Les citations imagination

Ce dictionnaire contient 106 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot imagination. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur imagination issus des quatre coins du monde :

Il faut l'imagination des autres à ceux qui n'en ont pas. Ceux qui en ont en mettent partout.
Ximénès Doudan ; Les pensées, essais et maximes (1880)
Quand on a de l'imagination, on peut donner de la couleur à tout acte de la vie qui sort un peu de l'ordinaire, aux plus ordinaires aussi : ce sont ceux-là qui en ont le plus besoin.
Rémy de Gourmont ; Les lettres intimes à l'Amazone (1926)
L'imagination ! qu'elle nous enchante, nous rafraîchisse, nous parfume ; qu'elle rende la tâche plus facile, le jour plus clair, le matin plus serein, le soir plus doux, l'espérance plus brillante, la vie moins terne ! Que lui demander de plus ?
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Notre imagination nous tourmente souvent en nous forgeant des fantômes ; en revanche elle nous rend quelquefois le service de nous faire oublier les réalités, et nous lui en sommes fort obligés quand ces réalités sont déplaisantes.
Victor Cherbuliez ; La revanche de Joseph Noirel (1882)
Dans un temps où l'on met si aisément ses aliénés à l'hôpital, l'imagination est la seule folle que l'on aime à garder au logis.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les imaginations vivent aiment mieux de loin que de près.
Marie du Deffand ; Les maximes et pensées (1780)
L'imagination est capricieuse de sa nature ; elle a ses instants de verve qu'il ne faut pas négliger ; on doit saisir au passage ses faveurs que le temps emporte sur ses ailes.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
L'esprit est la fleur de l'imagination ; le jugement en est le fruit.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Le propre de l'imagination sympathique est de s'intéresser moins à l'être qu'au devenir ; elle se sent moins curieuse de la forme essentielle des choses que de leurs modalités, de leurs accidents, de leurs affections, de leurs souffrances. Pour qu'elle nous fasse vivre de la vie des choses, il faut que cette vie soit analogue à la nôtre, et c'est bien ainsi qu'elle la voit.
Victor Cherbuliez ; L'art et la nature (1892)
L'imagination est la plus aimable de nos facultés. Elle nous sert à donner à toutes choses des formes agréables. Elle est pleine de magie ; elle nous surprend, elle nous console, elle embellit notre existence, elle nous fait jouir à l'avance de ce qui n'existe que par elle, et si parfois elle nous égare, elle n'en est pas moins le bien le plus positif qu'il y ait en ce monde.
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852)
Derrière ses fantaisies, l'imagination peut entrevoir la raison, comme l'oiseau peut, du nuage, apercevoir la terre.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
L'imagination est comme la mer, elle a ses grandes et ses petites marées.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Imagination ! on m'avait toujours dit que tu existais en moi, et cependant je t'ai reniée longtemps, pardonne-le-moi. Au déclin de ma vie, je sens que tu as illuminé beaucoup d'heures tristes, adouci beaucoup d'amertumes ; que ton souffle a souvent aéré mon esprit, ta présence souvent trompé mon cœur. Je ne serai donc jamais de ceux qui te jettent aux gémonies, tout en plaignant ceux qui ne savent pas, sans en tomber, s'amuser à ton balcon.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
L'imagination n'est pas une menteuse de race : elle ment moins pour nous tromper que pour nous distraire ; à nous de savoir en user.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
On n'est jamais seul avec l'imagination, souvent même elle convie autour de vous trop nombreuse compagnie.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
L'imagination ? Appelle-la, elle fuit ; fuis-la, elle vient ; tiens-la, elle s’échappe ; ne lui parle pas, elle interroge : Crois-moi, aie toujours son couvert à ta table, sans la solliciter jamais.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
L'imagination, c'est elle qui a inventé tous les petits bonheurs, elle a l'art de faire quelque chose avec rien.
