Les citations modérer

Ce dictionnaire contient 45 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le verbe modérer. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur modérer issus des quatre coins du monde :

La vanité n'est pas moins blessée d'un éloge modéré que d'une critique excessive.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
La bonté n'a pas de mesure, elle n'a pas de limite. Il n'y a pas à la modérer. Ce ne sera jamais trop. La bonté peut suivre toutes ses inspirations sans les interroger.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Les amis nous modèrent dans la bonne fortune, ils nous soutiennent dans la mauvaise.
Louis-Silvestre de Sacy ; Le traité de l'amitié (1722)
Un peu de tout, rien à souhait : grand moyen d'être modéré, d'être sage, d'être content.
Joseph Joubert ; De la famille et de la maison, XXVI.
Sans l'amour de la justice et de la vérité, sans un principe conservateur de morale et de religion, les talents et les lumières ne peuvent ni modérer, ni contraindre la corruption du cœur et la licence de l'esprit.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
Rien ne vaut au point de vue du courage un cœur modérément contractile et de bons boyaux.
Victor Cherbuliez ; Les mémoires de Garibaldi (1888)
La politesse est à la bonté ce que les paroles sont à la pensée. Elle n'agit pas seulement sur les manières, mais sur l'esprit et sur le cœur ; elle rend modérés et doux tous les sentiments, toutes les opinions et toutes les paroles.
Joseph Joubert ; Les pensées et maximes (1866)
Aime dans les richesses, non des possessions immenses, mais une jouissance modérée.
Isocrate ; Les conseils à Démonicos - IVe s. av. J.-C.
Se modérer est beau, se contenir est sûr.
Henri-Frédéric Amiel ; La part du rêve (1863)
Il est facile d'être modeste quand on a beaucoup de mérite, comme il est facile d'être modéré quand on a beaucoup de force.
Adrien Destailleur ; Les observations morales, critiques et politiques (1830)
Accepte l'infirmité des choses, modère tes désirs, proportionne-les à tes forces.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 26 janvier 1853.
Un homme incapable de se modérer lui-même ne fait que changer de passions.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 12 novembre 1868.
Entre interlocuteurs dont l'un est en colère quel est le plus sensé ? Celui qui se modère.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.
L'intolérance des tolérants existe, de même que la rage des modérés.
Victor Hugo ; Les travailleurs de la mer (1866)
Ne pas aimer, ce n'est pas vivre ; n'aimer que modérément, c'est languir plutôt que vivre.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Les réflexions et pensées (1720)
Il y a quelque chose de bien plus triste, de bien plus à craindre que l'infortune : c'est lorsque les tempêtes du cœur et le désordre des passions amènent la déraison ; c'est lorsqu'un caractère bon, droit, aimable, se manque à lui-même, récrimine, s'aigrit, devient injuste, se livre en proie à des mouvements dont il ne sait plus être maître ou dont il ne s'efforce pas de modérer la violence.
Rodolphe Töpffer ; Le presbytère (1839)
Soyons forts, si nous voulons paraître modérés.
Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)
Les chromosomes sont les tickets modérateurs de la génération tant spontanée qu'universelle.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Une vie sobre, modérée, simple, exempte d'inquiétudes, réglée et laborieuse, retient l'homme sage dont la vive jeunesse, qui, sans ces précautions, est toujours prête à s'envoler sur les ailes du temps.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Les aventures de Télémaque (1699)
La plus cruelle des peines pour un homme d'honneur, c'est de se faire haïr ou éviter, et d'être insupportable. À quelque âge que vous soyez, tâchez, par toutes sortes de moyens de modérer votre humeur, et de la rendre toujours si douce et si égale, qu'on ne craigne plus votre compagnie.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Les plaisirs que promettent les passions sont toujours suivis des chagrins et des remords : il n'en est pas de même des plaisirs modérés et permis que nous offre la sagesse ; la nature nous y appelle par la plus tendre invitation, ils répandent la douceur et la paix dans notre cœur, et ils sont la récompense et le délassement du travail, auquel ils nous ramènent chaque jour remplis d'une nouvelle ardeur.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Il est d'un homme sage de se modérer dans la victoire, et n'insulter point un malheureux.
Tite-Live ; Les maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.
Rien n'est plus beau ni plus digne d'un vaillant homme que de se modérer dans la victoire.
Tite-Live ; Les maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.
Le travail modéré fortifie, le travail excessif accable.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'histoire philosophique et politique (1770)
Le Modérateur de l'univers ne distribue point ici-bas de douceurs sans quelque mélange d'amertume.
Sophocle ; Les Trachiniennes - Ve s. av. J.-C.
Celui dont la colère éclate est moins dangereux que celui qui la cache sous un air modéré.
Euripide ; Les fragments - Ve s. av. J.-C.
Le plus grand défaut de la jeunesse est de ne pouvoir se modérer.
Sénèque ; La Troade - env. 60 ap. J.-C.
Ce que ne peut d'abord la raison, le temps, qui modère tout, peut l'opérer.
Sénèque ; Agamemnon - env. 60 ap. J.-C.
L'orgueil a été donné aux femmes pour modérer en elles les fougues du tempérament.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
C'est une belle chose que la force qui se respecte et se modère.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)