Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur blessures.

Les 82 pensées et citations sur blessure. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur blessure des quatre coins du monde :

Le temps est le seul baume qui calme un peu les blessures de la vanité.
Jean Dutourd - Œuvre : La grenade et le suppositoire (2008)

Beaucoup de blessures reçues font de vous un héros aux yeux du monde, un invalide aux vôtres.
Élisabeth de Wied - Œuvre : Les pensées d'une reine (1882)

Un homme ne doit pleurer que devant sa mère, excepté les larmes désintéressées. Les chagrins qui nous viennent de la destinée et d'autrui peuvent s'avouer et rencontrent de la sympathie ; mais ceux qui nous viennent de nous-mêmes (quoique les plus incurables et les plus amers) n'inspirent aucun respect et doivent être tus. De ce genre sont toutes les blessures de l'amour-propre, tous les froissements de la dignité, tous les regrets sans nom.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 20 mars 1872.

Un premier amour, tranché par la faux impitoyable de la mort, fait au cœur une blessure dont la cicatrice est ineffaçable.
Louis Jean Alfred Bonamici - Œuvre : (1878-1966)

Le soldat affronte la mort pour un laurier imaginaire, dans la carrière chevaleresque de la gloire ; mais il tend la main à son ennemi vaincu et arrose sa blessure d'une larme.
George Gordon Byron - Œuvre : La larme, le 26 octobre 1806.

L'amitié sait les mots qui pansent les blessures d'amour.
Marcel Achard - Œuvre : Malborough s'en va-t-en guerre (1924)

La douleur est une blessure qui saigne lorsque la touche toute autre main que celle de l'amour et, même alors, peut se remettre à saigner, bien que ce ne soit pas de souffrance.
Oscar Wilde - Œuvre : Les aphorismes et pensées (1854-1900)

Les blessures de la calomnie ne sont dangereuses que sous le despotisme.
Maximilien de Robespierre - Œuvre : Les pensées et maximes (1796)

Un coup d'épingle est une nouvelle blessure s'il touche à une ancienne blessure.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

Les blessures faites par les indifférents ne laissent pas de cicatrice.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

L'amour-propre du prochain ne nous pardonne guère une blessure.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 11 janvier 1866.

Songe que les blessures que tu portes à l'amour-propre de tes frères ne se cicatrisent jamais et que sans cesse elles distillent un poison terrible dans lequel il trempe les traits qu'il te lance à son tour.
Félix Bogaerts - Œuvre : Les maximes, pensées et réflexions (1837)

Quand au sein du triomphe elle frappe un vainqueur, la blessure n'est rien : Il rit de la douleur.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Un crève-cœur permanent empoisonne la vie en s'envenimant lui-même de tous les autres petits ou grands chagrins, comme une blessure grave augmente de gravité à chaque lésion accessoire de l'organisme.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 11 mars 1853.

Quand l'homme à peine guéri de la première blessure de son cœur commence à rendre à ce monde mépris contre déceptions ; des profondeurs de la tristesse où son âme est plongée, il se ressouvient de ses joies fugitives, de ses divinités en poudre et de leurs autels renversés. À ces ruines immondes il jette encore un amer sourire, et les contemplant avec des yeux dont les larmes et les voiles sont tombés, il ne peut s'empêcher de prendre en pitié la passion origine de ses douleurs, de la trouver infime et misérable.
Francis Wey - Œuvre : Les enfants du marquis de Ganges (1838)

Une belle âme inspire une absolue confiance, on se sent en parfaite sûreté auprès d'elle ; miséricordieuse autant que discrète, elle touche aux blessures sans les faire crier, elle rend l'espérance aux affligés.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Olivier Maugant (1885)

Quand on a cassé une vitre, on la paie ; et quand on a offensé un honnête homme, on met un peu d'onguent sur sa blessure.
Victor Cherbuliez - Œuvre : La ferme du Choquard (1883)

Ce sont les voix les plus caressantes qui font les blessures les plus profondes.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Une gageure (1890)

