Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur écrivain.

Les 88 pensées et citations sur écrivain :

On croirait certains écrivains obsédés par un cauchemar perpétuel ; ils voudraient appeler un beau rêve, mais tout grimace autour d'eux, jusqu'à l'épouvante.
Élisabeth de Wied - Œuvre : Les pensées d'une reine (1882)

Les mauvais écrivains sont de bons élèves s'évertuant à passer pour des cancres. Toutefois, il est de bons élèves qui recèlent en eux quelque cancritude, si je puis hasarder ce néologisme, c'est-à-dire un levain d'énergie grâce auquel ils se mettent dans les situations difficiles ordinairement réservées aux mauvais sujets authentiques.
Jean Dutourd - Œuvre : Loin d'Édimbourg (1990)

L'écrivain peut quelquefois trouver un grand profit à composer cent volumes ; mais l'expérience prouve que cette fécondité coûte au lecteur tout ce que l'autre y gagne.
Francesco Domenico Guerrazzi - Œuvre : ; Les pensées détachées (1804-1873)

Ce n'est jamais de bien bonne grâce que les écrivains de profession proclament le mérite des écrivains d'occasion.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Écrivain, c'est zéro pouvoir. C'est pour ça que t'en vois plein qui passent plus de temps à essayer de se faire un réseau ou d'avoir un petit boulot de chroniqueur à la télé ou à la radio qu'à écrire. Il faut être con comme je le suis pour se consacrer exclusivement à l'écriture.
Virginie Despentes - Œuvre : Cher connard (2022)

Savoir choisir sa pensée, la développer avec méthode, si ce travail se fait naturellement dans l'esprit, voilà la marque d'un écrivain bien doué. Si la pensée est élevée, si l'expression est juste, ne cherchez pas d'autres qualités, vous êtes en face d'un écrivain parfait.
Fernand Durand-Désormeaux - Œuvre : Les réflexions et pensées (1884)

Les grammairiens ont rarement du style, ils rangent les mots en ordre, l'écrivain élégant les choisit.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Il n'est que deux genres d'écrivains: ceux qu'on ne lit pas et ceux qu'on ne peut pas lire.
Oscar Wilde - Œuvre : Les aphorismes et pensées (1854-1900)

Ce n'est pas par les détails qu'un grand écrivain magnétise son lecteur, mais par l'esprit qui anime l'ensemble ; esprit parfois inexplicable ! Tel lecteur croit l'avoir vu dans telle page, tel autre l'a vu ailleurs. Semblable au doux bruissement d'un bois sacré, on l'entend sans voir remuer les branches et sans savoir d'où il vient.
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

Il est des écrivains qui fouettent toujours et ne frappent jamais.
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

Il est des écrivains routiniers qui écrivent avec un crayon. Le crayon ne marque plus et ils écrivent toujours !
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

Il y a deux sortes d'écrivains, les uns, défricheurs, laboureurs, semeurs, écrivent pour dire ce qu'ils pensent ; les autres, qui ne pensent qu'à écrire, sont les faucheurs, les moissonneurs, les glaneurs !
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

Un écrivain n'a pas la latitude d'être lâche, car il est une sorte de général. Dix mille lecteurs, c'est une division, principalement composée de deuxième classe.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Les écrivains véhéments sont presque toujours des gens peu sûrs de ce qu'ils pensent. D'où le tour furieux de leurs diatribes. Pour se persuader eux-mêmes, pour terrifier la galerie. Comme les lâches qui crient fort en pensant que cela leur évitera de se battre, ou que cela leur donnera du courage. L'homme vraiment fort n'élève jamais la voix.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Le plus grand mérite d'un écrivain est de pouvoir être compris de tout le monde.
Rémy de Gourmont - Œuvre : Le chemin de velours (1902)

Si le succès vient un jour tant mieux, mais je ferai mon œuvre sans m'inquiéter de ça. Cette soif du succès est malsaine pour l'écrivain, c'est cela qui a gâté notre génération, qui la pousse à toutes les extravagances, à toutes les folies. Les plus heureux sont ceux qui réussissent tard.
Paul Brulat - Œuvre : Le reporteur (1898)

Il n'est pas bon, pour l'écrivain ou l'artiste, d'être le reflet d'un autre : le clair de lune donne aux objets des teintes plus douces, en les déformant.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

On peut juger du mérite des écrivains par les critiques dont ils sont l'objet, et de leurs défauts par les éloges qu'ils reçoivent.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Le luxe des mots est, pour les écrivains pauvres d'idées, ce que sont pour les femmes maigres les toilettes bouffantes : on sent qu'il n'y a rien dessous.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Beaucoup d'écrivains, en France, donnent un tour général à toutes leurs pensées : ce sont des moralistes sans le savoir et des maximistes sans le vouloir.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Artiste ou écrivain, une femme est peu flattée de l'éloge fait de son talent, s'il n'est doublé d'un compliment adressé à sa beauté.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Les écoliers ne disent jamais ce qu'ils pensent dans leurs dissertations françaises : ils cherchent à faire plaisir au professeur, pour obtenir une bonne note. De même la plupart des écrivains ; ils cherchent à plaire au lecteur pour avoir une bonne vente.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Le plus beau destin pour un écrivain, c'est de se déguiser en courant d'air. J'entends par là écrire de si bons livres, si clairs, si raisonnables, que tous les critiques les comprennent de travers. Cocteau se déguisait parfois en courant d'air, mais il prenait soin de peindre le courant d'air en bleu.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Un écrivain qui fait des phrases est aussi insupportable qu'un homme qui pose.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Il n'est pas d'écrivain à ma connaissance qui ne cherche un tant soit peu la nouveauté dans son propos ou dans sa manière. C'est le seul moyen de tirer de l'amusement de l'écriture qui est un métier d'enfer. Le plus épais des feuilletonistes, le plus mécanique des fabricants de vaudevilles n'est jamais à l'abri du désir de se renouveler.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Les écrivains libéraux aujourd'hui ont beau jeu, le public tout entier leur sert de suppléant.
Johann Wolfgang von Goethe - Œuvre : Les maximes et réflexions (1749-1832)

Pas d'éclat sans lumière ! La première règle que tout écrivain ne devrait pas perdre de vue.
József Eötvös - Œuvre : Les pensées et réflexions de Eötvös (1877)

Un bon écrivain ne peut être que celui qui écrit pour exprimer ses pensées ; celui qui pense pour écrire, peut être un bon ouvrier, mais il ne sera jamais un vrai artiste.
József Eötvös - Œuvre : Les pensées et réflexions de Eötvös (1877)

Nous pouvons, avec des mots, exprimer des pensées seulement. L'effet de toute description dépend de l'imagination du lecteur, et l'art de l'écrivain ne consiste qu'à la mettre en mouvement. Ceci explique l'effet que produisent les ouvrages d'écrivains célèbres, même lorsque ces ouvrages paraissent faibles. Le lecteur qui attend beaucoup de la lecture d'un livre, ne remarque pas que la grande partie de ce qu'il y trouve, est le produit de son imagination.
József Eötvös - Œuvre : Les pensées et réflexions de Eötvös (1877)

S'il est vrai que les livres ne sont goûtés que par quelques amis dispersés dans la foule, s'il est vrai qu'on ne les lit que pour se procurer des distractions et non des lumières, le métier d'écrivain est un cruel métier.
Auguste-Louis Petiet - Œuvre : Les pensées, maximes et réflexions (1851)