Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur écrire (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

On pense et on écrit sur l'amour selon les expériences qu'on en a eues et selon ce qu'on y a été soi-même.
Paul Léautaud ; Les aphorismes (1872-1956)
Il n'y a que les gens qui écrivent qui sachent lire.
Paul Léautaud ; Paul Léautaud en verve (1970)
La page blanche me fait peur, mais dès que j'ai pris la plume, tout s'en va.
Paul Brulat ; Le reporteur (1898)
Chacun aujourd'hui veut écrire, moi, j'estime qu'il vaudrait mieux vivre. Il y a déjà trop de livres ; il en paraît, à Paris, cinquante par semaine qu'on ne lit pas, et qui vont jaunir sur les quais de la Seine.
Paul Brulat ; Le reporteur (1898)
Écrire a toujours été inséparable pour moi d'un art de vivre : du style avant tout, une esthétique de l'existence, la jouissance des petites choses, l'espérance des grandes.
Pascal Bruckner ; Un bon fils (2014)
Écrire est le moyen de parler lorsqu'on n'espère pas d'être écouté.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)
J'écris seulement pour exhaler la douleur intérieure dont se nourrit mon cœur.
Michel-Ange ; Sonnet I, À Vittoria Colonna (1540)
Pour écrire, il faut avoir le cœur serein, la conscience calme, il faut être de son avis et habiter la région tranquille du désintéressement et des hautes pensées. – Un livre doit avoir une âme morale, qui fasse naître une forme belle. On ne jouit de toutes ses facultés qu'avec un sentiment pur. Les grandes pensées viennent du cœur, écrivait Vauvenargues. – Sois grand pour parler des grandes choses, patriote pour parler de la patrie. – Chasse de ton sein l'amour-propre, la rancune, les impressions passagères et personnelles ; élève-toi à l'impartialité, à l'objectivité, à la sérénité, avant de prendre la plume ; autrement ta plume ne racontera que les bassesses et les vulgarités de ton cœur.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 février 1849.
On ne peut presque rien écrire sur la vraie vie des autres, personne ne le croirait. On ne peut presque rien écrire de vrai sur sa propre vie, on ne le croirait pas soi-même.
Henri de Régnier ; L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)
Il faut une volonté surhumaine pour écrire, et je ne suis qu'un homme.
Gustave Flaubert ; Les lettres à Louise Colet, le 3 avril 1852.
On verrait beaucoup moins de mauvais écrits, si les hommes n'étaient pas tant tourmentés du désir de l'immortalité.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Ce qui est écrit sans peine est lu sans plaisir.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)
Écrire n'est pas décrire, peindre n'est pas dépeindre.
Georges Braque ; Le jour et la nuit (1952)
Écrire, c'est l'art des choix, comme on dit à Privas.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Cela m'est égal que d'autres aient écrit avant moi ce que je suis en train d'écrire, car c'est à la vie et non dans les livres que je prends mon bien.
Maurice Chapelan ; Lire et écrire (1960)
Si le style ne vous a pas été donné sans qu'il y ait eu pour vous de problème, c'est un travail long et difficile que de résoudre le problème du style. Mais la plupart de ceux qui écrivent n'en savent rien.
Maurice Chapelan ; Lire et écrire (1960)
Si j'écris quelque chose qui me paraît ne ressembler à rien, cela ressemble peut-être à moi-même.
Maurice Chapelan ; Lire et écrire (1960)
Certains semblent n'écrire que pour objectiver irrémédiablement leur sottise et la platitude de leur pensée.
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
Jamais l'art d'écrire n'a été si facile pour la médiocrité ; jamais le vrai talent ne fut plus rare.
Antoine Albalat ; La formation du style par l'assimilation des auteurs (1902)
Écrire ses mémoires, c'est compter ses morts.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Travaille, travaille, écris, écris tant que tu pourras, tant que ta muse t'emportera. C'est là le meilleur coursier, le meilleur carrosse pour se voiturer dans la vie. La lassitude de l'existence ne nous pèse pas aux épaules quand nous composons.
Gustave Flaubert ; Lettre à Alfred Le Poittevin, le 5 septembre 1845.
Pour réussir dans quelque art que ce puisse être, il faut de la réflexion et de l'étude, et l'art d'écrire en demande beaucoup. Les qualités indispensables d'un bon style sont : la clarté, le naturel, la pureté, l'harmonie et l'élégance.
Félicité de Genlis ; Le dictionnaire critique et raisonné (1818)
Qui écrit lit deux fois.
