Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur bonté.

1 — Notre citation favorite sur bonté :

La citation favorite Il est bon d'être charitable, et la bonté nous est donnée pour faire des heureux, disait Victor Cherbuliez. Une romancière et femme de lettres française, Félicité de Genlis, a écrit : Il y a toujours de la magnanimité dans la véritable bonté ; car la bonté sacrifie sans cesse ses propres intérêts, et, généreuse par sentiment, elle est toujours prête à pardonner.
Thèmes en rapport : #charitable #bonté #heureux #intérêts #généreuse #sentiment

2 — Les 127 citations et pensées sur le thème : Bonté.

La bonté parfaite est la seule qualité humaine digne d'être adorée.

Victor Cherbuliez - Une gageure (1890)

La bonté consiste à ne pas se réjouir des malheurs d'autrui qui ne nous profitent pas.

Philippe Bouvard - Le journal de Bouvard (1997-2000)

Sans la bonté pas de vérité. L'observation par les yeux seuls est incomplète.

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

Souvent on appelle bonté ce qui n'est qu'un manque de présence d'esprit.

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

Qui oserait répondre d'être toujours et en toutes circonstances, chaste, probe, courageux, sincère, etc. ? Toutes les vertus peuvent avoir leur moment de défaillance ; il n'en est qu'une seule qui ne soit jamais en défaut, c'est la bonté : Voilà pourquoi elle prime toutes les autres.

Benoît Champy - Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

La bonté perd un de ses plus grands charmes par la banalité.

Benoît Champy - Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

La bonté est une force morale supérieure et instinctive.

Fernand Durand-Désormeaux - Les réflexions et pensées (1884)

Il est certain que se sentir porté, conduit, protégé, éprouvé par une bonté paternelle est un sentiment précieux pour notre cœur, et tant qu'on peut conserver cette foi, il faut profiter de ce privilège.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 12 janvier 1877.

La bonté est la meilleure source de clairvoyance spirituelle.

Miguel de Unamuno - Le sentiment tragique de la vie (1913)

La bonté, cette divine aumône, a mille formes pour s'offrir. Ici elle se donne avec un temps gracieusement sacrifié ; là, avec un intérêt prêtant une oreille attentive à de longs récits ; ailleurs, avec une sympathie toujours prête à tout, avec une compassion toujours émue : partout avec une indulgence infinie. Elle est la charité que le plus riche peut recevoir, que le plus pauvre peut faire.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Partout où je rencontre la douceur ou la bonté, je me repose avec plaisir ; mais là où je ne trouve ni l'une ni l'autre, je ne puis m'empêcher de passer mon chemin.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La bonté n'a pas de mesure, elle n'a pas de limite. Il n'y a pas à la modérer. Ce ne sera jamais trop. La bonté peut suivre toutes ses inspirations sans les interroger.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La bonté fait pour l'amour du bien ce que la charité fait pour l'amour de Dieu.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La charité et la bonté sont presque la même vertu ; mais la seconde appartient à la terre et pourrait, pour ainsi dire, exister sans Dieu. La première puise sa source en lui et fait partie des choses célestes.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Il est des bontés que nous ne goûtons pas ; apprécions-les tout de même.

Anne Barratin - De toutes les paroisses (1913)

Par loyauté on voudrait, par bonté on ne peut pas dire : Je ne vous aime plus.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

La bonté de la jeunesse est de l'élan ; celle de la vieillesse est de l'indulgence.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

La gaieté est presque de la bonté puisque distraire et faire sourire sont de petits bienfaits.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

La véritable bonté ne s'exerce qu'à propos des indifférents : car c'est l'affection qui nous entraîne à faire du bien à nos amis, et le respect de nous-mêmes qui nous conduit à en souhaiter à nos ennemis.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

La beauté, c'est la bonté ; c'est la mer sur laquelle nous flottons.

Virginia Woolf - Entre les actes (1941)

La bonté du cheval se connaît à la guerre, et la fidélité de l'ami dans la mauvaise fortune.

