Les citations célèbres sur éprouver (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

L'amour immatériel est éternel, parce que l'être qui l'éprouve ne peut mourir.
Victor Hugo ; Les lettres à la fiancée (1820)
La tendresse fraternelle est l'un des sentiments les plus doux, les plus élevés qu'il nous soit donné d'éprouver.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)
Les imbéciles croient toujours éprouver des sensations exceptionnelles refusées aux autres hommes.
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
On éprouve dans les grandes calamités combien sont fortifiantes la confiance en Dieu, la résignation à sa volonté.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Celui qui n'éprouve aucun sentiment affectueux n'en inspire aucun.
Madame Necker ; Les maximes et pensées inédites (1794)
Le bonheur naît des sentiments que nous éprouvons pour les autres, du bien que nous essayons de leur faire.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Le mépris fait moins souffrir celui qui l'inspire que celui qui l'éprouve.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Nous éprouvons l'or dans le feu, nous discernons nos amis dans l'adversité.
Isocrate ; Les conseils à Démonicos - IVe s. av. J.-C.
La jalousie ne provient pas de l'amour qu'on éprouve, mais de celui auquel on prétend.
Anselme Bellegarrigue ; Les pensées inédites (1886)
L'amour, tel que je l'éprouve, ne peut être senti qu'une fois : on dit que dans le cours de la vie, on peut aimer passionnément deux personnes ; mais une passion violente, impétueuse, n'est pas toujours le véritable amour, ce n'est souvent qu'une folie coupable, dont l'ardeur insensée ne saurait s'allier avec une douce sensibilité.
Félicité de Genlis ; Arthur et Sophronie (1805)
La joie qu'un homme éprouve en faisant du bien s'accroît de l'estime et de l'amour des autres.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Il est triste de le dire, et plus triste encore de l'éprouver, mais, pour la plupart des hommes, il est plus pénible de se trouver entre leur intérêt et leur amour-propre qu'entre leur intérêt et leur conscience.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
On se trouve rarement dans le cas de rompre, si on prend pour règle, de ne choisir que des amis vertueux et gens de bien, et si on a soin de les éprouver avant que de nous lier avec eux. Ne donnez jamais votre amitié, qu'après vous être assuré qu'on en est digne, et ne vous empressez pas à mettre au nombre de vos amis ceux dont vous n'aurez pas connu auparavant, à des marques certaines, l'attachement sincère et la fidélité. Il faut les éprouver dans les commencements, c'est le faire trop tard que d'attendre qu'on soit devenu ami.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
On éprouve l'or par le feu, la femme par l'or, et l'homme par la femme.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les désagréments que nous éprouvons dans la société ne viennent que de ce que nous nous y trouvons chaque jour exposés à vivre avec des personnes qui n'ont ni les mêmes vertus ni les mêmes qualités de nous.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Quoique nous éprouvions dans le monde bien des choses qui devraient nous en dégoûter, il est peu de personnes qui le quittent : l'espérance est toujours à côté des maux qui nous y arrivent.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Il faut avoir une santé bien robuste pour ne pas éprouver à cinquante ans le besoin de devenir honnête homme.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
On éprouve les métaux précieux en les touchant ; le cœur de l'homme s'éprouve de même.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Ce qu'on éprouve lorsqu'on aime, on l'éprouve déjà un peu moins lorsqu'on est aimé.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
L'indifférence, c'est la mort ; la passion, c'est le désordre. La sympathie me met en société avec la passion des autres sans m'associer à ses désordres. J'éprouve ce qu'ils éprouvent, et le plaisir ou la peine que j'en ressens ne va jamais jusqu'à l'excès.
Victor Cherbuliez ; L'art et la nature (1892)
L'homme pervers éprouve plus de joie que l'homme vertueux d'une bonne action qu'on lui a arrachée.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
On éprouve les pierres précieuses par les miroirs ardents, les peuples par les conquérants.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
L'amour que l'on porte aux hommes, à mesure qu'il s'accroît, affaiblit de plus en plus le plaisir humoristique que l'on trouve à la folie d'autrui. La folie d'un ami de cœur ne nous fait éprouver qu'une douleur amère, pourquoi ne pas vouloir traiter tous les hommes comme des amis de cœur ?
