Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations célèbres sur le dévouement (2).

Notre citation et pensée favorite :

La citation favorite De sa nature l'amour exige l'amour ; il est impossible de préférer sans vouloir être préféré, de se dévouer sans vouloir qu'on nous rende le dévouement, et quand à l'union entre deux êtres, on ne saurait même la concevoir sans l'idée de la réciprocité. (Henri-Dominique Lacordaire)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Le sentiment que l'on éprouve pour soi-même n'est pas de l'affection, c'est une sorte de dévouement sans borne et sans frein.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

Que nous cherchions le bonheur dans l'affection, dans le dévouement, dans le devoir, nous ne le trouverons que dans ce qui nous arrache à nous-même.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

En tout temps, le dévouement qui brilla par les grandes phrases ne fut jamais celui qui brilla par les grands sacrifices. Le véritable dévouement attend pour s'exalter les jours d'épreuves. Ce qui le distingue du faux zèle, c'est le soin avec lequel il évite de tomber dans aucune exagération. La Révolution a péri par les tribuns, l'Empire par les flatteurs, la Restauration par les courtisans. Tous les régimes, pour leur malheur ou pour leur châtiment, ont leurs ultras.

Emile de Girardin - Les pensées et maximes (1867)

Les exemples de bienfaisance propagent dans la société, comme une heureuse contagion, le goût de faire le bien. La vue d'un acte de dévouement sublime, spontané, provoque une généreuse émulation, et l'on se précipite au secours de ses semblables comme à une victoire dont on veut sa part ; on se jette au milieu des flammes de l'incendie, des flots où roulent les naufragés, des ruines qui engloutissent des familles ; ou bien on se dépouille de ce qu'on possède pour relever une soudaine infortune.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Lorsque l'âge commence à appesantir sur nous sa main glacée, il n'est plus temps de chercher à exciter dans notre cœur ces sentiments d'un dévouement généreux qui ennoblissent les passions ; l'égoïsme à la démarche lente, mais assurée, s'empare progressivement de tout notre être. Ainsi j'ai vu dans les grandes Alpes le glacier s'étendre chaque année aux dépens des moissons, et condamner une partie de terrain fertile à une éternelle stérilité.

Pierre-Marc-Gaston de Levis - Les maximes et réflexions (1808)

Entre les mille bonheurs dont on poursuit la lointaine chimère, l'amitié, fruit mûr de l'expérience et de la réflexion, est celui qui expose à moins de déceptions ; les douces prévenances, les attentions délicates, un dévouement de tous les jours en font une sorte de providence veillant toujours sur nous.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

La vertu est le dévouement au devoir, et non à l'amitié, à l'amour, aux affections humaines.

Cécile Fée - Les maximes et pensées (1832)

Rien ne remplace l'attachement, la délicatesse et le dévouement d'une femme ; on est oublié de ses frères et de ses amis ; on est méconnu de ses compagnons : on ne l'est jamais de sa mère, de sa sœur ou de sa femme.

François-René de Chateaubriand - Les mémoires d'outre-tombe (1841)

Tous les sentiments élevés sont du ressort de la jeunesse : je troquerais le dévouement de mes plus vieux amis, pour l'affection distraite, mais généreuse, d'un enfant de quinze ans.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Il n'y a de dévouement que le dévouement qui obéit à l'amitié sans la juger.

Honoré de Balzac - La fille aux yeux d'or (1834)

Ce qui fait une vie manquée, ce n'est point l'absence de bonheur, c'est l'absence de dévouement.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 5 décembre 1872.

Ce qui caractérise la véritable dignité morale de l'homme, c'est le dévouement.

Germaine de Staël - Les réflexions sur le suicide (1813)

Le cœur, qui est la source de tous les dévouements, est en même temps le plus grand des égoïstes.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

Le dévouement tue l'amour et le change en amitié.

George Sand - Jacques (1834)

Les femmes qui nous donnent le bonheur de l'amour peuvent seules, aussi, nous faire connaître les dévouements et les douceurs de la véritable amitié.

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

La charité fait du dévouement volontaire non seulement un devoir mais un besoin.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 25 novembre 1863.

La vie doit être divisée entre l'intimité avec l'amour, et le dévouement avec l'amitié.

