Les citations insensé

Ce dictionnaire contient 46 citations et proverbes insensé :

Il en est chez moi de la poésie comme de l'amour. Mes pensées les plus hardies me viennent dans une espèce de demi-sommeil. Parfois je lis dans un livre aux lettres d'or des choses de l'autre monde ; plus d'une fois je me suis élancé hors du lit pour les saisir au vol, pour les fixer sur le papier. J'ai commis des écrits insensés la nuit après le premier sommeil, que j'ai détruits (non sans regret) le lendemain. Ma muse dort le jour et veille la nuit. Le jour, mon cœur est celui d'un homme, c'est-à-dire raisonnablement égoïste : dès la nuit, il change de sexe et palpite de sacrifice et de dévouement, comme celui d'une femme.
Alexandre Weill ; Ma jeunesse (1888)
Il y a une infinité de nains qui se croient grands, et une multitude d'insensés qui se disent sages.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Je ne suis quand même pas assez insensé pour être tout à fait assuré de mes certitudes.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)
L'insensé soupire après les richesses, le sage se contente de ce qu'il a.
la Perse ; Les sentences et pensées persanes (1793)
Mon Dieu, mais que c'est donc joli une femme jolie ! c'est insensé pour les yeux, quel régal !
Sacha Guitry ; Deburau (1918)
Les sages emploient leurs biens à faire pendant leur vie des libéralités à leurs amis, mais les avares sont si insensés qu'ils amassent des biens pour leurs ennemis.
la Perse ; Les contes, fables et sentences persanes (1788)
Ceux qui regardent la disette d'argent comme le pire des maux sont des insensés ; il y a un mal bien plus insupportable, c'est la pénurie des désirs.
Victor Cherbuliez ; Après fortune faite (1896)
Vous voulez acquérir l'immortalité par quelque action d'éclat ; malgré vous, insensés, vous êtes immortels !
Adam Mickiewicz ; Les maximes et sentences (1798-1855)
La voix de l'insensé est droite à ses yeux, mais celui qui est sage, écoute les conseils.
Salomon ; La Bible, XII, 15 - Xe s. av. J.-C.
Un homme insensé assis sur un trône, c'est un singe placé sur le faîte d'une maison.
Saint Bernard de Clairvaux ; La considération (1149-1152)
Un insensé peut rompre les nœuds les plus doux de la vie, mais rien ne le dispense de la droiture et de la bonne foi. La rupture n'éteint pas l'obligation de ne pas divulguer les secrets confiés.
Pigault-Lebrun ; La folie espagnole (1799)
À nager contre le courant, l'insensé se fait illusion sur le résultat.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
C'est un travail bien pénible que de rendre raisonnable un insensé, qui par un excès de stupidité, se croit plus sage que son maître.
la Perse ; Les contes, fables et sentences persanes (1788)
En vain l'homme calme et raisonnable, témoin du triste sort de l'insensé, entreprend de l'exhorter, de lui faire entendre des paroles de consolation ; il ne peut non plus introduire dans son cerveau détraqué une once de bon sens, que l'homme sain et robuste communiquer au pauvre moribond la moindre parcelle des forces qui surabondent en lui.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les souffrances du jeune Werther (1774)
Les hommes ne sont que les tristes jouets de leurs passions insensées.
Jean-Baptiste Massillon ; Mystères (1834)
Malheur à qui l'épargne, insensé qui le pleure ; le temps est ton navire et non pas ta demeure.
Alphonse de Lamartine ; Réflexion, Poésies diverses (1832)
L'amour de la vie est naturel à l'homme : le soin de la conserver est naturellement le premier de ses soins : cependant, il y a des gens assez insensés pour ne pas craindre de la perdre, en se livrant aux excès d'une colère aveugle, qui leur fait oublier ce qu'ils sont et ce qu'ils se doivent à eux-mêmes. Leur colère, ou, pour mieux dire, leur fureur, vient quelquefois d'une haine invétérée qu'ils n'ont pas eu soin d'étouffer comme il faut, et qui se réveille à la première occasion : quelquefois aussi elle leur vient pour avoir reçu quelque insulte réelle ou imaginaire, dont ils croient devoir se venger sur le champ, à quelque prix que ce soit.
la Chine ; Les sentences, adages et pensées chinoises (1782)
