Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur appeler.

Notre citation et pensée favorite :

La citation favorite J'appelle amis ceux qui aiment à me voir, qui, disposés à me pardonner mes faiblesses, à les dissimuler aux yeux d'autrui, me traitent absent avec ménagement, présent avec franchise. Et de pareils amis ne sont pas si rares ! (Jean-François Marmontel)

Les 61 pensées et citations sur appeler. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur appeler des quatre coins du monde :

On commet une folie pour être appelé chevaleresque. Pour ne pas être appelé Don Quichotte, on évite une bonne action.
Élisabeth de Wied - Œuvre : Les pensées d'une reine (1882)

La maman, c'est comme le bon Dieu : on l'appelle dans la détresse, on l'oublie dans le plaisir.
Élisabeth de Wied - Œuvre : Les pensées d'une reine (1882)

L'appel fait à notre amour-propre est toujours entendu, lors même qu'il émane de la personne qui nous inspire le moins d'estime.
Antonio Carlo Napoleone Gallenga - Œuvre : (1810-1895)

Dieu prend ceux qui sont trop bons pour rester sur la terre, et y laisse ceux qui sont encore trop méchants pour les appeler à lui.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

L'amour est infiniment plus que le plaisir. Quel homme, quelle femme, s'ils ont aimé, ce qui s'appelle aimer, même en dehors du mariage et contre toutes les règles et toutes les lois, quel homme, quelle femme, peuvent le regretter et en rougir et n'y pas penser comme au moment de leur vie où ils ont vécu vraiment ?
François Mauriac - Œuvre : Les paroles perdues et retrouvées (1986)

Ce qu'on appelle la première impression, c'est souvent une somme de préjugés.
Émile-Auguste Chartier, dit Alain - Œuvre : Les propos d'un Normand (1912)

Rien ne nous appelle à nous faire la leçon les uns aux autres.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Si je découvre les rapports que j'ai avec moi-même et avec le monde extérieur, je les appelle la vérité. Chacun, de la sorte, peut avoir sa vérité particulière, et c'est pourtant toujours la même.
Johann Wolfgang von Goethe - Œuvre : Les maximes et réflexions (1749-1832)

Il y a des moments où l'on éprouve un désir terrible de revoir ceux que l'on a perdus ; on voudrait se trouver dans un lieu tout à fait solitaire pour pouvoir les appeler à grands cris.
Mary Sarah Newton - Œuvre : Essais divers, lettres et pensées (1852)

Que de méprises on commet envers ceux qu'on appelle heureux et envers ceux qu'on appelle fous !
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Oui, l'appellation peut faire accepter la chose. Une femme, qui avait peur de la mort, s'imagina de l'appeler la tante noire, et sous ce nom familial elle la vit arriver avec moins d'effroi.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Un domestique qu'on appelle Monsieur, un bourgeois qu'on appelle Monseigneur, des heureux qu'on fait sans bourse délier.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Les feuilles mortes du cœur s'appellent déceptions.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Mourir doit ressembler à ça : Nager dans le noir et que personne ne vous appelle.
Christian Bobin - Œuvre : La folle allure (1995)

L'appel à l'unité est une figure de rhétorique politicienne permettant d'accréditer l'idée que les citoyens qui, individuellement, ne font jamais avancer le Schmilblick sont plus performants lorsqu'ils marchent ensemble.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

On appelle culture l'apprentissage sans vérification des idées reçues accumulées par les générations précédentes.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Mon chien répond si rarement à l'appel de son nom que je le soupçonne d'avoir pris un pseudonyme.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

J'aimerais bien savoir comment les animaux, que les hommes appellent les bêtes, nomment l'homme quand ils sont entre eux.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Beaucoup d'appelés et peu d'élus est une loi de la Cité aussi bien que du Ciel.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les employés ou La femme supérieure (1838)

Ta bouche appelle si fort mes baisers que je ne peux y résister.
Maxalexis - Œuvre : Le premier baiser (2002)

Soupirer, c'est appeler.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Le fond de la vie est un inexorable refus, et tout se termine par la victoire de quelque chose de sourd, d'implacable et de morne, que l'homme appelle, selon le cas, le destin ou le devoir.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Noirs et rouges (1881)

On ne joue jamais avec les choses sérieuses sans qu'elles appellent leur tonnerre.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

Appeler un chat un chat, alors que c'est une chatte, n'est pas une marque de franchise, mais une erreur de jugement.
Raymond Devos - Œuvre : Rêvons de mots (2007)

On appelle gens de bien ceux qui font comme les autres.
Anatole France - Œuvre : L'affaire Crainquebille (1901)

Si le destin doit vous guérir, appelez le médecin ou ne l'appelez pas, vous guérirez.
Cicéron - Œuvre : Du destin - env. 44 av. J.-C.

Le sommeil est le seul ami qui ne vient pas quand on l'appelle.
Diane de Beausacq - Œuvre : Les pensées et maximes de la vie (1883)

J'ai le cœur lourd ! pas un bonheur ne m'attend, rien ne m'attire et ne me sourit. Je traîne la vie comme un sot et comme un pleutre. Pas une prédication ne m'appelle, pas une campagne où aller passer mon dimanche, pas un ami pour faire une promenade ou une causerie. Isolement, désœuvrement, découragement. Pouah ! Voyons, secouons cette malaria, cesse de geindre ! Il fait beau, tu te portes bien, tu es libre. Il serait honteux de te lamenter. Songe ou à t'amuser par l'esprit ou à prendre les ordres de la conscience. Et le dernier parti vaut mieux.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 1er juin 1873.

N'appelons heureux que celui qui a fini ses jours dans une douce prospérité.
Eschyle - Œuvre : Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

Les délibérations auxquelles le temps n'est point appelé, le temps ne les ratifie point.
Francis Bacon - Œuvre : Dignitate et augmentis scientiarum (1605)