Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur supplice.

1 — Notre citation favorite sur les supplices :

La citation favorite Le mariage, quand il a cessé d'être un charme, reste un supplice, disait Octave Feuillet. Un célèbre écrivain et romancier français, Gustave Flaubert, a écrit : Après ne pas vivre avec ceux qu'on aime, le plus grand supplice est de vivre avec ceux que l'on n'aime pas, c'est-à-dire avec plus des trois quarts du genre humain.
Thèmes en rapport : #mariage #charme #vivre #humain #aime

2 — Les 61 citations et pensées sur le thème : Supplice.

Je sais tel caractère de femme qui m'eût conduit à la broyer ou à divorcer. Je sais qu'une fois l'estime disparue, la vie en commun ne serait pour moi qu'un supplice. Voilà sans doute ce qui m'a rendu timoré à l'article de l’hyménée. Ce lot étant possible j'ai reculé devant un tel risque. J'ai connu des femmes, dites charmantes, avec lesquelles je n'aurais pas absolument pu m'entendre ! Et j'ai noté qu'on pouvait se tromper totalement sur les jeunes filles avant le mariage.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Un homme qui pressent un bel avenir marche dans sa vie de misère comme un innocent conduit au supplice, il n'a point honte.

Honoré de Balzac - La peau de chagrin (1831)

Un compagnon gênant, dont on ne peut se débarrasser, nous met au supplice.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Le gage de notre liberté est dans le progrès de notre supplice.

Pierre-Joseph Proudhon - Système des contradictions économiques (1846)

Le plus grand supplice que l'on puisse endurer est de vivre avec des gens qu'on n'aime pas.

Gustave Flaubert - Les lettres à Louise Colet (1847)

Les remords impuissants sont le supplice des âmes faibles.

Henri Boucher - Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Les femmes ont horreur d'attendre, c'est un supplice qu'elles nous réservent.

Jean Anouilh - Ornifle (1955)

Les châtiments, les supplices ne sont trop souvent que des actes de vengeance confiés au glaive de la loi.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Oh ! c'est un rude labeur que la haine ! La haine est un supplice de tous les instants, c'est une croix de plomb à porter, et pour en soutenir le poids sans défaillir, il faut de bien larges épaules !

Victor Cherbuliez - Le comte Kostia (1863)

Pourquoi l'on envie les poètes ? Parce qu'un peu d'impertinence leur sied bien quelquefois, et que c'est pour nous un supplice dans le monde de n'oser être impertinents.

Johann Wolfgang von Goethe - Les maximes et réflexions (1749-1832)

Le bonheur est parfois un supplice, mais les supplices ont leurs voluptés.

Victor Cherbuliez - Miss Rovel (1875)

C'est un supplice pour une nature supérieure d'être jugée par un esprit subalterne.

Victor Cherbuliez - Paule Méré (1864)

De tous les supplices de ce monde, l'immobilité est le plus cruel.

Victor Cherbuliez - Paule Méré (1864)

L'amour est l'âme de ma vie, et douter de pouvoir inspirer l'amour, quel supplice !

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 24 novembre 1872.

L'homme méchant se prépare les supplices que les justes dieux lui doivent.

François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Socrate, Alcibiade et Timon (1712)

Ah ! on ne pense pas assez au supplice des malheureuses femmes qui ont une profonde passion dans le cœur, qui voudraient l'exhaler devant leurs amis et connaissances et qui n'ont pour confident possible qu'un mari vulgaire, arriéré.

Tristan Bernard - Les deux canards, le 3 décembre 1913.

Les parjures sont consumés par d'horribles supplices.

Pindare - Les odes olympiques - Ve s. av. J.-C.

Mon amour si léger prend le poids d'un supplice.

Paul Éluard - Écrits du 28 novembre 1946.

Le repos est notre premier supplice et notre dernier plaisir.

Cécile Fée - Les maximes et pensées (1832)

Repousser sa croix, c'est l'appesantir ; s'agiter dans son supplice, c'est l'exaspérer.

Henri-Frédéric Amiel - Grains de mil (1854)

L'égoïsme porte en lui-même sa punition, son supplice.

Goswin de Stassart - Les pensées et maximes (1780-1854)

L'orgueil, sans inventer des supplices pour le punir, il suffit de l'abandonner à lui-même.

Chevalier de Méré - Les maximes et sentences (1687)

Qui se fait une peine du travail se fait un supplice de son devoir.

Chevalier de Méré - Les maximes et sentences (1687)

Si vivre avec ceux qu'on aime est une douce chose, la pire de toutes c'est de vivre avec ceux qui vous sont à charge. C'est un supplice de toute minute !

Gustave Flaubert - Les lettres à Louise Colet, le 13 octobre 1846.

Dieu dispose tout comme il convient, et distribue à chacun, selon qu'il l'en reconnaît digne, les récompenses ou le supplice.

Hrotsvita de Gandersheim - Callimacus (Xe s. ap. J.-C.)

Pour moi, le plus grand supplice serait d'être seul en paradis.

Johann Wolfgang von Goethe - Les maximes et réflexions (1749-1832)

Plus le coupable est grand, plus grand est le supplice.

