Les citations soulager

Ce dictionnaire contient 35 citations et proverbes soulager :

Une chose soulage toujours nos maux, c'est d'en rendre un autre responsable.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les incontinents qui se soulagent contre un mur sont sévèrement verbalisés mais on a décoré les grossiums qui ont introduit le porno sur les petits écrans.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
Vous qui êtes las du monde, de la vie et des amours qui trompent, apportez-moi vos cœurs tourmentés et je vous soulagerai ; apportez-moi vos blessures, j'y mettrai mon baume.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)
Un ami malheureux est plus propre qu'un autre à soulager les peines qu’on éprouve.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Les réflexions et pensées (1720)
Se soulager le cœur par un ruisseau de larmes, ça soulage, comme les saignées, mais en abattant.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 février 1864.
Être soulagé, c'est tout le bonheur possible à l'homme.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 29 janvier 1869.
L'amitié n'a pas le don de guérir les grandes douleurs, mais elle les soulage.
Henri Lacordaire ; Les pensées et réflexions choisies (1897)
Il n'y a point de remède qui soulage celui que le destin a frappé.
Félix Lope De Vega ; Le moulin (1604)
Si l'on ne peut soulager toutes les misères, ce n'est pas une raison pour ne pas en soulager autant qu'on le peut.
Thomas Jefferson ; Lettre à Madame Cosway, le 12 octobre 1786.
Il n'est point de recette plus sûre pour dilater son cœur et le soulager qu'un véritable ami.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Il y a trois manières de se soulager le cœur : l'épanchement avec un autre soi-même, la prière, et le journal intime. Le premier moyen est le plus court, lorsque l'épouse a l'âme belle (car c'est seulement dans le secret de la vie conjugale, ou au moins avec une amie sûre et dévouée que ce moyen est réalisable) ; le second est le plus sûr et ne laisse pas de trace ; le troisième a un inconvénient moral, à peine contrebalancé par son avantage intellectuel ; mais il dégonfle néanmoins par le monologue, et permet de ne blâmer de vive voix personne. Le journal intime est un exutoire, un purificateur, un guérisseur, qui garde le fiel et les laideurs dont se défait notre âme, et nous laisse plus allègres, plus dispos, plus bienveillants, après cette délivrance. — Une épouse excellente serait un journal vivant, un confessionnal, une seconde conscience, une réédification de ce que le monde détruit en nous.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 février 1865.
Il est si doux de parler de soi qu'il suffit d'expliquer sa maladie à son médecin pour se sentir momentanément soulagé.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Ce qui peut seul soulager la douleur, c'est la possibilité de pleurer sur sa destinée, de prendre à soi cette sorte d'intérêt qui fait de nous deux êtres, pour ainsi dire séparés, dont l'un a pitié de l'autre.
Germaine de Staël ; Les maximes et pensées inédites (1817)
Il n'y a pas de douceur plus grande que celle d'être compatissant et de chercher à soulager le malheur d'autrui.
Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)
On compatit d'autant plus à un malheur qu'on est plus impuissant à le soulager.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Ce n'est pas assez pour l'amitié de s'apitoyer sur nos maux, il faut encore qu'elle les soulage.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le récit de nos maux nous soulage, et celui de notre joie ajoute encore à notre contentement.
Nicolas Machiavel ; Apolliona (1515)
Un homme magnanime met sa gloire à soulager des maux qu'il ne partage pas.
Euripide ; Les Atrides - Ve s. av. J.-C.
Le cœur trop plein qui s'épanche en paroles reçoit du soulagement. Le lac qui se gonfle ne dévaste pas ses rives, quand ses ondes, en se soulevant, trouvent un écoulement pour les recevoir.
Bhavabhuti ; L'histoire de Rama - VIIIe s.
L'amour est de toutes les souffrances humaines la seule qui se refuse au soulagement de l'amitié.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
Pour les malheureux, c'est un grand soulagement d'avoir des compagnons de peine.
Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.
Il n'y a pas de honte à pleurer, ça soulage le cœur !
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Amour et charité sont deux vertus dont la pratique soulage le cœur.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Les âmes généreuses bénissent leurs infortunes lorsqu'elles ont été l'occasion d'un soulagement pour d'autres misères.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Que dire à l'homme qui souffre sans l'avoir mérité, et sans aucun espoir de soulagement ?
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)
Les douleurs que l'amitié ne peut ni comprendre ni soulager s'épanchent dans le sein de Dieu.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Il n'est pas de joie plus pure que de soulager les plus malheureux.
Jean-Baptiste Massillon ; Les maximes et pensées (1742)
Si on ne corrige pas les hommes en leur disant leurs quatre vérités, au moins on se soulage.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Quiconque, le pouvant, ne soulage pas son frère qui souffre, est l'ennemi de son frère.
Félicité Robert de Lamennais ; Les paroles d'un croyant (1833)
Il n'est de maux qui ne puissent être soulagé par l'amitié.
Marie du Deffand ; Les maximes et pensées (1780)
Le plaisir le plus touchant pour les honnêtes gens, c'est de faire du bien et de soulager les misérables.
La marquise de Lambert ; L'avis d'une mère à son fils (1726)
Les confidences ne soulagent que celui qui les fait.
Jean Anouilh ; La répétition ou l'amour puni (1947)
Quand quelqu'un nous plaint, il soulage nos maux.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXIII (1605)
Le cynisme ne soulage qu'un moment les consciences écœurées par l'hypocrisie.
Georges Bernanos ; Nous autres Français (1939)
Le vrai ami se fait un devoir de soulager vos peines.
Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des roses - XIIIe siècle.

Autres dictionnaires à consulter :