Les citations sur injure

Ce dictionnaire contient 112 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot injure. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur injure issus des quatre coins du monde :

Voir un homme de bien et de talent, et ne pas lui donner de l'élévation ; lui donner de l'élévation et ne pas le traiter avec toute la déférence qu'il mérite, c'est lui faire injure.
Confucius ; Le Ta-Hio, ou La grande étude - VIe s. av. J.-C.
C'est un honneur quand nos adversaires n'ont contre nous d'autre arme que l'injure.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Il peut être beau de ne pas ressentir les injures, il est parfois nécessaire de les venger.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Il est facile de pardonner l'injure. Il est difficile de pardonner ce qui déplaît. L'esprit et le goût ont plus de peine à se vaincre que le cœur.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Le seul secret pour se venger des injures est de ne les point mériter et de les mépriser. Elles tournent alors à la honte de celui qui les a proférées.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)
Un bel automne ne fait pas plus oublier un vilain été qu'une caresse ne fait oublier une injure.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Les injures n'atteignent que ceux qui ne s'élèvent pas au-dessus d'elles.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Je considère les injures qu'on fait à ma femme comme faites à moi-même.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
Aimez-vous le chant du merle ? Personnellement je l'aime beaucoup. C'est le chant d'un gai luron, le chant d'un bon vivant qui ne se fait point de soucis et méprise trop les injures pour vouloir s'en venger. Il y a beaucoup de philosophie dans sa musique.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
Conseil non demandé tint toujours lieu d’injure.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 27 février 1881.
Mieux vaut étouffer une injure qu'un incendie.
Héraclite d'Ephèse ; Les fragments originaux - Ve s. av. J.-C.
Pardonner une injure reçue, c'est guérir nous-mêmes la plaie de notre cœur.
Saint Vincent de Paul ; Les maximes spirituelles (posthume, 1576)
Les gens vicieux nomment lâcheté le pardon des injures.
Pigault-Lebrun ; La folie espagnole (1799)
On oublie souvent les injures, mais le mépris ne se pardonne jamais.
Philip Dormer Stanhope ; Les lettres et pensées (1774)
Les bienfaits nouveaux n'effacent pas les vieilles injures.
Nicolas Machiavel ; Le prince (1513)
On est plus prompt à répondre à l'injure qu'au bienfait, parce que la reconnaissance est un fardeau et la vengeance un profit.
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.
Les injures sont les raisons de ceux qui ont tort. Les injures ne sont jamais bien réparées.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Les réflexions et pensées (1720)
Celui qui sait supporter les injures de sang-froid ne fait pas grand cas des menaces.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Les injures sont les raisons de ceux qui ont tort.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Les injures ne se nourrissent plus que de sexe : « niquer », « enculer », termes presqu'anodins.
Louis Pauwels ; Les dernières chaînes (1997)
Rien n'est plus pénible pour nos ennemis que de ne point répondre à leurs injures : celui qui s'offense facilement, découvre ses points faibles et son ressentiment, et encourage ceux-ci à en profiter.
Etienne François de Vernage ; Les maximes et réflexions (1690)
Les injures de l'amour s'éteignent presque toujours dans un baiser.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Pardonner une injure, c'est affirmer qu'elle n'est pas méritée.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Les sots font partie des gens dont l'estime est une injure.
George Sand ; Les maîtres mozaïstes (1838)
Si tu as fait une injure à quelqu'un, avoue-la plutôt que de te défendre ; en avouant tu mérites d'être pardonné, au lieu qu'autrement tu doubles l'injure et la réparation.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Le Français moyen est le piéton par excellence ; aussi traverse-t-il les passages cloutés installés à son intention, avec une sage lenteur et la conscience de son omnipotence ; il traite les chauffeurs pressés d'espions et de figure de peau de fesse. D'ailleurs, ces mêmes injures lui resservent lorsque d'aventure il prend un taxi, mais, alors, il les destine aux piétons pour lesquels, à ce moment, son mépris n'a plus de limites.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Si quelqu'un parle mal de notre personne il ne faut pas le punir. S'il a parlé par légèreté, il faut le mépriser ; si c'est par folie, il faut le plaindre ; et si c'est une injure, il faut lui pardonner.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Celui qui a de l'élévation dans l'âme se regarde au-dessus des injures, et les pardonne.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Il faut laisser aux envieux le droit de dire des injures, et aux sots celui d'y répondre.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Mettez-vous à la place de celui à qui vous voulez faire une injure, et vous ne l'offenserez jamais.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)