Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur charmant

Ce dictionnaire contient 49 pensées et citations charmant :

La jeunesse sourit sans raisons, c'est le plus charmant de ses privilèges.
Oscar Wilde ; Le portrait de Dorian Gray (1891)
Une femme très moderne trouve un nouveau scandale aussi charmant qu'un nouveau chapeau et aère les deux au parc tous les après-midi.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Il est absurde de diviser les gens en bons et en mauvais. Les gens sont ou bien charmants ou bien ennuyeux.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Il y a des êtres charmants auxquels on s'habitue et sans lesquels la vie devient pénible, comme la respiration dans une chambre sans air.
Rémy de Gourmont ; Les promenades philosophiques (1905)
Une femme est un être charmant parce qu'il est tremblant, fort éperdu, Très frêle, et qui doit être en tout temps défendu contre tout ce qui peut d'une ride être cause, contre un frisson d'aurore et contre un pli de rose.
Victor Hugo ; Les deux trouvailles de Gallus (1882)
Beauté, don charmant du ciel, oui, c'est à juste titre que nous sommes à genoux devant toi ; en toi nous adorons, non pas seulement une perfection matérielle, mais l'expression ravissante d'une perfection morale. Sans cet heureux accord, la beauté n'est plus la beauté, c'est la rose par son parfum et sans ses couleurs.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
L'amour a son morceau de pain, mais il a aussi cet art d'aimer que nous appelons la coquetterie, mot charmant qui n'existe qu'en France, où cette science est née.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
L'amour est un charmant visiteur que les amants accueillent tous les jours avec plaisir : mais, pour la plupart des époux, ce n'est plus, hélas ! qu'un pauvre mendiant à qui on fait l'aumône toutes les fois que la lune change.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Le mariage est l'union de deux âmes, le compagnonnage charmant de deux pensées.
Tristan Bernard ; Pylade (1909)
Le jeune homme, de nos jours, parfaitement poli est un phénomène charmant !
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)
Rien de plus charmant qu'une mère jeune et belle tenant un enfant dans ses bras.
Ivan Tourgueniev ; Pères et enfants (1862)
La femme, c'est tout ce qu'il y a de plus charmant sur la terre !
Félix Lope De Vega ; Le chien du jardinier (1613)
Nous lirons dans le même lit, au livre de ton corps lui-même, nous lirons le charmant poème des grâces de ton corps joli.
Guillaume Apollinaire ; Ombre à mon amour, Rêverie sur ta venue (1955)
En fait de plaisirs, il n'y a de charmant que ce qui ne dure pas trop.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Quand une femme, quand un objet d'art sont charmants, n'est-ce point assez ?
Pierre-Jules Stahl ; Bijoux parlants (1857)
Entre relations, il est doux de s'entendre, il est intéressant de se comprendre, il est charmant de se deviner.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Tâchons dans la conversation d'aider les autres à loger la flèche dans la cible, ils nous trouveront charmants.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il est nécessaire d'être bon, digne d'être juste, avantageux d'être sobre, charmant d'être braque de temps en temps.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Oui, il y a vraiment de charmants amis ! ceux qui attendent d'être rentrés chez eux pour tourner votre réception sur le gril de leur critique.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Une femme, c'est un être charmant qu'il faut adorer.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
Le plus charmant de l'amour, c'est l'humilité dont il vous remplit.
Jean Dutourd ; Les pensées et réflexions (1990)
L'homme le plus spirituel ne sera jamais un causeur charmant, s'il n'entre pas dans les délicatesses de la langue aérienne que parlent les femmes.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Tous les jeunes gens charmants sont des maris charmants.
Oscar Wilde ; Le crime de Lord Arthur Savile (1887)
L'homme charmant répand les fleurs au dehors, et réserve les épines pour le dedans.
Citation turque ; Les proverbes et dictons turcs (1882)
Un charmant visage est le moindre aliment de mes feux.
Properce ; Livre I, élégie 4 (vers 25 av. J.-C.)