Voltaire - Sémiramis, V, 7 (1748)

Toujours l'homme emporté trouve en lui son supplice.

Sophocle - Œdipe roi - Ve s. av. J.-C.

Le plus terrible de tous les supplices est le souvenir des fautes que nous avons commises.

Bernardo Dovizi da Bibbiena - La Calandria (1513)

Mourir n'est rien, mais survivre à ce qu'on aime, c'est le plus grand des supplices.

Mirabeau - Lettre à Sophie Ruffei, le 9 octobre 1779.

L'indécision est le grand supplice de la vie, il n'y a que le devoir qui nous en préserve.

Benjamin Constant - Journal intime, le 15 avril 1804.

Après l'infidélité, le plus cruel supplice de l'amour est d'apercevoir l'indignité de l'objet aimé.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

L'enfer attend le coupable, sa mort hâterait son supplice.

Mademoiselle de Sommery - Les réflexions et pensées (1794)

Le supplice extrême pour un cœur, la tristesse de n'être attendu de personne.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

La loi ordonne le supplice du coupable pour servir d'exemple, et réfréner le vice.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Vivre avec la santé perdue, dieux ! Quel supplice et quel ennui !

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 16 janvier 1875.

Le plus grand supplice des crimes est en eux-mêmes ! ce n'est pas au bourreau ni à la prison qu'il faut les renvoyer, aussitôt qu'ils sont connus, dans le moment même qu'on les commet, ils reçoivent leur châtiment.

Sénèque - Pensées morales et philosophiques - Ier siècle.

Souffrir tous les jours son supplice, telle est la destinée de l'âme malheureuse.

Jean-Baptiste Massillon - Les maximes et pensées (1742)

Les hommes sont sur terre comme des criminels en prison, incertains de leur supplice.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

La honte de soi-même est le plus grand supplice de l'humanité.

Louise d'Épinay - Les pensées et réflexions diverses (1726-1783)

Le cœur, en changeant de passions, ne fait que changer de supplice.

Jean-Baptiste Massillon - Les maximes et pensées (1742)

Le plus grand des supplices est d'attendre un mal inévitable.

Thalès de Milet - Les sentences et adages et maximes - VIe s. av. J.-C.

Craindre ce qu'on ne peut éviter est le plus grand des supplices.

Thalès de Milet - Les sentences et adages et maximes - VIe s. av. J.-C.

Dieu force les méchants à porter dans leur cœur l'instrument de leur supplice.

Hésiode - Les travaux et les jours - VIIIe s. av. J.-C.

La violence peut garantir du supplice, mais elle n'absout pas du crime.

Mademoiselle de Sommery - Les réflexions et pensées (1794)

Dieu conduit le méchant au supplice.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Plus grande est la faute, plus grand doit être le supplice.

Mademoiselle de Sommery - Les réflexions et pensées (1794)

La vie est un grand supplice aux malheureux et aux méchants.

Christine de Suède - Les maximes et pensées (1682)

Tout ce qui fait le supplice de notre orgueil fortifie celui de nos ennemis.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Comme la peur est le plus grand supplice des tyrans, le crime le plus irrémissible à leurs yeux est de leur faire peur.

Jean-Baptiste Say - Les pensées détachées (1818)

L'envie est un sentiment triste et bas, un noir chagrin du bonheur d'autrui ; elle est par conséquent le supplice des âmes viles, comme l'émulation est la passion des âmes nobles.

Jean-François Marmontel - Les leçons d'un père à ses enfants (1806)

Le supplice d'une âme sensible, c'est de n'avoir point de remède pour soulager la peine d'un ami.

Julie de Lespinasse - Les maximes, réflexions et pensées (1776)

La témérité du jeune âge fait le supplice des vieillards.

Samuel Johnson - L'histoire de Rasselas (1759)

Si Dieu existe, je ne voudrais point être à sa place ; ne pas pouvoir cesser d'être, quel supplice !

Louise Ackermann - Les pensées d'une solitaire (1903)

Malice engendre son propre supplice.

Gabriel Meurier - Le trésor des sentences (1568)

Le supplice des criminels en délivre la société, et épouvante ceux qui seraient portés à leur ressembler.

Bernard Fontenelle - Traité de la liberté de l'âme (1700)

C'est un grand supplice de vivre avec des gens qu'on n'aime pas naturellement et qui nous donnent sujet de les haïr.

Chevalier de Méré - Les maximes et sentences (1687)

Être privé de quoi que ce soit, quel supplice ! Être privé de tout, quel débarras !

Sacha Guitry - Toutes réflexions faites (1947)

Bien plus cruellement tourmenté par la conscience de ses crimes que s'il était déchiré par les fouets des Furies, l'homme injuste porte son supplice dans son sein.

Démophile - Les sentences et adages grecques - VIe s. av. J.-C.

Science avec patience, le supplice est sûr.

Arthur Rimbaud - L'éternité, Derniers vers - Mai 1872.

Le rêve du méchant est son premier supplice.

Jacques Delille - L'imagination (1806)

3 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations enfer » Violence » Tyrannie » Châtiment » Tourment » Souffrance » Douleur »
Top