Plutarque - Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

La bonté d'autrui me fait autant de plaisir que la mienne.

Joseph Joubert - Les pensées et maximes (1866)

Ôtez la justice à la bonté, vous en faites une passion.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Avoir l'âme perverse et feindre la bonté, c'est le dernier degré de la perversité.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

La bonté supérieure ne consiste pas à penser du bien des gens, mais à en dire.

Albert Guinon - Le Figaro, le 6 juin 1908.

La parfaite bonté, jointe à la supériorité du caractère et de l'esprit, inspire des attachements passionnés, d'amoureuses tendresses.

Victor Cherbuliez - Les hommes et les choses du temps présent (1883)

Il est bon d'être charitable, et la bonté nous est donnée pour faire des heureux.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Ne cessons jamais d'avoir de la bonté, de l'amour, de l'indulgence les uns pour les autres.

Johann David Wyss - Le Robinson suisse (1812)

Par-dessus toute chose soyez bon ; la bonté est ce qui ressemble le plus à Dieu, et ce qui désarme le plus les hommes. Vous en avez des traces dans l'âme, mais ce sont des sillons que l'on ne creuse jamais assez. Vos lèvres et vos yeux ne sont pas encore aussi bienveillants qu'ils pourraient l'être, et aucun art ne peut leur donner ce caractère que la culture intérieure de la bonté. Une pensée aimable et douce à l'égard des autres finit par s'empreindre dans la physionomie, et par lui donner un cachet qui attire tous les cœurs.

Henri Lacordaire - Les pensées et réflexions choisies (1897)

Je n'ai jamais détesté personne. Mon cœur est plein d'amour, mon cœur est plein de bonté.

Virginia Woolf - Les années (1937)

Je n'aime pas la bonté des autres, elle est une borne à mon égoïsme.

Henri de Régnier - L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)

Ceux qui n'ont de bonté que lorsque leur imagination vivement frappé l'excite en eux, ressemblent à ces métaux que le feu peut bien amollir un instant, mais qui reprennent bientôt toute leur dureté.

Jean-Jacques de Lingrée - Les réflexions, pensées et maximes (1814)

La bonté vient de l'âme, et la méchanceté du cœur.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

C'est la méchanceté des uns qui met la bonté des autres en évidence.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

J'ai l'humeur égale et la bonté égale, mais les élans du cœur et de la verve inégaux. Du reste, qui me dit que cette irrégularité soit chose individuelle ; ne serait-ce pas une loi de mon sexe ?

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 14 septembre 1868.

La bonté est la plus noble faculté de l'âme humaine et la plus grande des vertus.

Francis Bacon - Les essais (1625)

La bonté est une réserve de bonheur, puisqu'elle fait jouir du bonheur des autres quand on a perdu le sien.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

Surmonte le mal par le bien, et la malignité par la bonté.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Rien n'est aimable comme la bonté unie au mérite ; et, à voir le monde, je commence à croire que le vrai mérite mène tout seul à la vraie bonté. Là où il ne se rencontre pas, la vanité étouffe bientôt les bons mouvements, la bienveillance s'efface derrière les petitesses, la raillerie remplace l'esprit, et l'envie de se distinguer se tourne en une fatuité nulle, hautaine et jalouse.

Rodolphe Töpffer - Le presbytère (1839)

La bonté est comme une amitié d'un moment qui s'éteint et oublie quand celui qui en était l'objet s'est éloigné de notre regard.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

La bonté est l'obole de l'indifférent qui passe ; l'affection, le don de l'ami qui demeure.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

L'affection nous fait jouir du bonheur de l'être aimé ; la bonté, du bonheur même de l'indifférent.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

Faire acte de bonté, c'est se donner une joie.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

Il y a toujours de la magnanimité dans la véritable bonté ; car la bonté sacrifie sans cesse ses propres intérêts, et, généreuse par sentiment, elle est toujours prête à pardonner.

