Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur brute.

Les 45 pensées et citations sur brute :

Un homme brut est brutal toute sa vie, chassez le naturel il revient au galop.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

L'homme brute est sentimental comme une poignée d'orties.
Citation orientale - Œuvre : Les apologues et contes orientaux (1784)

Chacun a son propre bonheur entre les mains, comme l'artiste une matière brute qu'il veut transformer en statue. Mais il en va de cet art comme de tous les autres, il n'y a que le talent qui soit inné, le savoir-faire doit être appris et exercé avec soin.
Johann Wolfgang von Goethe - Œuvre : Les années d'apprentissage de Wilhelm Meister (1796)

L'humanité est la brute où se dégrossit lentement l'être angélique.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 10 mai 1880.

L'homme qui est né brute, brute il mourra.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Le grand œuvre (1867)

Être à présent un homme sensé, tout à l'heure un fou, et bientôt une brute ! Oh ! Étrange ! Chaque coupe de trop est maudite et a pour ingrédient un démon.
William Shakespeare - Œuvre : Othello (1604)

L'homme est un pendule oscillant de la brute à l'ange.
Victor Hugo - Œuvre : Faits et croyances (1840)

Il y a des brutes qu'on n'apprivoise pas. On les dompte.
Marcel Aymé - Œuvre : Lucienne et le boucher (1948)

Un homme qui a commis une ou plusieurs mauvaises actions est un homme en guerre contre soi. Si noir que soit un criminel, il lui reste toujours un petit bout de conscience qui le tourmente. Il n'est pas de brute si obtuse qu'elle ne tressaille quelquefois, au milieu de la nuit, lorsque ses abominations se dressent soudain devant elle.
Jean Dutourd - Œuvre : La Gauche la plus bête du monde (1985)

L'âme des gens de bien est un sanctuaire où les brutes sont jugés.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

On fusille des otages ? Nécessité de guerre. On peut être plus ou moins brute. On peut économiser le sang inutile et s'épargner les ruines stériles de la colère, mais il s'agit ici d'une question de degré. Quand l'homme est en danger, il se montre toujours un peu cruel, plus ou moins brute, plus ou moins éduqué.
Antoine de Saint-Exupéry - Œuvre : Écrits de guerre (1939-1944)

La douceur n'est bonne qu'avec les êtres nobles. Aux brutes, on ne doit que la justice stricte.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 14 mars 1872.

La tyrannie d'un homme intelligent n'est jamais redoutable. On peut s'entendre avec lui. Seule est intolérable celle de la brute totale c'est-à-dire celle de la masse que nous subirons tôt ou tard.
Maurice Maeterlinck - Œuvre : La grande porte (1939)

L'homme dont toute la vie est consacrée à se procurer une chétive existence, ne doit guère différer de la brute.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

À mesure que les peuples se civiliseront et s'éclaireront, ils rougiront de se faire la guerre et de s'entre-tuer pour des causes souvent bien futiles : alors la force physique perdra de son empire et finira par rester exclusivement le partage des brutes.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

La loi du plus fort est le droit de la brute.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

Les bêtes brutes, qui n'ont que leurs corps à conserver, s'occupent continuellement à chercher de quoi le nourrir ; mais les hommes, dont la principale partie est l'esprit, devraient employer leurs principaux soins à la recherche de la sagesse, qui en est la vraie nourriture.
René Descartes - Œuvre : Les principes de la philosophie (1644)

L'homme est en droit de vouloir n'importe quoi d'une femme, mais, s'il ne veut pas se comporter en brute, il doit faire en sorte qu'elle puisse agir en harmonie avec ses illusions les plus profondes.
Milan Kundera - Œuvre : La plaisanterie (1967)

L'homme n'est distingué des autres animaux que par l'intelligence. Quelques uns la cultivent, le plus grand nombre des hommes la néglige : ils semblent vouloir renoncer à ce qui les sépare de la brute.
Citation chinoise - Œuvre : Les sentences et pensées morales chinoises (1832)

L'insensibilité fait de l'homme un sauvage, une brute.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Les brutes, on ne peut les toucher, même sans faire exprès, sans qu'on ne les offense.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Pour se passer de société, il faut être un dieu ou une brute.
Aristote - Œuvre : Les discours de morale - IVe s. av. J.-C.