George Sand - Jacques (1834)

Pour comprendre le dévouement chez les autres, il faut en être susceptible soi-même.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

L'ami le plus dévoué se tait sur ce qu'il ignore.

Alfred de Musset - Carmosine, III, 3 (1850)

Du dévouement à la reconnaissance, il y a infiniment loin.

Mirabeau - Lettre à Sophie Ruffei, le 1er mars 1778.

Je veux bien qu'une grande âme se dévoue à l'amour, mais que ce soit en reine et non en esclave. Les femmes abaissent le dévouement jusqu'à l'abandon de soi ; et quand elles se plaignent d'être abandonnées, elles oublient trop qu'elles ont, en quelque sorte, donné l'exemple.

Marie d'Agoult - Les esquisses morales (1849)

Le bonheur grave de la vie, c'est le dévouement à un grand amour.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 5 mai 1848.

La première des vertus est le dévouement à la patrie.

Napoléon Bonaparte - Le manuscrit de Sainte-Hélène (1821)

Le vrai nom du dévouement, c'est désintéressement.

Victor Hugo - Les misérables (1862)

La nature a créé les femmes pour le dévouement et le sacrifice.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Rien n'est plus contagieux que l'exemple, et le dévouement rapporte plus qu'il ne coûte.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

La nature a mis dans le cœur des femmes un besoin insatiable d'affection et de dévouement.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Il faut dans un ménage une dose invariable de patience, d'affection et de dévouement ; ce que l'un met en moins, il faut que l'autre le mette en plus.

Diane de Beausacq - Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Faiblesse et courage, étourderie et raison, caprice et dévouement ! La femme est un composé de tout cela.

Goswin de Stassart - Les pensées et maximes (1780-1854)

Le dévouement vaut mieux pour que l'argent et la faveur.

Honoré de Balzac - Les ressources de Quinola, II, 1 (1842)

Le dévouement politique est récompensé par la trahison ou par l'oubli.

Honoré de Balzac - Z. Marcas, le 25 juillet 1840.

Le but d'une éducation morale est de retirer l'homme de l'égoïsme pour le pousser au dévouement et à la charité.

François Guizot - Le dictionnaire universel des synonymes (1809)

L'amitié exige un égal échange d'attentions et de dévouement.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Quand on perd sa mère on perd tout. On ne trouvera jamais, chez d'autres personnes, ce dévouement illimité, cette extrême ressource dans les plus grands malheurs. Il y a des enfants ingrats, il n'y a pas de mère oublieuse.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

L'amour épure l'âme en y surexcitant les facultés les plus hautes : la générosité, le dévouement.

François-Victor Hugo - William Shakespeare (1859)

Le dévouement est l'immolation de soi à l'objet aimé.

Henri Lacordaire - Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)

Sous le masque du dévouement ou de l'innocence, se dissimule bien souvent le vulgaire et l'intérêt.

Alexis Carrel - Les réflexions sur la conduite de la vie (posthume, 1950)

Il y a au monde quelque chose qui vaut mieux que les jouissances matérielles, mieux que la fortune, mieux que la santé même, c'est le dévouement.

Ernest Renan - L'avenir de la science (1848)

Les plus grands égoïstes suscitent les plus grands dévouements.

Maurice Chapelan - Amours amour (1967)

Vivre sans dévouement est impudent.

Ralph Waldo Emerson - English traits, XI (1856)

Dans les scènes d'amour on joue au dévouement, la mort du meilleur cœur en est le dénouement.

Louis Belmontet - Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)

Enthousiasme, foi, dévouement, loi profonde, c'est pour autrui que l'homme vaut ; qui n'a que son moi pour pivot, en tournant sur lui-même est absent de ce monde.

Louis Belmontet - Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)

La vie n'a de prix que par le dévouement à la vérité et au bien.

Ernest Renan - Souvenirs d'enfance et de jeunesse, III, 1 (1883)

Il y a autant d'égoïsme dans l'esprit des femmes, que de dévouement dans leur cœur.

Pierre-Marc-Gaston de Levis - Les réflexions sur les femmes (1808)

L'amitié, c'est l'oubli de soi-même, c'est le dévouement.

Léon Walras - Recherche de l'idéal social (1868)

« Les citations précédentes

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :

La loyauté » La fidélité » Se dévouer » Le sacrifice »
Top