Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur les blessures (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

La facilité du divorce aura fait plus de blessures qu'elle n'en aura guéries.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)
Le temps ferme toutes les blessures, même s'il ne nous épargne pas quelques cicatrices.
Marc Lévy ; Et si c'était vrai (2000)
Tant pis pour ceux qui mordent, je leur laisse ce rôle et n'entends pas leur rendre blessure pour blessure. Je ne veux pas même les humilier de ma clémence, ce serait une vanité et une vengeance déguisée.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 octobre 1872.
Les blessures de la calomnie se ferment, mais la cicatrice demeure.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Amant, fuyez l'amour, fuyez son feu, son incendie est âpre et sa blessure est mortelle.
Michel-Ange ; Sonnet XVII, Les amants (1540)
Il n'y a qu'une femme qui puisse guérir les blessures qu'une femme a faites à un homme, d'où il suit que le remède est souvent pire que le mal.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Je déteste haïr ! je raie du livre d'or de mes sympathies ce qui ne mérite plus d'y figurer, et je me contente de ne plus connaître ce qui a péché contre l'amitié. Je me retire avec un esprit de pardon mais je me retire, et j'essaie de cicatriser promptement la blessure, pour ne pas faire à qui m'a blessé indûment l'honneur d'une souffrance trop prolongée.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 7 avril 1867.
Il est des blessures que le temps seul peut guérir.
Sophie Cottin ; Malvina (1800)
L'absence de mots provoque les blessures incurables.
Jacques Salomé ; Papa, maman écoutez-moi vraiment (1989)
La vie est une longue blessure qui s'endort rarement, et ne guérit jamais.
George Sand ; Lélia (1833)
Le doigt sur la blessure, c'est une douleur de plus.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 septembre 1852.
La blessure secrète vit au fond du cœur.
Virgile ; L'Énéide - Ier siècle av. J.-C.
Il y a des femmes qui guérissent instantanément de blessures qui tueraient dix hommes et il ne leur en reste pas même la cicatrice. Condamnées à midi par tous les médecins, elles dansent à minuit.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
La femme aimante qu'un ingrat amant abandonne est plus tôt consolée, quel que soit son chagrin, que la femme orgueilleuse qui n'aimait point et qui avait fait état de l'éternité de son empire. Les blessures de l'amour se ferment plus vite que celles de l'amour-propre. Le sang qui s'en échappe est un sang généreux qui ne corrompt pas les bords de la plaie.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Cette vie est un combat perpétuel, et la philosophie est le seul emplâtre qu'on puisse mettre sur les blessures qu'on reçoit de tous côtés.
Voltaire ; Lettre à Marie du Deffand, le 3 octobre 1764.
Le cœur a ses secrets pour guérir les blessures qu'il reçoit.
Louis-Philippe de Ségur ; Le malheur (1816)
Il est des phrases épigrammatiques qui font un plaisir passager, et des blessures de longue durée.
Honoré de Balzac ; Autre étude de femme (1839-1842)
Ne livre ton secret qu'à des oreilles sûres, et qu'à des doigts prudents le soin de tes blessures.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Les sots, par leurs consolations maladroites, élargissent les blessures du cœur.
Marie du Deffand ; Lettre à Voltaire, le 22 octobre 1773.
Les sentiments légers ont souvent une longue durée ; rien ne les brise, parce que rien ne les resserre ; ils suivent les circonstances, disparaissent et reviennent avec elles, tandis que les affections profondes se déchirent sans retour, et ne laissent à leur place qu'une douloureuse blessure.
Germaine de Staël ; Corinne ou l'Italie (1807)
Les grandes blessures de l'âme et du corps ne saignent point au moment qu'elles sont faites, elles n'impriment pas sitôt leurs plus vives douleurs ; dans les violentes commotions, c'est le contrecoup qui tue.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)
Telles blessures du corps fortifient l'âme lorsqu'elle sait utiliser la douleur contre ses faiblesses.
Maurice Chapelan ; Rien n'est jamais fini (1977)
L'amour d'une maman, c'est le baume miracle qui guérit toutes les blessures.
Jean Gastaldi ; Le petit livre de maman, 32 (2003)
Une blessure cache souvent une autre blessure.
Citation africaine ; Les proverbes agnis de la Côte d'Ivoire (1822)
Une blessure cachée ne guérit jamais.
Citation africaine ; Les proverbes agnis de la Côte d'Ivoire (1822)
Quand la victime sent ses blessures se fermer, le diable est là pour les rouvrir.
Prosper Mérimée ; Le vase étrusque (1830)
Seul celui qui a reçu une blessure similaire peut panser doucement les plaies d'un autre.
Thomas Jefferson ; Lettre à Madame Cosway, le 12 octobre 1786.
Ah ! blessures du cœur, votre trace est amère ! Promptes à vous ouvrir, lentes à vous fermer !
Alfred de Musset ; Les premières poésies, Le saule (1831)
Les lauriers sont le vrai baume des blessures.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Quand une femme frappe dans le cœur d'une autre, la blessure est incurable.
Pierre Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses (1782)
Une blessure sanglante peut engendrer la corruption dans le corps le plus sain.
Alfred de Musset ; Lorenzaccio, II, 2 (1833)
Il en est des blessures d'amour-propre comme des autres, le temps qui passe en guérit la brûlure, puis l'on vieillit et tout ce qui a troublé perd de son importance, vu de loin et de haut.
Benjamin Constant ; Les lettres à sa famille (1775-1830)
Un amour qui meurt de ses blessures était au moins anémique.
Paul Masson ; Les pensées d'un Yoghi (1896)
Blessure au dehors ; guérison au dedans.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
On peut arracher une flèche de la blessure, mais le ressentiment d'une injure vit toujours au fond du cœur.
Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des roses - XIIIe siècle.
Les blessures à l'honneur s'infligent par soi-même.
Thomas Fuller ; Gnomologia, adagies and proverbs (1732)
La plupart des vies, dans leur profondeur, sont blessure, incertitude, angoisse, solitude.
Louis Pauwels ; Les passions selon Dali (1968)
Les blessures de l'amitié partent toujours d'une main fidèle.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Thèmes de rubriques en rapport :