Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur souffrances.

Les 74 pensées et citations sur souffrance. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur souffrances des quatre coins du monde :

Les souffrances qui ont si profondément labouré ma vie, je les ai acceptées, parce qu'elles en rehaussaient la valeur, parce qu'elles sont la forme nécessaire des affections. J'ai compris qu'elles aussi étaient un don de Dieu, un moyen de relèvement qu'il mettait entre mes mains.
Mary Alsop King Waddington - Œuvre : Jeanne de Vaudreuil (1850)

Somme toute, une exquise délicatesse cause plus de souffrances que de jouissances.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Les souffrances morales et physiques nous attirent ou nous repoussent selon la manière dont elles sont supportées.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Il y a des hommes qui ne s'inquiètent pas des souffrances étalées dans leur famille et autour d'eux. Pour qu'un malheur les touche, il faut qu'il se produise à cinq cents lieues de l'endroit qu'ils habitent. Ces hommes sont les presbytes du sentiment. Ils ne voient pas les objets qui les touchent et ne peuvent découvrir que ceux qui sont éloignés.
Fernand Durand-Désormeaux - Œuvre : Les réflexions et pensées (1884)

Ceux qui n'ont pas d'enfant ignorent bien des plaisirs, mais ils évitent aussi bien des souffrances. Si votre fils veut manger de la vache enragée, laissez-le faire ! il deviendra quelque chose.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les deux frères (1841)

Les souffrances qui sont la conséquence, la peine de notre amour, nous deviennent chères comme lui.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Les souffrances morales ont Dieu et la résignation. Les souffrances physiques ont les médecins et les remèdes, bien moins adroits à panser, bien moins habiles à guérir.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

J'ai grand regret quand je vois des souffrances qui ne sont pas offertes à Dieu. Elles sont absolument perdues.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Tout ce qui se rapporte à l'amour, même les souffrances, est divin.
Jean Dutourd - Œuvre : Les œuvres romanesques (1979)

Vingt ou trente ans de souffrances, de contrariétés, de chagrins, de jalousie, d'humiliations laissent dans le cœur le souvenir d'un bonheur éblouissant.
Jean Dutourd - Œuvre : Contre les dégoûts de la vie (1986)

Les souffrances de l'amour, comme elles sont chères, pendant et après !
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

Toutes les souffrances se reposent sur des yeux de femme.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

Les souffrances du cœur ne doivent faire crier qu'élégamment.
Louis Dumur - Œuvre : Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Les esprits ordinaires ne peuvent pas apprécier les souffrances renaissantes de l'être qui, uni à un autre par le plus intime de tous les sentiments, est obligé de refouler sans cesse les plus chères expansions de sa pensée, et de faire rentrer dans le néant les images qu'une puissance magique le force à créer.
Honoré de Balzac - Œuvre : La maison du chat-qui-pelote (1830)

Quand on aime, on éprouve je ne sais quel désir d'apprendre les souffrances de ceux qu'on aime.
Euripide - Œuvre : Hélène - Ve s. av. J.-C.

En proie à des souffrances trop insupportables, un homme est excusable de mettre fin à une existence horrible.
Euripide - Œuvre : Hécube - Ve s. av. J.-C.

L'homme a en général plus d'aptitude à la peine qu'au plaisir : les grandes souffrances peuvent être très longues, les grandes jouissances sont pour l'ordinaire très courtes ; l'habitude les émousse, et leur excès même se change en douleur.
François-Rodolphe Weiss - Œuvre : Les principes philosophiques et moraux (1785)

Les larmes les plus brûlantes sont celles que l'on refoule et qui coulent au-dedans ; il en est de ces souffrances déguisées comme des plaies dont le sang ne s'épanche pas en dehors ; ce sont les plus mortelles et les plus incurables.
Edmond de Pressensé - Œuvre : Les études évangéliques (1867)

Lorsque les souffrances physiques et morales cheminent ensemble, l'âme a une allure de traînard.
Augusta Amiel-Lapeyre - Œuvre : Les pensées sauvages (1909)

Si nous parlions plus de nos souffrances et moins de nos plaisirs nous supporterions mieux les premières et goûterions davantage les seconds.
Félix Bogaerts - Œuvre : Les maximes, pensées et réflexions (1837)

Quand on n'a pas un ami à qui confier ses souffrances, il faut apprendre à souffrir en silence.
Maxalexis - Œuvre : Je suis seul au monde (2014)

Plutôt que d'être heureux sans le savoir mieux vaut goûter des souffrances de la vie.
Vladimir Jankélévitch - Œuvre : L'Odyssée de la conscience (1933)

Voyons souvent, des yeux de la foi, Jésus-Christ crucifié, nu, blasphémé, calomnié, abandonné, et considérons que nos souffrances ne sont nullement comparables aux siennes.
Saint François de Sales - Œuvre : Une pensée pour chaque jour (1846)

Quand on a un peu de cœur, on se sent porté à considérer toujours, dans toutes les faiblesses et dans toutes les misères, non le point le désordre qu'elles attestent ni les fautes dont elles sortent, mais les souffrances qu'elles entraînent et la pitié dont elles ont besoin.
Antonin Rondelet - Œuvre : Les réflexions de littérature et de philosophie (1881)

Le bonheur est fait de souffrances passées, le malheur de joies enfuies.
Henri de Régnier - Œuvre : L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)

La philosophie est le remède aux souffrances de l'âme.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

À ceux qui prétendent que les souffrances nous sont envoyées par Dieu pour tester notre foi, je leur souhaite de se faire mordre par un pitbull le jour où ils ont une rage de dents.
Grégoire Lacroix - Œuvre : Le penseur malgré lui (2012)

La nature humaine a ses bornes. Elle supporte la joie, la douleur, les souffrances, jusqu'à un certain degré, au-delà duquel elle succombe.
Johann Wolfgang von Goethe - Œuvre : Les souffrances du jeune Werther (1774)

L'orgueil est le seul remède aux souffrances de l'amour-propre.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

Plus haut est l'idéal, plus inaccessible est le bonheur. L'histoire des hommes dont s'honore l'humanité est celle des souffrances qu'ils ont éprouvées en poursuivant un idéal qui les fuyait toujours.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)