Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur remède

Ce dictionnaire contient 63 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot remède. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur remède issus des quatre coins du monde :

Il y a des stations thermales dont l'âpre climat est fait pour donner les maladies que leurs eaux sont chargées de guérir : la Providence a mis le mal à côté du remède.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les lois de circonstance n'ont en vue que le mal du moment ; le mal disparu, on souffre longtemps du remède.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
La maladie n'a qu'un droit, c'est le droit au remède.
Louise Ackermann ; Les pensées d'une solitaire (1903)
La jalousie est un mal à qui toutes choses servent de nourriture et pas un de remède.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Le chagrin, tant qu'on vit, peut trouver un écueil. Tout remède est perdu lorsqu'on entre au cercueil.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Ou mon remède est bon, ou il est mauvais : s'il est bon, il faut le prendre ; s'il est mauvais... mais il est bon. Langage de charlatans en plus d'un genre.
Voltaire ; Les pensées et remarques de Voltaire (1834)
Déçu ou désabusé dans son amour on se retire ; marié, il n'y a de remède que le divorce.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 août 1879.
La philosophie ne guérit de rien ; la philosophie n'est pas un remède, mais la philosophie est une pudeur.
Victor Cherbuliez ; La bête (1887)
Les moralistes sont comme les chimistes, qui préparent des remèdes pour les autres, et s'en servent rarement eux-mêmes.
Philippe-Auguste de Sainte-Foy ; Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)
Quand deux amoureux sont occupés par des idées auxquelles ils sont étrangers l'un et l'autre. Lorsqu'on en est là, le mal est bien près d'être sans remède.
Maxime Du Camp ; Les forces perdues (1867)
Il n'y a que la mort qui soit un mal sans remède. Quand on est jeune, il ne faut jamais désespérer !
Maxime Du Camp ; Les forces perdues (1867)
Quand la tristesse ne se guérit pas par le temps, il n'en faut point chercher le remède ici-bas.
Sénèque ; Les fragments - Ier siècle.
Le seul remède contre l'amour, c'est de ne plus aimer.
Paul Bourget ; La physiologie de l'amour moderne (1889)
Il n'y a point de remède qui soulage celui que le destin a frappé.
Félix Lope De Vega ; Le moulin (1604)
Un bon médecin est celui qui a des remèdes spécifiques, ou s'il en manque, qui permet à ceux qui les ont, de guérir ses malades.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères ou les Mœurs de ce siècle (1688)
Remède sûr contre l'ennui : avoir un ennui.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Quand Dieu donne la blessure, il place auprès d'elle le remède.
Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.
La patience adoucit les maux sans remède.
Horace ; Odes - env. 22 av. J.-C.
De même qu'une eau pure guérit la soif, ainsi la plupart de nos souffrances ont leur remède tout près d'elles.
Bernardo Dovizi da Bibbiena ; La Calandria (1513)
L'union est le remède de tous les maux chez les mortels.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.
Les lettres offrent le remède le plus efficace contre les maladies de l'esprit.
Philémon ; L'exilé - IVe s. av. J.-C.
Dans toutes les infortunes le remède le plus sûr ce sont les amis.
Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.
Un travail utile et pénible est le seul remède contre les grandes douleurs.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les anciens cherchaient un remède à leurs infortunes dans la philosophie ou dans le christianisme. Les modernes, au contraire, lorsque règne la terreur, se plongent dans les voluptés, semblables au buffle qui se roule dans la vase pour se guérir de ses blessures.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Il n'y a qu'une femme qui puisse guérir les blessures qu'une femme a faites à un homme, d'où il suit que le remède est souvent pire que le mal.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Le remède de la jeunesse est de se craindre soi-même et de croire les gens sages.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Achille et Chiron (1712)
En toutes circonstances, il n'y a pas de mal qui n'ait son remède.
Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)
Beaucoup de remèdes, peu de guérisons.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'impossibilité du remède doit nous mettre au-dessus du mal.
Mademoiselle de Sommery ; Les réflexions et pensées (1794)
Il est des gens qui ont des remèdes tout prêts pour guérir les blessures du cœur, comme ils ont des onguents pour guérir les écorchures des arbres. Ce font les mêmes qui recollent les estampes avec de la mie de pain et remplacent les vitres avec du papier.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)