La franchise passe pour insensée tant chacun met de soins à cacher sa pensée.
François Ponsard ; Lucrèce (1843)
La langue du sage est derrière son cœur, et le cœur de l'insensé derrière sa langue.
l'Orient ; Les apologues et contes orientaux (1784)
L'homme est insensé de se fier à la femme ou à la fortune.
Shûdraka ; Le chariot d'enfant - VIIe s.
L'homme insensé est un clavecin sans cordes.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Si la jalousie annonce quelque force, c'est la force d'un amour insensé. Lorsqu'on aime en conservant la raison, nécessairement on estime ce qu'on aime, et l'estime doit exclure toute idée de perfidie.
Étienne Pivert de Senancour ; De l'amour (1806)
L'homme ne se ressemble jamais d'un moment à l'autre, sa course ressemble à celle d'un insensé.
Jean-Baptiste Massillon ; Les maximes et pensées (1742)
Un jobard prend pour argent comptant toutes les politesses.
Simone de Beauvoir ; La force des choses (1963)
La langue des sages orne la science ; la bouche des insensés se répand en folies.
Salomon ; La Bible, XV, 2 - Xe s. av. J.-C.
Le fils qui est sage est la joie de son père ; le fils insensé est la tristesse de sa mère.
Salomon ; La Bible, X, 1 - Xe s. av. J.-C.
La vengeance est insensée ; au malheur elle joint le crime, et ne soulage que les méchants.
Jean-François Marmontel ; Les Incas (1777)
Les hommes seront toujours plus insensés que méchants.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Tel serait sage dans une condition médiocre qui devient insensé quand il est le maître du monde.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Les réflexions et pensées (1720)
L'insensé se fait reconnaître à ces six caractères : il se fâche sans sujet ; il parle à propos de rien ; il se fie au premier venu ; il fait des échanges sans besoin ; il n'a de désir que pour ce qui n'est pas à lui, et ne sait point distinguer son ami de son ennemi.
l'Inde ; Les proverbes et maximes brahmanes (1788)
Un insensé court toujours à sa perte.
Adam Mickiewicz ; Les confédérés de Bar (1837)
Il est d'un insensé de craindre ce qu'on ne peut éviter.
Citation latine ; Les proverbes et sentences latines - Ier s. av. J.-C.
Heureux ceux qui vivent ignorés, loin du bruit des villes, des passions brûlantes et insensées !
Marie de Grandfort ; Ryno (1862)
Il n'y a que les insensés qui rejettent sur la vieillesse leurs défauts et leurs vices.
Cicéron ; De la vieillesse - env. 44 av. J.-C.
Le passé, si long fût-il, une fois passé ne saurait adoucir par consolation une vieillesse insensée.
Cicéron ; De la vieillesse, II - env. 44 av. J.-C.
L'amour est une ivresse, un désordre insensé.
François Ponsard ; L'honneur et l'argent (1853)
Deux sages en colère ne rompent pas même un cheveux ; tandis que deux insensés briseraient une chaîne de fer.
Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des roses - XIIIe siècle.
L'insensé apprend par son expérience.
Hésiode ; Les travaux et les jours - VIIIe s. av. J.-C.
Vous êtes insensé si quelque espoir vous leurre.
Victor Hugo ; Hernani, II, 2 (1830)
Que votre témérité insensée porte ses fruits, que votre destinée s'accomplisse !
George Sand ; Les sept cordes de la lyre (1840)
Malheur aux hommes insensés qui suivent leur propre esprit et ne voient rien au delà de lui.
Alphonse de Châteaubriant ; La réponse du Seigneur (1933)
Insensé celui qui, entraîné par son désir avide vers une beauté séduisante, s'en va, aveugle et sourd pour son bien, au-devant du trait de l'amour.
Michel-Ange ; Sonnet XVII, Les amants (1540)
Insensé est celui qui frappe parce qu'on l'a frappé ; méchant est l'homme qui ne sait point pardonner.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)
L'insensé change comme la lune, tandis que le sage demeure stable comme le soleil.
Saint Bernard de Clairvaux ; Sermon sur la parole d'Isaïe - XIIe s.
L'homme prudent fait tout avec conseil ; mais l'insensé fait voir sa folie.
Salomon ; La Bible, XII, 16 - Xe s. av. J.-C.
Le sage se demande à lui-même la cause de ses fautes, l'insensé le demande aux autres.
Confucius ; Les entretiens - VIe s. av. J.-C.

Autres dictionnaires à consulter :