Citation latine ; En latin (Qui scribit bis legit)
On aime à écrire sur les femmes, cela donne un petit air de connaissance intime dont tout le monde est dupe, moins les femmes.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Les vieillards qui n'ont jamais su l'orthographe sont enchantés d'être assez vieux pour pouvoir dire qu'ils l'ont oubliée.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Bien des gens qui ne savent que ce que d'autres ont écrit, ou qui n'ont écrit que ce que d'autres ont pensé, s'imaginent que tout est connu dans le monde, et qu'il n'y a plus rien à découvrir. Ainsi, l'homme qui jamais n'aurait fait un pas, pourrait prendre son horizon pour les bornes du monde.
Louis de Bonald ; Les pensées sur divers sujets (1817)
Il en est de la manie d'écrire comme de l'amour, on peut résister pendant dix ans aux tentations qu'on éprouve, mais dès qu'une étincelle a pu s'échapper, on brûle jusqu'à la fin.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Il faut écrire comme on parle.
Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1746)
Écrivez d'après les émotions habituelles de votre esprit, et votre style participera de cette verve, de cette effusion de soi-même, qui marquent l'écrivain original.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
La perfection, dans l'art d'écrire, est d'allier les caractères de son talent avec les couleurs de son sujet.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Il m'arrive de désavouer le lendemain ce que j'ai écrit le soir précédent ; je ne pense pas à la lumière de la lampe comme au soleil, la nuit renouvelle mon être ; les espérances remontent à flot, les couleurs de mon imagination s'éclaircissent ; il s'opère une réconciliation de mon cœur avec la vie, mais cette douceur ne dure pas ; la crise arrive toujours.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 13 juillet 1868.
Ô vous qui voulez écrire, gardez-vous des rhéteurs ! Ces messieurs vous montreraient toutes les figures excepté celle de la nature.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
De toutes les jouissances que peut éprouver un auteur, aucune ne peut l'emporter sur le plaisir d'écrire.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Je soutiens qu'il faut quelquefois faire des fautes de grammaire pour être plus lumineux. C'est en cela, et non dans toutes les pédanteries du purisme, que consiste le véritable art d'écrire.
Jean-Jacques Rousseau ; Lettre à Pierre-Alexandre Du Peyrou, le 12 avril 1765.
On ne parle et l'on n'écrit que pour se faire entendre, et pourvu qu'on soit intelligible, on va à son but, et quand on est clair on y va encore mieux : parlez donc clairement pour quiconque entend le français.
Jean-Jacques Rousseau ; Lettre à Pierre-Alexandre Du Peyrou, le 12 avril 1765.
Il y a des moments, trop fréquent, hélas ! où j'aime mieux rêver sur ce que j'ai à écrire ou sur ce que j'écrirais, que d'écrire.
Paul Léautaud ; Le journal littéraire (1968)
Quelle difficulté à écrire me prend dès que je commence. Ce soir encore, à ce point malheureux de cette difficulté, j'ai tout quitté, et je suis sorti, me désoler au hasard des rues. J'ai pourtant écrit deux ou trois bonnes pages. Je possède de plus en plus la connaissance du style. Et j'ai encore un peu de sentiment. Et j'ai aussi en moi une certaine harmonie même, parfois, ma chambre est trop étroite pour l'excitation que me donnent mes idées. Qu'est-ce donc qui me manque ? Sans doute, je me suis trop amusé avec moi-même, j'ai trop joué avec mon cerveau, avec ma sensibilité, et je n'ai pas assez gardé d'illusion. À côté de moi qui travaille, il y a trop souvent un autre moi qui examine, raisonne, critique, et trouve toujours tout mauvais. Et puis, pourquoi tant chercher ? Et quel jeu dangereux que trop chercher !
Paul Léautaud ; Le journal littéraire (1968)
Il faut écrire avec feu — et pour écrire avec feu, il ne faut pas que ce qu'on écrit soit plus ou moins une besogne — et pour que ce ne soit pas plus ou moins une besogne il faut l'écrire dès que l'idée vous en vient, dans la chaleur, l'excitation, la vivacité d'esprit, le plaisir enfin que produit, chez l'écrivain, l'idée de telles ou telles pages.
Paul Léautaud ; Le journal littéraire (1968)
On apprend à bien écrire qu'en lisant les meilleurs auteurs.
Montesquieu ; Les pensées et maximes diverses (1717-1755)
On écrit très mal ce que l'on écrit à contrecœur.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)