Les millions ne sont pas des emplâtres sur les blessures de la vie, ils n'ont jamais guéri d'un rhume.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Les miséricordieux touchent aux blessures sans les faire crier.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées choisies extraites de ses œuvres (1889)

Les blessures de l'amour le plus souvent ne sont qu'égratignures à fleur de peau.
Louise Ackermann - Œuvre : Sakountala (1863)

La pensée ravive les blessures qu'elle voudrait guérir.
Robert Mauzi - Œuvre : L'idée de bonheur dans la littérature française (1960)

Les incurables blessures de la malédiction d'un père frappent tous tes sens !
William Shakespeare - Œuvre : Le Roi Lear, I, 5 (1606)

Je n'ai que la conscience pour constater que je ne suis pas ceux que j'admire, et une profonde unité pour bien concentrer la douleur. Donnez de l'amour et de l'orgueil à une ombre, ce sera moi. Si j'avais ouvert mon âme à tous les coups, je serais mort sans doute, mais j'ai le don de le refuser aux blessures et de le cicatriser par une sorte d'indolence ; je souffre de mes aventures quand j'y pense et je sais ne pas y penser.
Sully Prudhomme - Œuvre : Journal intime, le 7 février 1864.

Il est des phrases qui font un plaisir passager et des blessures de longue durée.
Honoré de Balzac - Œuvre : Autre étude de femme (1839-1842)

La blessure faite par la parole ne se cicatrise jamais.
Gustave Le Bon - Œuvre : Les bases scientifiques d'une philosophie de l'histoire (1931)

On ne saurait trop prendre en pitié les blessures de l'amour-propre lorsque celui qui les éprouve a de la justesse dans l'esprit et de la justice dans le cœur.
Henri Boucher - Œuvre : Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Le plus grand bien que l'homme puisse faire à l'homme, c'est de sonder doucement les blessures de son amour-propre et de son cœur.
Henri Boucher - Œuvre : Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Qu'est-ce que la plainte ? C'est le fer qu'on retourne dans la blessure.
Félix Bogaerts - Œuvre : Les maximes, pensées et réflexions (1837)

Toute vérité commence par une piqûre ou par une blessure.
Jean Dutourd - Œuvre : Pluche ou l'amour de l'art (1967)

Un coup d'épingle est une blessure, s'il touche à une ancienne blessure.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

Une visite de condoléances est cruelle. La famille en deuil, lasse de pleurer, se reprenait à vivre. Rappelée au devoir de la douleur, il lui faut rouvrir sa blessure pour se montrer aussi triste que le visiteur est ému.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

Un médecin, avec sa science profonde, guérit bien des esprits malheureux, sauve bien des âmes entraînées, panse enfin beaucoup de ces blessures qui ne saignent pas au dehors, qui n'ont de trace que dans un pli du front, et qui rongent le cœur de ceux qui les ont reçues.
Alexandre Dumas, fils - Œuvre : Le docteur Servans (1849)

Une blessure au cœur altère moins la bonne humeur qu'une blessure à l'amour-propre.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

La blessure faite par un ami, on la pardonne, on ne l'oublie pas ; la blessure faite par un indifférent, on ne la pardonne pas, mais on l'oublie.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

Quand Dieu donne la blessure, il place auprès d'elle le remède.
Fernando de Rojas - Œuvre : La Célestine - XVIe siècle.

Quand une blessure de l'âme se ferme, chercher à la rouvrir, c'est vouloir qu'elle saigne encore, et en ramener les angoisses.
Louis-Auguste Martin - Œuvre : L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Auprès des âmes souffrantes et malades, les femmes ont un rôle sublime à jouer : celui de la sœur de charité qui panse les blessures.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

Les maux que cause la langue médisante, ou sont irréparables, ou ne sont presque jamais réparés. Un coup de langue est bien prompt, mais souvent les blessures en sont mortelles.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Il est des blessures immortelles, celles du cœur, on n'en peut ni guérir, ni mourir.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Le dictionnaire des proverbes :

De quel pays provient le proverbe Le temps guérit toutes les blessures ?

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :