Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur rancune

Notre citation favorite :

La citation favorite Le rancunier est toujours un peu hypocrite ; on croit qu'il a tout oublié et à la première occasion il ressuscite le passé et vous en écrase. Il n'y a de rancuniers que les hommes qui manquent de franchise, d'élévation dans l'esprit et de noblesse dans les sentiments. (Charles La Beaume)

Ce dictionnaire contient 56 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot rancune. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur rancune issus des quatre coins du monde :

La rancune ? Je suis rancunier de nature. Je n'ai de haine pour personne, je ne veux de mal à personne, mais je n'oublie rien ! À certains, vraiment, je garde une dent.
François Mauriac ; Les paroles restent (1985)
Les rancunes de femme ressemblent aux rancunes de prêtre. Insaisissables et indestructibles, elles ne s'arrêtent pas même au tombeau. Terribles dans leurs effets, elles se cachent derrière les désaveux. Elles emploient le même venin, celui de la calomnie, dissimulé dans le sucre de l'hypocrite charité.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 mai 1878.
La pire rancune est celle des soi-disant débonnaires, et la pire fausseté celle des gens qui parlent sans cesse de leur franchise.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Pardonner est particulièrement difficile à notre nature. Dieu seul nous l'apprend. Inspiré par lui, un bon cœur oublie ; mais l'esprit se souvient et garde rancune plus longtemps.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Haïr l'ennui, pardonner tout à ceux qui vous amusent, c'est évaluer la vie à son prix exact. Ne pas tomber dans le préjugé meurtrier de la rancune, de la vengeance, du faux respect de soi et du respect illusoire de l'ennui.
Jean Dutourd ; Les pensées et réflexions (1990)
La haine est pressée de vengeance ; la rancune attend l'occasion, elle est la patience de la haine.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Je suis rancunier en mal comme en bien : je n'oublie pas plus un coup de pied qu'un coup de main.
Guy Bedos ; Pointes, piques et répliques (1998)
La défaite désunit, aigrit, emplit les alliés de rancune les uns à l'égard des autres.
Jean Dutourd ; Scandale de la vertu (1997)
La mauvaise conscience d'une société, cela se change vite en rancune.
Jean Dutourd ; L'école des jocrisses (1970)
Les heures sonnent inconsciemment nos douleurs ; elles leur restent cependant associées dans nos souvenirs et nos rancunes.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Le critique est aussi un homme de rancune, et sa personnalité passe chez lui, comme chez nous tous, avant sa justice.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Ce ne sont point les coups de sabre une fois donnés qui irritent les hommes, ils sont plus sensibles aux coups d'épingle répétés, lesquels engendrent les rancunes immortelles.
Victor Cherbuliez ; Les hommes et choses d'Allemagne (1877)
Les pires rancunes sont de province, à cause du manque de distractions.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 10 janvier 1914.
Les injustes rancunes gâtent les plus douces existences.
Victor Cherbuliez ; Une gageure (1890)
Il n'y a de danger à se brouiller qu'avec les petits esprits rancuneux qui n'ont pas autre chose à faire qu'à se venger.
Honoré de Balzac ; Les employés ou La femme supérieure (1838)
Il est plus méprisable de garder rancune que de garder les cochons.
Jean Dutourd ; Le spectre de la rose (1986)
On me reproche quelquefois d'être rancunier, de ne pas oublier les offenses. C'est vrai, mais grâce à cela je ne suis pas méchant. En effet, une offense apparemment oubliée tombe dans le subconscient, s’envenime et conduit à des impulsions malfaisantes à l'égard de l'offenseur, à qui l'on nuit comme par instinct.
Jean Dutourd ; Le carnet d'un émigré (1973)
Une rancune engendre une autre rancune, la violence riposte à la violence.
Jean Dutourd ; Le fond et la forme (1965)
Rancune : Érudition de la colère. Les femmes disgraciées qui affirment aimer la nature n'en ont vraiment pas.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
L'hypocrisie gouailleuse affublant de principes ses haines, ses intérêts et ses rancunes m'inspire toujours la même aversion secrète.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 novembre 1855.
À chaque seconde, évoquant son visage, sa voix, j'attisais une rancune qui me dévastait. Comme dans ces maladies où on forge sa propre souffrance, chaque inspiration vous déchirant les poumons, et cependant vous êtes obligé de respirer.
Simone de Beauvoir ; L'âge de discrétion (1967)
De toutes les plaisanteries les plus agréables sont celles qui n'annoncent ni fiel ni rancune.
Quintilien ; De l'institution oratoire, VI - env. 90 ap. J.-C.
Désarmez vos ennemis par la douceur de vos manières ; mais faites-leur sentir en même temps tout ce que peut votre juste ressentiment, car il y a une grande différence entre une rancune cauteleuse, ce qui est toujours peu généreux, et une défense ferme et résolue, toujours prudente et justifiable.
Philip Dormer Stanhope ; Lettre à son fils Philippe Stanhope, le 1er mars 1751.
On n'a pas de rancune envers un malade, sauf s'il te fait chier trop longtemps avec sa maladie, naturellement. Car y'en a qu'ont aucun savoir-mourir et qui s'éternisent à plaisir.
Frédéric Dard ; Appelez-moi chérie ! (1972)
Dans l'oubli du passé noyons notre rancune.
François Ponsard ; Charlotte Corday (1850)
Le monde n'est pas juste et n'est pas généreux, le bonheur a le don d'exciter sa rancune ; mais sa malignité prouve son infortune : Il serait moins mauvais, s'il était plus heureux.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 février 1873.
Que de choses à jeter de celles dont nous avons l'âme pleine et encombrée : nos vanités, nos ambitions, nos envies, nos rancunes, les trois quarts et demi de notre moi !
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
On se trouve toujours fort bien de dissimuler sa rancune à la personne qui en est l'objet, mieux encore de la dissimuler à celle qui en est le sujet, c'est-à-dire à soi-même.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
Rien dans les choses humaines, ni les maisons, ni les étoffes, ni les amitiés, ni les plaisirs, n'est durable dans l'abandon. Les toitures s'écroulent, les amours se défont. À chaque instant il faut reclouer une tuile, resserrer un joint, dénouer un malentendu. Sinon des rancunes se forment, des sentiments refoulés et cachés au plus profond de l'âme y deviennent des foyers d'infection qui empoisonnent la vie du couple. Puis un jour, au cours d'une querelle, l'abcès éclate et chacun demeure épouvanté par l'image de lui-même qu'il découvre en l'autre. Donc sincérité, mais aussi politesse.
André Maurois ; Sentiments et coutumes (1934)
J'aime à me laver immédiatement d'un sentiment pénible, comme d'une tache d'encre aux doigts, et mon cœur est douillet comme ma main. Cet instinct est autant esthétique que moral. On n'est pas libre quand on a une colère, une rancune, une indignation dans l'âme ; nettoyer tout cela, c'est restaurer son indépendance, c'est rétablir son élasticité et sa santé. C'est de l'hygiène, de la bonne grâce et de la vertu.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 4 avril 1873.