Félicité de Genlis - Le dictionnaire critique et raisonné (1818)

Il ne peut y avoir de place pour la tristesse dans un cœur qui se fie en la bonté divine.

Hrotsvita de Gandersheim - Gallicanus (Xe s. ap. J.-C.)

Le fer d'autrui me rend d'acier, et sa bonté me fait de cire.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 10 juin 1854.

L'indulgence vaut mieux que la pitié, et la bonté vaut mieux que l'indulgence.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

La bonté existe en nous comme le principe de la vie, sans être l'effet de notre propre volonté ; elle semble un don du ciel comme toutes les facultés, elle agit sans se connaître, et ce n'est que par la comparaison qu'elle apprend sa propre valeur.

Germaine de Staël - L'influence des passions (1796)

La vraie bonté n'attend pas même un retour de reconnaissance ; il lui suffit de la joie inexprimable de voir ses bienfaits fructifier en bonheur pour autrui.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

La bonté embellit jusqu'à des traits vulgaires ; la bonté est déjà presque une beauté ; son influence répand sur tous les traits, sur toute la personne un charme touchant qui parle au cœur. La bouche sourit plus gracieuse, l'œil rayonne plus doux, la physionomie a plus de sérénité, les mouvements plus d'harmonie.

Saint-Albin Berville - Fragments oratoires et littéraires (1845)

Le cœur de l'homme ne saurait battre d'une véritable bonté lorsqu'il est préoccupé des soins du pouvoir, du luxe, ou de grandes spéculations. C'est pourquoi la bienfaisance s'exerce mieux de pauvre à pauvre, de même que les consolations s'échangent plus sympathiquement entre ceux qui souffrent, car selon une maxime ancienne et toujours vraie : L'expérience du malheur nous apprend à compatir aux malheureux.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

La bonté est un sentiment qui nous intéresse à nos semblables comme à nous-mêmes, qui ouvre nos oreilles à leurs plaintes et nos mains à leurs misères, sans nous faire désirer d'autre récompense que la satisfaction douce qui nous reviendra de les voir heureux par nos œuvres, ou consolés par nos paroles.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

C'est parce que l'or est rare que l'on a inventé la dorure, qui, sans en avoir la solidité, en a tout le brillant. Ainsi, pour remplacer la bonté qui nous manque, nous avons imaginé la politesse, qui en a toutes les apparences ; et au défaut de vertu, nous avons l'honneur, qui en a l'éclat.

Pierre-Marc-Gaston de Levis - Les maximes et réflexions (1808)

La bonté du cœur influe toujours sur celle de l'esprit.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La bonté ingénieuse, surtout si une fois elle a été unie à la beauté souveraine, et n'a composé avec elle qu'un même parfum, est une grâce qui devient enchanteresse à son tour et qui ne périt pas.

Charles-Augustin Sainte-Beuve - Nouveaux portraits et critiques littéraires (1836)

La politesse est une bonté assaisonnée, c'est la bonne grâce ajoutée au bon cœur.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Le monde abuse de la bonté et de la douceur, s'il ne rencontre pas l'acier du regard et n'aperçoit pas la rangée des dents.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 19 novembre 1873.

La bonté est le caractère marqué d'un cœur honnête et facile : c'est une des vertus qui fait le plus d'honneur à l'homme, quand elle le porte à supporter les défauts de ses semblables, ou qu'elle le rend sensible à leurs malheurs ; mais elle dégénère en un vice très dangereux, quand elle lui fait adopter indifféremment leurs goûts et leurs caprices.

David Augustin de Brueys - Les amusements de la raison (1721)

On ne manque jamais d'abuser de la trop grande bonté des autres.

Tite-Live - Les maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.

Feindre de la bonté, quand on est méchant, c'est mettre le comble à la méchanceté.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Les citations suivantes »

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quel pays provient le proverbe La générosité et la bonté font l'homme ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations humanité » Miséricorde » Les citations pitié » Être bon » Être bonne » Clémence » Bienveillance » Charitable »
Top