Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur la science (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Si la préhistoire a précédé l'histoire, il n'a jamais été démontré que la prescience ait précédé la science.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
La science elle-même peut s'égarer, si l'expérience ne l'éclaire.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)
Aucune science ne profite à celui qui n'y prend goût.
Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.
De tous les biens, la science est le plus grand, parce qu'on ne peut ni l'enlever à autrui, ni l'acheter, et qu'elle est impérissable.
Gustave Le Bon ; Les civilisations de l'Inde (1893)
En matière de vraie science il y a autant à désapprendre qu'à apprendre.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Il en est de la science comme de la santé dont on ne connaît jamais mieux le prix que lorsqu'on en a fait un mauvais usage.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
La science, quand elle est bien digérée, n'est que du bon sens et de la raison.
Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)
La mémoire est la faculté qui retient les choses, c'est l'étui de la science.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)
Que peut le soleil des sciences sur les gens du monde et du bon ton ? Produire le même effet que l'autre soleil sur les glaces du pôle, les argenter et les dorer de ses rayons, mais non les pénétrer.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
La science de quiconque ne croit savoir que ce qu'il sait se réduit à bien peu de chose.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)
La science est une lanterne sourde, qui n'éclaire que celui la porte.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
La plus belle de toutes les sciences est celle de l'éducation des hommes.
Victor Cousin ; Les premiers essais de philosophie (1817)
Les beaux-arts sont le langage des passions, les sciences celui de la vérité.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
L'étude des sciences positives développe la passion du vrai, comme l'étude des beaux-arts développe l'enthousiasme du beau.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
L'œil est l'emblème de la science. Quand il s'ouvre, il voit d'abord tout en lui ; le progrès de la vision consiste à reculer toujours plus l'objet, à allonger le rayon de sa sphère jusqu'aux étoiles fixes, jusqu'à l'infini. La science voit d'abord tout en Dieu ; son progrès est de reculer toujours plus la cause dernière, d'étendre la région des causes secondes, d'augmenter le diamètre de la sphère divine.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 mars 1851.
Dans les recherches essentielles de science, d'affaires ou de vertu, l'esprit est à la raison ce qu'est le fard à la beauté : il flatte au premier coup d'œil, déplaît au second, et flétrit à la longue.
François-Rodolphe Weiss ; Les principes philosophiques et moraux (1785)
La vraie beauté ne consiste pas à s'orner le visage, mais à enrichir son âme de science.
Thalès de Milet ; Les sentences et adages et maximes - VIe s. av. J.-C.
On peut comparer la science à une belle lampe qui n'éclaire qu'autant que la raison s'engage à l'allumer.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Si un peu de science éloigne de la poésie, beaucoup de science y ramène.
Victor Cherbuliez ; Miss Rovel (1875)
La science est vaste, la vie humaine est bien courte.
Honoré de Balzac ; La peau de chagrin (1831)
La science est un cadran qui marque l'heure du progrès accompli.
Emile de Girardin ; Les questions de mon temps (1836-1846)
La véritable science est celle qui est cachée dans le sein, et qu'on produit au dehors quand on veut.
Citation persane ; Les sentences et pensées persanes (1793)
Il n'y a qu'une science à enseigner aux enfants, c'est celle des devoirs de l'homme.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)
La science, aujourd'hui, cherchera une source d'inspiration au-dessus d'elle ou périra.
Simone Weil ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)
L'œuf vient-il de la poule ou la poule de l'œuf ? Voilà toute la science.
Honoré de Balzac ; La peau de chagrin (1831)
II en est de la science comme de la beauté, qui doit plutôt se laisser deviner que se montrer.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Voulez-vous apprendre les sciences avec facilité ? Commencez par apprendre votre langue.
Étienne Bonnot de Condillac ; Le traité des systèmes (1749)
La science ne sert guère qu'à nous donner une idée de l'étendue de notre ignorance.
Félicité Robert de Lamennais ; Les pensées diverses (1854)
Qui cherche la science cherche la douleur ; il y a de grandes souffrances dans une grande intelligence.
Érasme ; L'éloge de la folie (1521)
Le doute est le commencement de la science.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)
Ce n'est pas des richesses, mais de la science que dépend le bonheur.
Antoine Arnauld ; La logique ou L'art de penser (1683)
L'ignorance vaut mieux que cette fausse science qui fait que l'on s'imagine savoir ce qu'on ne sait pas.
Antoine Arnauld ; La logique ou L'art de penser (1683)
La science la plus nécessaire à la vie humaine, c'est de se connaître soi-même.
Jacques-Bénigne Bossuet ; La charité fraternelle (1666)
La science est comme la terre : on n'en peut posséder qu'un peu.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)
On n'est jamais plus ignorant que par la science des choses inutiles.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)
L'éducation ne donne pas la science, mais les instruments de la science.
Nicolas Massias ; Le rapport de la nature à l'homme (1823)
La science est le trésor de l'esprit, le discernement en est la clé.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)
Avec la science et l'amour, on fait le monde.
Anatole France ; Le livre de mon ami (1885)
Le philosophe donne à ses élèves sa propre science ; l'apôtre n'est que le témoin de celui qui sait tout.
Adam Mickiewicz ; Les maximes et sentences (1798-1855)
La science conduit au savoir ; l'opinion conduit à l'ignorance.
Hippocrate ; La loi, IV - IVe s. av. J.-C.