Le Sourire est un dieu charmant, fait de lumière, limpide comme un vol subtil de libellules qui rase l'eau dormante et bleue des étangs clairs. Frère d'Eros, il a des ailes minuscules, et les flèches d'argent qui peuplent son carquois ont pour pointe un désir et pour barbe un scrupule.
Rémy de Gourmont ; Les lettres à Sixtine (1921)
Les jeunes filles, ces anges charmants que nous aimons tous, ont en elles quelque chose qui les inquiète et les tourmente, c'est le désir impatient et fougueux de n'être au plus tôt que des anges déchus.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Les renouvellements d'amour sont charmants. On se croit rajeuni de tout le temps de la séparation : On ne peut pas croire qu'il y en ait eu. Et surtout, quand on attrape son successeur, cela est encore vingt fois plus agréable ; car il l'est bien plus de tromper un amant qu'un mari. C'est là que l'esprit des femmes se déploie.
Charles-Joseph de Ligne ; Mes écarts ou ma tête en liberté (1796)
En amour, s'il n'y a que les commencements qui soient charmants, alors je ne m'étonne pas qu'on trouve du plaisir à recommencer si souvent !
Charles-Joseph de Ligne ; Mes écarts ou ma tête en liberté (1796)
Quand l'œil aperçoit un être charmant, le cœur s'enflamme.
André Maurois ; Ariel ou la vie de Shelley (1923)
Le plus charmant objet de la nature, le plus capable d'émouvoir un cœur sensible et de le porter au bien, est, je l'avoue, une femme aimable et vertueuse, mais cet objet céleste, où se cache-t-il ?
Jean-Jacques Rousseau ; Les pensées d'un esprit droit (1826)
La baliverne est un terme outrageant dont se servent les cœurs froids, pour exprimer ces riens charmants qu'ils ont le malheur de ne pouvoir goûter, et qui sont d'un si grand prix pour deux âmes éprises du même feu.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
Il n'y a point de tableau plus charmant que celui de la famille
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)
Une jolie femme est un charmant joujou qui plaît à tout le monde ; mais quand elle n'est que jolie, les hommes d'esprit s'en amusent et les sots s'en amourachent.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
C'est dans les cœurs simples que sont les riens charmants qu'on cherche à feindre ailleurs.
François-Rodolphe Weiss ; Les principes philosophiques et moraux (1785)
La présence réelle bien souvent gâte tout, il est des hommes si charmants de loin !
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Ma fille a deux visages, celui que lui font ses sourcils et qui ne vaut rien du tout, et celui que lui fait son sourire, visage charmant dont les attraits irrésistibles font trotter bien des imaginations.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Il est charmant d'être son maître, et de n'obéir à quoi que ce soit, de savourer sa liberté.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 15 juillet 1877.
La femme est un être charmant, mélange heureux de sensibilité, de sagesse et de légèreté.
Joseph Droz ; L'essai sur l'art d'être heureux (1806)
Bien des hommes sont charmants, il ne leur manque que la parole.
Sophie Arnould ; Les pensées, maximes et anecdotes (1740-1802)
Il est charmant d'être apprécié, mais ce qui vaut mieux que tout, c'est d'être capable de supporter la vérité.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 mars 1880.
Quelle belle chose qu'un amour sain et pur ! que c'est charmant et bon !
Anatole France ; Le génie latin (1913)
L'amour aime les yeux fâchés de la pudeur, et rien n'est plus charmant qu'un paradis boudeur.
Victor Hugo ; Toute la lyre, Promenade, le 12 juillet 1834.
La vertu d'une épouse est l'empire charmant, le plus doux, le dernier qui reste au sentiment.
Fabre d'Églantine ; Le Philinte de Molière (1790)
Qu'il bruit avec un murmure charmant le premier oui qui sort des lèvres bien-aimées !
Paul Verlaine ; Poèmes saturniens, Nevermore (1866)
Je ne connais rien de plus ennuyeux que d'être aimé. Aimer est charmant, mais Dieu que c'est rare !
Jean Anouilh ; Ornifle (1955)
Le féminisme, c'est de ne pas compter sur le Prince Charmant.
Jules Renard ; Le journal du 24 octobre 1904.
Votre âme est un paysage choisi que vont charmant masques et bergamasques jouant du luth et dansant et quasi tristes sous leurs déguisements fantasques.
Paul Verlaine ; Clair de lune, Fêtes galantes (1869)
N'oublie pas que tu es l'homme le meilleur et le plus charmant au monde. Tu es bon et mon cœur déborde de gratitude pour toi.
Louise de Vilmorin ; Correspondance à trois.

Thèmes de rubriques en rapport :