Les citations sur apaiser

Ce dictionnaire contient 31 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le verbe apaiser. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur apaiser issus des quatre coins du monde :

Tout besoin s'apaise et tout vice grandit par la satisfaction.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 15 décembre 1859.
Le câlin est le seul qui apaise les gros chagrins.
Jean Gastaldi ; Le petit livre de maman, 58 (2003)
Rien n'est plus propre à apaiser la colère que la soumission de celui qui y a donné lieu.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire des proverbes chinois (1830)
Il y a des hommes qui ressemblent aux hérons : ceux-ci attendent tristement que la proie qui doit apaiser leur faim veuille s'offrir d'elle-même à la portée de leur bec avide ; ceux-là passent leurs jours dans l'ennui, espérant que les circonstances viennent fortuitement leur jeter en passant le plaisir qu'ils n'ont pas le courage d'aller chercher eux-mêmes.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
L'hypocrisie en matière sexuelle consiste à exciter les désirs de toutes les façons possibles en supprimant comme immoraux les moyens de les apaiser.
Jean Dutourd ; Les matinées de Chaillot (1978)
Tout désir nait d'un besoin, d'une privation, d'une souffrance. En le satisfaisant on l'apaise, mais pour un de satisfait, combien d'inassouvis !
Arthur Schopenhauer ; Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)
L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)
Apporter de la gaieté, c'est venir en aide moralement à son semblable : un peu de joie peut, momentanément, apaiser la douleur.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)
Le sexe apaise les tensions, l'amour les provoque.
Woody Allen ; Les aphorismes (1987)
La solitude n'apaise pas les troubles du cœur si la raison ne s'en mêle.
Julie de Lespinasse ; Les maximes, réflexions et pensées (1776)
Ma douleur est si grande que ni la raison ni le temps ne l'apaiseront jamais.
Michel-Ange ; Sonnet I, À Vittoria Colonna (1540)
Les esprits les plus irrités s'apaisent aisément quand on y met de certaines formes prévenantes.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
La parole apaise la colère.
Eschyle ; Les fragments - Ve s. av. J.-C.
Comme gymnastique d'apaisement, la prière est très efficace. Si le prié n'entend pas le priant, celui-ci s'entend lui-même et cela suffit. Mais pour que cela suffise, faut-il encore, chose admirable, que la prière vienne du fond du cœur et non du bout des lèvres, de sorte que l'homme bénéficie de la sincérité de sa foi, quand même l'objet n'en est qu'imaginaire, et que le charme opère jusque dans le vide de Dieu.
Edmond Thiaudière ; La décevance du vrai (1892)
Si l'homme a la vigueur physique qui impose et l'autorité de l'esprit qui commande, la femme a la beauté qui attire, la tendresse qui subjugue et la douceur qui apaise.
Ernest Legouvé ; Histoire morale des femmes (1848)
L'observation adoucit les mœurs. Elle apaise, elle met de bonne humeur, elle incline à la bienveillance amusée.
Jean Dutourd ; Contre les dégoûts de la vie (1986)
Il est terrible de penser que les seuls moyens découverts jusqu'à présent par l'homme pour apaiser la souffrance, le chloroforme, l'opium, la morphine, l'hypnotisme, ne sont, en réalité, que des approximatifs de la mort.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la souffrance (1892)
Le seul moyen d'apaiser l'envie que nous portons aux autres est d'augmenter notre mérite et de nous rendre dignes ou de ce que nous désirons, ou de ce que nous craignons de perdre.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)
L'amour vit de désirs et d'illusions. Quand le désir est apaisé, l'amour se lasse. Quand l'illusion s'évanouit, il s'éteint.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Apaisez par vos larmes la colère de ceux qui vous aiment.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Il y a des saisons de vie plus ou moins longues, faites de grisaille, de brouillard, de froid, d'obscurité ou d'errance qui vont alterner avec l'apaisement de matins ensoleillés, des jours chargés d'opulence et de bienfaits.
Jacques Salomé ; La ferveur de vivre (2012)
Dans la vie, on a des plaisirs, on a des chagrins ; on se fâche, on s'apaise : et lorsqu'il est arrivé de ces petites querelles entre un mari et une femme, et qu'ils se sont raccommodés, ils s'aiment mille fois davantage.
Plaute ; L'amphitryon - IIe s. av. J.-C.
La passion est cette guerre que n'apaise aucune paix.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Offrir le souvenir à la place du bonheur c'est vouloir apaiser la faim avec un plat vide.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
La flamme qui jaillit s'apaise ; le feu couvert fait longue braise.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Le caprice est une fausse faim, que l'attente torture, et qu'une goutte d'eau apaise.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
La solitude apaise les mouvements impétueux de l'âme que le désordre du monde a fait éclater.
Jean-Benjamin de Laborde ; Les pensées et maximes (1791)
Tout besoin s'apaise par la satisfaction.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 août 1863.
La plus forte colère finit toujours par s'apaiser avec le temps.
Adam Mickiewicz ; Les confédérés de Bar (1837)
La fureur apaisée, la haine augmente.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Aimer, c'est le moyen de Dieu pour apaiser.
Victor Hugo ; La légende des siècles, L'amour, IV, En Grèce (1883)

Autres dictionnaires à consulter :