L'affection d'une brute est une injure, sa haine est un éloge.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Le manque d'intelligence ne fait qu'une brute, le manque de cœur peut faire un monstre.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

Il dépend des parents de faire de leurs enfants ou des hommes ou des brutes.
Félicité Robert de Lamennais - Œuvre : Le livre du peuple (1838)

Les lâches se menacent, les brutes se battent.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

La raison est-elle autre chose que l'instinct ? Ou n'en est-elle que le perfectionnement ? Grande question, que la nature semble résoudre, en paraissant quelquefois élever la bête jusqu'à l'homme, et en abaissant plus souvent l'homme jusqu'à la brute.
Stanislas de Boufflers - Œuvre : Le traité sur le libre arbitre (1808)

Sur des griefs passés à quoi bon revenir ? La brute seule du mal garde le souvenir.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Du bonheur des brutes ne sois pas envieux, le sort ne leur sourit que pour les frapper mieux.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Il y a deux espèces d'hommes qu'il ne faut jamais fréquenter : les brutes et les sots.
Madeleine de Puisieux - Œuvre : Les maximes, réflexions et pensées (1798)

On ne peut se passer des autres à moins d'être un dieu ou une brute.
Jean-François Marmontel - Œuvre : Les leçons d'un père à ses enfants (1806)

La nécessité n'a point de loi, et qui n'a point de loi vit en bête brute.
Molière - Œuvre : Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 2 (1665)

Il y a des gens dans la vie que je hais, le monde est peuplé de brutes.
Boris Vian - Œuvre : Le chevalier de neige (1974)

Sur deux cents habitants, ou laboureurs, ou artisans, ou manœuvres, il n'y a qu'un riche instruit, et encore tout au plus. Ainsi, sur dix millions, il y a tout au plus cinq mille pensants, et sur vingt millions dix mille : parmi ces dix mille, il n'y a pas cinquante personnes d'accord. Ainsi la multitude sera toujours composée de brutes.
Voltaire - Œuvre : Les pensées philosophiques (1862)

Aie des mioches, torche-les, mouche-les, couche-les, barbouille-les et débarbouille-les, que tout cela grouille autour de toi ; s'ils rient, c'est bien ; s'ils gueulent, c'est mieux ; crier, c'est vivre ; regarde-les téter à six mois, ramper à un an, marcher à deux ans, grandir à quinze ans, aimer à vingt ans : Qui a ces joies, a tout ; moi, j'ai manqué cela, c'est ce qui fait que je suis une brute.
Victor Hugo - Œuvre : L'homme qui rit (1869)

Je puis bien concevoir un homme sans mains, sans pieds, sans tête, car ce n'est que l'expérience qui nous apprend que la tête est plus nécessaire que les pieds. Mais je ne puis concevoir l'homme sans pensée, ce serait une pierre ou une brute.
Blaise Pascal - Œuvre : Les pensées (1670)

L'homme qui agit sans discernement est comparable à la brute, et n'aura jamais place dans le champ de lumière.
Citation persane - Œuvre : Les contes, fables et sentences persanes (1788)

Le brute, qui sait prendre un masque astucieux, hypocrite et méchant, est deux fois vicieux.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Un peu de bonté sied : après tout, on n'est pas des brutes !
Simone de Beauvoir - Œuvre : L'existentialisme et la sagesse des nations (1948)

Souffrir dans ses membres peut être cruel, mais on reste homme ; tandis que se sentir incapable de penser, d'étudier, de réfléchir, c'est devenir brute, c'est être dégradé, c'est cesser d'être homme.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 8 novembre 1863.

Il n'est pas dans la nature des brutes de goûter la sagesse.
Anatole France - Œuvre : Sur la pierre blanche (1905)

Chaque être vivant est un alambic ; l'homme centuple l'alchimie de l'animal, et le grand penseur est à l'homme vulgaire ce que celui-ci est à la brute.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 17 octobre 1864.

Les brutes prennent pour insultes, des manières ou des défauts d'attention, dont les vrais honnêtes gens ne s'aperçoivent pas, ou qu'ils méprisent. Ils se trouvent blessés d'un mot, d'un geste, d'un silence, dont ils imaginent être l'objet, quoique le plus souvent on n'ait point pensé à eux.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

La brute et le démon ne meurent jamais chez l'homme méchant.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Pour la brute, l'amour c'est la chair ; pour l'homme intelligent, l'amour c'est le sentiment.
Charlemagne Ischir Defontenay - Œuvre : Star ou Psi de Cassiopée (1854)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :