Les citations célèbres sur les pédants (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

L'enfant qui est perroquet à cinq ans sera un pédant toute sa vie.
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852)
Il n'y a pas au monde d'animal plus sot ni plus orgueilleux qu'un pédant.
Mary Sarah Newton ; Essais divers, lettres et pensées (1852)
Fier de ta réussite, gonflé de ta science, pédant que tu es devenu, tu regardes les autres avec mépris. Tu ressembles à ce petit enfant qui, fièrement assis sur un monceau de neige, s'applaudit de son élévation : le soleil darde ses rayons, la neige se dissout, et le petit orgueilleux tombe dans la fange.
la Chine ; Les sentences et pensées morales chinoises (1832)
Les gens les plus méprisables, les pédants qui ont une trop grande opinion d'eux-mêmes.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Nul n'est plus méprisable que le pédant orgueilleux qui n'a jamais rien réussi.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Un pédant, enivré de sa vaine science, n'a souvent fait qu'un sot.
Nicolas Boileau ; Satire IV, À l'abbé Le Vayer (1664)
Rien de plus insupportable dans la conversation qu'un pédant rempli de vanité et de fierté.
Etienne François de Vernage ; Les maximes et réflexions (1690)
L'orgueil des pédants n'est point accoutumé à fléchir devant la vérité.
Sénèque ; Hippolyte - env. 60 ap. J.-C.
Avec la pauvreté on trouve l'honnêteté et la modération, avec les pédants on trouve l'orgueil et l'insolence.
Aristophane ; Plutus - Ve siècle av. J.-C.
Les pédants sont vains, fiers, et de peu de jugement.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Si un pédant te rend service, autorise-lui le droit de proclamer son bienfait, vous êtes quittes.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Les vaniteux et les pédants, trop occupés d'eux-mêmes, ne s'intéressent à nous que s'ils se peuvent comparer avantageusement.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Je hais les pédants et les cuistres, les hypocrites et les cafards.
Jules Sandeau ; Fernand (1844)
Une supériorité d'autrui paraît aux pédants une insulte et un affront pour eux-mêmes.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 mars 1878.
Le pédant a la tournure raide et gauche du coq d'Inde qui se croit un paon.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 janvier 1854.
Le savant qui fait parade de sa science s'habille en pédant, et se travestit en ridicule.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)
L'homme pédant veut toujours être applaudi, par les autres ou par lui-même.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Les cons, ils sont orgueilleux, étroits et pédants, ils ne doutent jamais de ce qu'ils peuvent ou de ce qu'ils ne peuvent pas.
Maxalexis ; La vie est une science (2007)
Le moi n'est pas seulement haïssable, il est criard.
Charles Dollfus ; La nature humaine (1868)
Ingrat, vaniteux, suffisant, c'est la crème des pédants ennuyeux et des sots érudits.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 avril 1878.
Si parler pour ne rien dire est le propre du sot, parler pour étaler sa science est celui du pédant.
Maxalexis ; Les faux amis (2009)
Le pédant est celui qui discrédite tout discours et n'accepte que sa seule vérité.
Maxalexis ; Les faux amis (2009)
Un pédant n'est bien souvent qu'un pauvre ignorant qui se prend pour un être intelligent.
Maxalexis ; Les faux amis (2009)
Femme orgueilleuse, est à la fois pédante et belliqueuse.
Maxalexis ; Je ne t'aime plus (2011)
Les pédants sont les harpies de la fable, ils corrompent tout ce qu'ils touchent.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Un ignorant modeste vaut mieux qu'un savant pédant.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Les médiocrités ont des travers pédants : ne peut sortir du sac que ce qu'il a dedans.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Bien des gens seraient plus estimés s'ils étaient moins pédants de leur réussite.
Stanislas Leszczynski ; Les maximes et pensées inédites (1766)
Un idiot vaut mieux que soixante pédants.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Les maximes et pensées (1852)
Il y a en ce monde des pédants de toutes robes, de toutes conditions, et de tous états.
Antoine Arnauld ; La logique ou L'art de penser (1683)
Il est des pédants que la nature a fait tels, et qui ne doivent rien à l'art.
Madame Necker ; Les maximes et pensées inédites (1794)
Chez certains hommes, savant et pédant sont synonymes.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, Des jugements (1688)
La femme est ce que l'on a trouvé de mieux pour remplacer l'homme quand on a la déveine de ne pas être pédéraste.
Boris Vian ; Traité de civisme (1951)
Les sots, les vaniteux, les fats, les niais, les gourmés, les cuistres, les grimauds, les pédants de tout pelage, de tout rang, et de toute forme, tout ce qui pose, perche, piaffe, se rengorge, se grime, se farde, se pavane, se cambre, s'écoute, s'impose, tout cela c'est le gibier du satirique.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 février 1868.
En dépit des pédants, sache qu'en cette vie le guide le plus sûr est la main d'une amie.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 juillet 1865.
Il ne faut point se laisser emporter par la haine des pédantes.
Anatole France ; Le jardin d'Épicure (1895)
Rien n'est odieux comme une femme pédante.
Anatole France ; Le jardin d'Épicure (1895)
La coquette et le pédant sont deux voisins ; leur adhérence est visible dans le fat.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)
Les pédants font parade de leur fausse science pour se faire admirer des sots.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)
Les pédants à rabats, tristes censeurs des plaisirs qu'ils n'ont pas.
Voltaire ; Le mondain (1736)
Craindre de passer pour un pédant, dans la profession de l'enseignement, c'est être un fat.
Joseph Joubert ; De l'éducation, LVII (1866)
La pédante est celle qui parle, et jamais ne dit rien.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)
L'amour de la gloire fait les pédants ; le mépris de la gloire fait les grands hommes.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Les pédants sont, en un sens, plus ignorants que les ignorants de profession.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Autres dictionnaires à consulter :