Victor Cherbuliez ; L'art et la nature (1892)
Le jaloux est un enfant qui s'effraie des monstres créés dans les ténèbres par son imagination.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Les imaginations ardentes sont promptes à s'enflammer, et plus promptes à se détromper.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
L'imagination commence où la raison finit, et qu'on ne saurait dépasser le sens commun sans en sortir. La raison suffit à l'homme qui se contente, mais non pas à l'homme qui veut se satisfaire.
Antonin Rondelet ; Les mémoires d'un Homme du monde (1861)
Chacun arrange les choses à sa façon ; dès qu'il s'agit de conjectures, l'imagination a beau jeu.
Victor Cherbuliez ; Les hommes et les choses du temps présent (1883
La pauvreté la plus pénible est celle qui nous réduit notre imagination.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Réchauffez votre cœur, attendrissez votre âme, enrichissez votre imagination à mesure que vous éclairez votre esprit, ou bientôt votre vie ne sera plus qu'un beau jour d'hiver, lumineux et glacial.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
L'imagination est une folle, il faut la guider, la tenir, s'en servir comme d'un instrument, mais non l'employer pour elle-même, en faisant d'elle le but de l'inspiration et de l'art d'écrire.
Antoine Albalat ; L'art d'écrire enseigné en vingt leçons (1899)
Folle du logis : Imagination délirante ou épouse dépressive.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)
Les hommes d'imagination sont sujets à se passionner contre leur propre intérêt ; vous les voyez aujourd'hui s'éprendre résolument de ce qui, hier encore, les désolait ; rêver des malheurs, c'est encore rêver, et ils ont pour tous leurs songes une tendresse paternelle.
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
Les hommes d'imagination sont souvent plus touchés des petites choses que des grandes.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
Le propre de l'imagination est de confondre et de faire confondre le clinquant avec l'or, le plaqué avec le massif, l'apparent avec le réel, le faux avec le vrai, les petits pâtés d'amidon avec les petits pâtés de viande.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 mai 1880.
Les désillusions ne sont faites que pour les gens sans imagination.
Gustave Flaubert ; Lettre à Louis Bouilhet, le 6 juillet 1855.
Dans la solitude une grande partie des jouissances du cœur viennent de l'imagination.
Johann Georg Zimmermann ; Les réflexions sur la solitude (1756)
L'enthousiasme est la vie de l'imagination, la trop grande exaltation est sa mort.
Johann Georg Zimmermann ; Les réflexions sur la solitude (1756)
Je souffre d'un mal non répertorié : mon imagination est tout le temps en avance sur le temps. Je ne suis jamais au présent. Comme le peintre qui, voyant un nageur, dessine un noyé, je suis le futur qui me ronge.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)
Quand l'imagination s'épuise, le souvenir est là pour la remplacer.
Henri de Régnier ; L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)
L'imagination, c'est la mémoire des perceptions. Il ne faut pas la confondre avec l'invention.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)
Dieu nous a donné l'instinct de l'autre vie et il ne nous en a pas donné l'imagination. Sans cela, la vie ne serait pas la vie, ce serait une intolérable attente.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)
La vie nue, dépouillée des riches couleurs que lui prête le prisme de l'imagination, ne vaut guère la peine qu'on la vive, et ressemble à un papillon dont les ailes, froissées par une main maladroite, ont perdu leur brillante poussière écailleuse.
Alphonse Karr ; Vendredi soir (1835)
L'imagination aime le vague, s'enveloppe de mystères, pour goûter à l'aise ces plaisirs qui laissent toujours quelque chose à désirer.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
J'aime assez que le cœur dicte, que l'imagination écrive et que l'esprit corrige.
Maurice Chapelan ; Lire et écrire (1960)
Si tu ouvres au mal la porte de ton imagination, il franchira celle de ton cœur.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
L'imagination est un capital d'un grand rapport, quand on sait le placer. Il donne aux gens d'esprit la plupart des jouissances que les imbéciles ne peuvent obtenir qu'à prix d'argent... et beaucoup moins vives.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)