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
On peut aimer beaucoup le sentiment que l'on inspire sans se soucier beaucoup de celui qui l'éprouve.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Le plus grand des plaisirs, pour les dévots de la liberté, est peut-être celui de ne plus éprouver le besoin fatal du plaisir.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Ne vous hâtez pas de deviner un ami, laissez-lui le plaisir de vous confier ce qu'il éprouve.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
II n'en pas de plus grande métamorphose que celle qu'on éprouve en passant de l'indifférence à l'amour.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
Qui veut ne pas éprouver de mécompte en amitié doit d'abord faire la part du déficit.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
L'attachement qu'on éprouve pour une femme peut se mesurer à l'indifférence qu'on éprouve pour les autres.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Le mariage n'empêche pas les sentiments qu'on éprouve à l'égard d'autres que son conjoint.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
Eprouver de l'envie ou de la jalousie envers quelqu'un, c'est reconnaître son mérite.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
On ne peut jamais avoir de notion juste de ce qu'on n'a point éprouvé.
Voltaire ; Lettre à Marie du Deffand, le 1er novembre 1773.
Le sage n'éprouve aucun regret à voir finir les plaisirs que donne le monde ; il n'en éprouve non plus aucun à ne point voir se réaliser ceux que le monde lui avait promis.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
Jeter constamment ses regards sur le passé, c'est éprouver le mal une seconde fois. On évite quelquefois ce que l'on a redouté, mais ce que l'on regrette aujourd'hui, on peut encore le regretter demain.
Samuel Johnson ; Le paresseux (1760)
Les sentiments que l'on éprouve ne peuvent longtemps se déguiser.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le feu éprouve l'or ; le temps éprouve l'amitié.
Ménandre ; Les maximes et pensées morales - IVe s. av. J.-C.
Le mortel le plus parfait est celui qui sait le mieux supporter l'injustice qu'il éprouve.
Ménandre ; Du laboureur - IVe s. av. J.-C.
Si dur que soit l'état dont notre cœur soupire, et quel que soit le mal qui nous vienne éprouver, supportons ; tout malheur qu'on change devient pire, la peine qu'on maudit peut encore s'aggraver.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 août 1878.
Les gens qui se croient instruits éprouvent toujours le besoin de faire chier le monde.
Boris Vian ; Les fourmis (1949)
La misère est le creuset où Dieu se plaît à éprouver nos forces.
Honoré de Balzac ; Les ressources de Quinola, IV, 10 (1842)
Les sentiments que nous feignons, nous finissons par les éprouver.
Benjamin Constant ; Adolphe, VI (1816)
L'homme veut que chaque femme éprouve pour lui seul les sentiments qu'il éprouve pour toutes.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 104 (1861)
Beaucoup d'affections ne sont qu'un égoïsme déguisé ; on éprouve un attrait, on s'y abandonne.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Tous les sentiments ont cela de particulier que l'on croit les éprouver seul ; c'est ainsi que le jeune homme regarde l'amour qu'il ressent comme un météore qui ne brille que pour lui. Mais l'on rencontre en tous lieux de belles âmes qui se reposent dans le sein de la nature, qui respectent les rêves de l'amour, même lorsqu'elles sont réveillées des leurs ; qui, environnées d'hommes grossiers devant lesquels elles doivent cacher leurs rêveries sur la seconde vie ou leurs larmes sur la première, répandent plus de bonheur autour d'elles qu'elles n'en reçoivent.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Dans la tempête, on éprouve le besoin de trouver un point d'appui fixe et solide : En est-il un meilleur que l'amour stable, que la fusion totale de deux êtres ?
André Maurois ; Les lettres à l'inconnue (1956)
On éprouve des remords que lorsqu'on est coupable.
Alfred de Musset ; Frédéric et Bernerette, III (1838)
N'éprouver que ses propres émotions, c'est une triste limitation.
André Gide ; Journal (1889-1939)
Pour un bien que les dieux dispensent aux mortels ils leur font éprouver deux maux.
Pindare ; Les odes pythiques - Ve s. av. J.-C.

Autres dictionnaires à consulter :