos - Œuvre : En attendant la bombe (1980)

Si la politesse nous fait cacher ce que nous pensons, elle ne nous oblige pas à dire ce que nous ne pensons pas. Je ne puis jamais prendre sur moi de dire qu'un portrait est ressemblant lorsque je le trouve manqué ; je ne puis dire à quelqu'un qu'il a chanté juste lorsqu'il vient de m'écorcher les oreilles.
Paul de Kock - Œuvre : Mon voisin Raymond (1849)

À quoi, bon Dieu, m'ont servi ces innombrables et machinales pratiques de la politesse, et toutes ces courbettes chinoises à une foule de personnes inconnues ou indifférentes ? Mais comment s'en dispenser sans blesser les usages, la civilité et les amours-propres ? On vous prévient, vous saluez. Cela ennuie les uns comme les autres, mais la sociabilité l'exige et on se soumet.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 12 octobre 1865.

La politesse est à la bonté ce que les paroles sont à la pensée. Elle n'agit pas seulement sur les manières, mais sur l'esprit et sur le cœur ; elle rend modérés et doux tous les sentiments, toutes les opinions et toutes les paroles.
Joseph Joubert - Œuvre : Les pensées et maximes (1866)

La politesse est une sorte d'émoussoir qui enveloppe les aspérités de notre caractère, et empêche que les autres n'en soient blessés. Il n'est jamais permis de s'en dépouiller, même pour lutter contre les gens grossiers.
Joseph Joubert - Œuvre : Les pensées et maximes (1866)

Être prodigue de la politesse, c'est faire preuve de bon sens et d'une bonne éducation.
Arthur Schopenhauer - Œuvre : Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Être économe de la politesse, c'est un manque d'esprit et un manque de savoir-vivre.
Arthur Schopenhauer - Œuvre : Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Quoi qu'en pensent trop de gens l'amitié ne doit pas exclure la politesse, elle doit l'absorber.
Albert Guinon - Œuvre : Le Figaro, le 31 mai 1913.

Une femme discerne bien rarement quand on lui fait une scène de jalousie par politesse.
Albert Guinon - Œuvre : Le Figaro, le 6 mai 1911.

Qu'est-ce que la politesse ? Une convention tacite entre deux hommes, par laquelle chacun dissimule sa vanité au bénéfice de celle de l'autre.
Alphonse Karr - Œuvre : L'esprit d'Alphonse Karr (1888)

La politesse ressemble aujourd’hui à ces traités de Cicéron dont il ne reste que le titre.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

La politesse n'est bien souvent qu'une vertu de mine et de parade, un faux semblant.
Mirabeau - Œuvre : Les pensées et maximes (1749-1791)

Si la politesse consiste à baiser la main de dondons ineptes et à serrer les doigts de contemporains malhonnêtes, qu'on ne compte plus sur moi pour le consensus social minimum.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mille et une pensées (2005)

La politesse consiste à demander pardon pour tous les dommages autres que l'assassinat.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Les causeries de politesse qui partent du bout des lèvres me semblent odieusement longues.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 6 janvier 1874.

Sans la politesse, aucune qualité ne peut paraître dans son jour le plus favorable.
Philip Dormer Stanhope - Œuvre : Les lettres et pensées (1774)

La politesse, la tournure et la douceur dans les manières, tous ces agréments préviennent des maux réels, forment, embellissent, consolident les amitiés, imposent des bornes à la haine, introduisent la bonne humeur et la bienveillance dans les familles, où le manque de politesse et de douceur est communément la première cause de la discorde.
Philip Dormer Stanhope - Œuvre : Lettre à son fils Philippe Stanhope, le 6 juin 1751.

II y a la politesse de l'esprit et la politesse des manières : celle de l'esprit consiste à dire des choses fines et délicates ; celle des manières, à dire des choses flatteuses et d'un tour agréable.
La marquise de Lambert - Œuvre : La femme ermite (1735)

La politesse est l'art de concilier avec agrément ce qu'on doit aux autres et ce qu'on se doit à soi-même ; car ces devoirs ont leurs limites, lesquelles passées, c'est flatterie pour les autres, et orgueil pour vous ; c'est la qualité la plus séduisante.
La marquise de Lambert - Œuvre : L'avis d'une mère à sa fille (1728)

La politesse tient un milieu entre la fierté et la bassesse. Elle a la dignité de la première, et la civilité de la seconde.
Jean-Étienne-Judith Forestier - Œuvre : Les leçons d'orthographe corrigées (1803)

La galanterie est à l'amour ce que la politesse est aux vertus sociales.
Gabriel Sénac de Meilhan - Œuvre : Les considérations sur l'esprit et les mœurs (1787)

Le comble de la politesse, c'est de savoir céder sa place, n'importe où, fût-ce dans un livre.
Fréderic Dard - Œuvre : Le Standinge selon Bérurier (1965)

La politesse rapporte plus qu'elle ne coûte.
Diane de Beausacq - Œuvre : La civilité non puérile, mais honnête (1863)

La politesse ne peut être que mutuelle.
Diane de Beausacq - Œuvre : La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Pour atteindre la perfection de la politesse, il faut posséder la bonté et la générosité.
Diane de Beausacq - Œuvre : La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Faites semblant de demander aux autres leur avis, parce que la politesse est chose exquise !
Sacha Guitry - Œuvre : Napoléon (1955)

La gaieté est pour moi plus qu'une politesse, c'est une véritable chevalerie.
Henri Salvador - Œuvre : La joie de vivre (2011)

La politesse est le soin de ne laisser paraître que ce qui doit plaire.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

Il y a une politesse du cœur qui est parente de l'affection.
Johann Wolfgang von Goethe - Œuvre : Les maximes et réflexions (1749-1832)

C'est parce que l'or est rare que l'on a inventé la dorure, qui, sans en avoir la solidité, en a tout le brillant. Ainsi, pour remplacer la bonté qui nous manque, nous avons imaginé la politesse, qui en a toutes les apparences ; et au défaut de vertu, nous avons l'honneur, qui en a l'éclat.
Pierre-Marc-Gaston de Levis - Œuvre : Les maximes et réflexions (1808)

Il y a une certaine politesse de cœur qui tient de près à l'amour, c'est elle qui donne les manières les plus agréables et les plus gracieuses.
Johann Wolfgang von Goethe - Œuvre : Les affinités électives (1809)