Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur trembler

Ce dictionnaire contient 46 pensées et citations trembler :

La femme la plus timide a du courage quand elle tremble pour ce qu'elle aime.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Un homme ne peut jamais compter sur rien ; il n'est pas de société ou de position si solide qu'elle ne tremble sans cesse sous ses pieds, à la merci d'une émeute ou d'une imprudence.
Jean Dutourd ; Les œuvres romanesques (1979)
La femme est belle quand un frisson d'amour la fait vibrer et trembler sous les baisers.
Gustave Flaubert ; Lettre à Ernest Chevalier, le 21 septembre 1841.
Il y a plus de risque à être craint qu'à être méprisé : tout ce qui effraye doit trembler.
Sénèque ; Les pensées et morales - Ier s. ap. J.-C.
Quand on a bien vécu, quel que soit notre sort, on attend sans trembler la plus cruelle mort.
Benjamin Delessert ; Le guide du bonheur (1839)
C'est un lâche celui qui tremble en relevant l'ancre alors qu'il lui faut gagner le large.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
C'est le sentiment du juste, mis en nous par Dieu même, qui nous fait si facilement trembler quand nous sommes heureux.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Peu de gens sont appelés à rajeunir le monde et à faire trembler ses vieux gonds.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Trembler devant un mal qu'on sait inévitable, est-ce bien là le fait d'un esprit raisonnable ?
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
C'est se voir mille fois condamner tous les jours que de craindre sans cesse, et de trembler toujours.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Toujours trembler, toujours vivre dans la terreur ! Mieux vaut mourir : la mort est un sort bien meilleur.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Peut-on sans trembler opprimer ce qu'on aime ?
Prosper Jolyot de Crébillon ; Idoménée, le 29 décembre 1703.
Un seul froncement des sourcils de Jupiter fait trembler le monde.
Louis Philipon de La Madelaine ; La mythologie illustrée (1813)
L'espérance pousse l'homme par les épaules dans le chemin ténébreux. Et si, plus d'une fois durant la route, il sent ses genoux trembler et son cœur défaillir, c'est elle qui le ranime et le force à marcher jusqu'au bout en lui montrant l'idéal qui lui sourit au ciel.
Frédéric Ozanam ; Du progrès dans les siècles de décadence (1851)
C'est lorsqu'ils tremblent que les hommes s'abaissent davantage.
Paul de Kock ; Mon voisin Raymond (1849)
S'aimer en tremblant en ayant le cœur mouillé, chante Jacques Brel ; trembler de peur en ayant le cœur entre les dents car rien n'est certain, pas même le chant du cygne qu'on a dessiné dans le silence des attentes.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)
L'inquiétude, hélas ! n'est que l'amour lui-même. Heureux ou malheureux, on doit toujours trembler de perdre ce qu'on aime.
Étienne Vigée ; Ninon de Lenclos (1797)
La nature de l'homme est de contrarier la nature : Trembler sans fuir, boire sans soif, souffrir sans cris, jouir et s'y garder qu'on engendre.
Maurice Chapelan ; Main courante (1957)
Être obligé de solliciter et de trembler à l'idée d'un refus, vivre par la grâce de quelqu'un, fût-ce le public, et me dire : Ce quelqu'un tient dans sa main ton repos, ton pain, ta dignité, il peut te mettre sur la paille... quelle horreur ! Je comprends dans ce cas le suicide.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 15 octobre 1872.
Chacun baise en tremblant la main qui nous enchaîne.
Voltaire ; La mort de César (1736)
Un conjuré qui tremble est bien près de périr.
Marie-Joseph Chénier ; Timoléon, I, 2 (1794)
On se lasse à la fin de trembler sous un homme.
François Ponsard ; Lucrèce (1843)
L'âme du pauvre est toujours calme. La coupe dans laquelle il boit n'est que de hêtre, mais il ne la porte pas d'une main tremblante à sa bouche.
Sénèque ; Hercule sur l'Œta - env. 60 ap. J.-C.
La fortune tremble devant l'homme intrépide, et accable le lâche.
Sénèque ; Médée - env. 60 ap. J.-C.
La destinée se joue de la fortune des hommes et les rend aussi tremblants que la goutte d'eau qui pend sur les feuilles du lotus.
Shûdraka ; Le chariot d'enfant - VIIe s.
Le cœur, quand il n'a pas ce qu'il désire, soupire, et quand il a ce qu'il veut, il tremble.
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Vouloir ce n'est pas toujours pouvoir, mais c'est faire trembler l'ennemi.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Une seule puissance fait trembler l'amour, c'est le caprice.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Qui ne sait pas trembler ne sait pas aimer.
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
Où l'innocence tremble et n'a plus de refuge, l'opinion se lève, et condamne le juge.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Aimer, c'est vivre sous un autre soleil auquel on tremble d'atteindre.
Honoré de Balzac ; Les ressources de Quinola, III, 10 (1842)
Faute de famille, l'homme, dans l'immense univers, tremble de froid.
André Maurois ; Sentiments et coutumes (1934)
Pense sans t'effrayer à cette dernière heure, où tu dois terminer ton cours : Trembler de crainte qu'on ne meure, c'est renoncer à vivre et mourir tous les jours.
Denys Caton ; Les distiques, Livre 1, XXI - IIIe s.
Celui qui a fait naufrage tremble devant les flots tranquilles.
Ovide ; Epistulea ex Ponto, II, VII, 8 - env. 13 ap. J.-C.
À la vue imprévue de ce qu'on aime, on tremble.
André le Chapelain ; De Amore, XVI - XIIe siècle.
La valeur consiste à dompter ce qui fait trembler tout autre.
Sénèque ; Hercule furieux - env. 60 ap. J.-C.
Le fou tremble et fléchit devant les coups du sort, le sage avec constance en supporte l'effort.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Quelque audacieux que soit un méchant, sa conscience suffit pour le faire trembler.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
Un fou décidé est cent fois moins malheureux qu'un prétendu sage qui passe sa vie à trembler de sagesse.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Quand on a femme et enfants, comment se séparer sans tremblement intérieur ?
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 août 1873.
Pour cesser de trembler, il n'est que de faire le compte de ses vaines appréhensions.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Je soupire, je tremble, je souffre ; écoutez mes plaintes, écoutez mes pleurs.
George Sand ; Les sept cordes de la lyre (1840)
Quand nous chantons les louanges de Dieu, il faut considérer que nous faisons le même office que les anges, quoiqu'en divers langages, et que nous sommes devant le même Dieu, en présence duquel les anges tremblent.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Tout homme qui ne craint rien fait tout trembler.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
La prière est la sœur tremblante de l'amour ; qui prie adore ; aimer, c'est prier une femme.
Victor Hugo ; La légende des siècles, L'amour, IV, En Grèce (1883)
Si jamais femme aimée a tremblé dans tes bras ; attends jusqu'à demain, demain tu reviendras.
Victor Hugo ; Hernani, V, 5 (1830)

Thèmes de rubriques en rapport :